ActualitésCryptoMonnaies
A la Une

Stabilité relative du Bitcoin

Cela peut paraître curieux, pour un placement financier de parler de stabilité, lorsque le cours peut fluctuer de plus de 10 000 dollars en quelques heures.

Pourtant concernant la plus vieille des cryptomonnaies, le Bitcoin, c’est une forme de stabilité. Le 13 mars, le cours a atteint un plafond de 61 000 dollars et depuis, il oscille entre ce plafond et un plancher à 52 000 dollars le 25 mars.

La question, sans réponse, est de demander s’il va rester longtemps dans cette zone des 50 000 à 60 000 dollars. C’est la question sans réponse.

A priori, s’il n’y a pas d’évènement extérieur, tel qu’une nouvelle annonce d’Elon Musk (qui avait fait décoller le cours, il y a quelques semaines) ou de quelqu’un d’autre ayant une telle influence médiatique, il n’y a pas de raison que le cours plonge ou grimpe.

Ces fluctuations de 10 000 dollars sont, pour un placement sans aucun contrôle, libre de ses mouvements, dans la normalité.

La question est peut-on acheter des Bitcoins à ce prix ?

Il est peu probable, que l’Europe interdise le Bitcoin, c’est trop tard, cette cryptomonnaie a trop d’interactions avec le monde réel (achat de Tesla en Bitcoin, payement en Bitcoin via Paypal, …)

On ne peut pas se baser sur l’évolution du passé pour prédire l’avenir (les rendements du passé ne préjugent pas des rendements futurs). Toutefois, si on observe les évolutions ces dernières années, à chaque fois que le cours a plongé, il est remonté plus haut que le sommet précédent.

Il faut être patient. Et encore une fois ne pas placer ses économies en passant par un intermédiaire douteux, et ne pas placer d’argent dont on peut avoir besoin demain matin. Il faut bloquer une somme, qui par rapport à ce que l’on possède est raisonnable et … attendre. Avec 2 attitudes possibles, le cours grimpe très haut et on vend, ou bien (si on peut attendre, si on n’a toujours pas besoin de la somme placée) prendre le risque que le cours plonge à nouveau et qu’il remonte encore plus haut.

Mais à un moment donné, il faut réaliser son bénéfice, sinon le placement ne sert à rien, quitte à voir le cours monter encore plus haut quelques années plus tard.

En fin de compte, il n’y a pas de bon ou de mauvais moment pour acheter du Bitcoin, pour la simple raison que l’on peut faire aucune prévision sur l’évolution de son cours. J’achète maintenant à 58 000 dollars, que vaudra-t-il demain matin ? Toujours 58 000 dollars, 45 000 ou 65 000 ou autre chose.

Ne pas craquer s’il a le cours a plongé dans la nuit, ne pas déboucher le champagne si le cours a bondi (sauf à vendre tout de suite et réaliser sa plus-value).

Olivier Kauf

Consultant depuis plus de 30 ans, Je suis depuis une dizaine d'années journaliste, professionnel dans le domaine des risques et des assurances pour le e-mag RiskAssur-hebdo (https://www.riskassur-hebdo.com) et témoin de mon époque pour https://notre-siecle.com et https://perelafouine.com RiskAssur, Notre-Siècle et PèreLaFouine proposent chaque jour de nouveaux articles issus de la rédaction : la vie des sociétés (nominations, acquisitions, accords, …), des tests/présentations de produits, des ouvrages (professionnels, romans, bd, …), … Je peux : - présenter vos produits ou nouveaux ouvrages (il suffit de me les envoyer) - écrire sur des sujets à la demande pour du référencement SEO - publier vos communiqués de presse - Publier vos AAPC - … Une question, une remarque : olivier@franol.fr

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :