Informations

Vendre sur internet : pas une mode, mais une nécessité pour les 16-34 ans

Vendre sur internet : pas une mode, mais une nécessité pour les 16-34 ans

Selon une nouvelle étude Ipsos pour eBay, plus de 76% des 16-34 ans vendent des objets de seconde main sur Internet. Avant la crise sanitaire ils n’étaient que la moitié à le faire. Une tendance qui n’est pas motivée par l’envie de surconsommer, mais plutôt poussée par la crise du pouvoir d’achat. Étude menée du 7 au 19 octobre 2021 auprès de 4 469 clients particuliers eBay en France, aux États-Unis, au Royaume-Uni, au Canada, en Allemagne, en Italie et en Australie. Trier ses affaires pour jeter, donner ou revendre, un geste adopté par les jeunes Trier ses affaires, afin…
Auriez-vous compris ?

Auriez-vous compris ?

Les têtes pensantes, celles qui entendent diriger le monde au nom des autres, se trouvent actuellement bien dépourvues. En effet, la loi sur la parité devait permettre aux femmes de prendre les postes de commandement au même titre que les hommes. Et pour aller plus loin encore, il fallait se diriger pour atteindre vers les 50/50. Mais, voilà, il y aurait comme dirait l’autre un os dans le potage. Certes, cela donne du goût, mais peut-être fatal lorsque l’on porte la cuillère à la bouche. Un misérable grain de sable dans la mécanique que l’on croyait si bien huilée. Le…
Les prix des carburants incitent de nombreux Français à télétravailler davantage

Les prix des carburants incitent de nombreux Français à télétravailler davantage

Si le retour au bureau n’a pas été simple pour tous les employés après parfois plus d’un an de télétravail en raison de la pandémie de Covid, il se confronte désormais à d’autres obstacles de type financier cette fois-ci. L’augmentation record des prix de l’essence cette année pousse les salariés à faire plus de télétravail, selon les résultats d’une étude Citrix réalisée par OnePoll dans plusieurs pays. A propos de l’étude : Cette étude Citrix a été réalisée du 13 au 25 avril 2022 par OnePoll dans 10 pays auprès de 6500 personnes travaillant à temps plein dans des bureaux et/ou…
Soyez content vous l’êtes

Soyez content vous l’êtes

Vous êtes content. Vous êtes propriétaire d’un petit bien immobilier même si vous en avez hérité. Vous comptez bien pouvoir en profiter pour calmer vote besoin futur de pension lors que vous serez en retraite. Mais patatras, le beau carrosse se transforme en vieille citrouille pourrie par la seule volonté d’hommes de pouvoir qui vous ordonnent de mettre à niveau ce genre d’habitat. Et, bien entendu, en réduisant drastiquement les aides pour le climat correspondantes. Et, c’est ainsi qu’un marché est en train de voir le jour. Ceux qui le peuvent et osent le faire, cherchent à acquérir à vil…
Recherche en puissance

Recherche en puissance

L’homme le plus riche du monde s’entête à racheter un réseau social qui fait polémique. Pour amortir le coup de la dette de l’emprunt sur ses fonds propres, il a recherché des investisseurs. Il a eu du mal à en trouver. Mais, l’honneur étant sauf, il n’a plus qu’à trouver la martingale pour sauver ce réseau de la ruine. Ce qui va être très difficile pour lui. En effet, depuis longtemps, cette entreprise ne dégage aucun bénéfice malgré sa valeur boursière de 44 milliards tout de même. Et, de plus, le nouveau propriétaire veut que ce soit le réseau qui…
Racontez n’importe quoi

Racontez n’importe quoi

D’un côté, il se dit que l’inflation est à 4,5 %. De l’autre qu’il est estimé qu’il faudra débourser entre 3 000 et 4 000€ par an de plus pour se substanter. Ce qui tout compte fait voudrait dire que, considérant que le pouvoir s’est engagé à tenir compte de l’inflation, si votre revenu annuel actuel est inférieur à 66 667€, vous serez dans le choux. Il vous faudra retirer le beurre de vos aliments préférés que vous devrez reconsidérer. Et, dans ce cas, qui doit bien couvrir 95 % des ménages, les intéressés devront encore serrer un cran de plus à…
Que de changements

Que de changements

Désormais, c’est entendu. Pour faire face au dérèglement planétaire, changer souvent de véhicule fera mauvais genre. Déjà qu’il vous faudra, c’est du moins vivement conseillé, d’acquérir une électrique en lieu et place de votre thermique si vous désirez pouvoir aller partout où la voiture n’est pas totalement bannie. Mais, si vous désirez changer de véhicule pour une autre plus performante au fur et à mesure des nouveautés espérées, vous ne pourrez prétendre au fameux bonus écologique si vous le faites avant les 12 mois de votre précédent achat. Tant pis pour les gros rouleurs qui de toute façon polluent plus…
Qu’il retourne d’où il vient

Qu’il retourne d’où il vient

Lui qui vient d’être réélu et il faut bien le dire de belle manière même si le score constaté est inférieur à ce qu’il était pour la première fois. Il aime la chasse, il ‘a toujours dit et ne cesse d’aider les chasseurs. C’est sans doute pour cela qu’il est parti à la chasse au gros dès son résultat a été connu. Et, pas besoin de rabatteurs tans les candidats sont nombreux à vouloir faire partie de l’hallali. Pas de chez eux, mais dans tous les coins et recoins de ce qu’il peut rester des partis modérés qu’ils soient de…
Mai, espoir

Mai, espoir

Les patrons français en rêvent, la « Gig Economy » en Inde le fait avec zèle. 85 % des salariés sont en situation précaire totalement pieds et poings liés pour un salaire les laissant dans la misère. Et les nouvelles plate-formes, telles qu’on en connaît en France, ne font qu’aggraver la situation. Rien de nouveau sur la plan politique en France. Les forces de l’ordre sont dans la rue car ils n’acceptent qu’un de leurs collègues soit devant les juges pour avoir, a priori, tirer sur un malsain alors qu’il n’était en aucun cas en danger. Un ministre est dégagé du soupçon d’abus…
La guerre chaude

La guerre chaude

2 mois qu’ils sont en guerre. Enfin, non, ils sont simplement sous les effets intempestifs des bombes mal larguées sur eux. 2 mois, sous terre, ils deviennent les damnés de la Terre, malades affamés. Ils ne peuvent se qualifier de dommages collatéraux puisque l’envahisseur a endossé le joli rôle de libérateur. Il accepte même d’ouvrir des corridors pour que sortent les civils, malades ou blessés. Si jamais, ils portent tatouages pouvant laisser croire qu’ils sont guerriers, ils seront laissés pour compte sur les pavés détruits de la chaussée. Les autres pourront toujours chercher leur chemin pour trouver la voie de…
Bouton retour en haut de la page