ActualitésInformations
A la Une

Mark Zuckerberg et Meta menacent que quitter l’Europe … et alors

Après une chute brutale de plus d’un quart de la valeur de Meta (ex-Facebook), mais sans lien avec cette chute, Mark Zuckerberg (ex-milliardaire du top 10) menace de quitter l’Europe avec ses 3 réseaux : Facebook, Instagram et WhatsApp.

La raison de cet accès de mauvaise humeur est que l’Europe ne veut pas que Meta puisse exporter les données de ses utilisateurs aux États-Unis pour en faire ce que bon que semble.

La RGPD européenne est plus contraignante que les normes Américaines sur les données des clients.

Il ne faut pas perdre de vue, que les 3 produits de Meta ne vivent que de la publicité, ce sont des coquilles vides. Facebook est un simple système de forums, permettant à chacun de publier n’importe quoi, le tout noyer dans de la publicité.

Mais pour que la publicité soit vendue le plus cher possible, il faut qu’elle soit hyper-ciblée, qu’elle corresponde exactement au profil de l’internaute. Ce qui permet d’optimiser les retombées.

Mais, voilà, Apple de son côté avec la nouvelle version du système d’exploitation de l’iPhone et de l’iPad a mis des bâtons dans les roues de Meta, lui faisant perdre – parait-il – 10 milliards de dollars de retombées publicitaires. Et l’Europe avec la RGPD empêche Mark Zuckerberg de faire ce qu’il veut.

Meta n’apporte rien, contrairement à Google par exemple, qui vit vie également de publicité. Google c’est bien entendu le moteur de recherche (qui s’alimente lui-même en balayant le web), le système d’exploitation Androïd (le plus présent sur les smartphones), une suite bureautique, … Ce n’est pas une coquille vide.

Rien de tout cela avec Meta, la dernière folie de Mark Zuckerberg entraîner les internautes dans un réseau où il faut chausser des lunettes 3D et probablement d’autres accessoires pour se balader sous la forme d’un avatar.

L’écran plat d’un ordinateur ou d’un smartphone n’est pas extraordinaire, mais c’est très pratique, pour communiquer, chercher une information, faire un virement bancaire, … Chausser des lunettes ce n’est pas pratique pour quelques minutes.

Aujourd’hui, Mark Zuckerberg menace de fermer ses 3 réseaux d’Europe. Et alors, qu’importe, il n’a pas le monopole de la communication sur internet.

D’ailleurs, il n’a rien inventé, eu la chance d’être au bon moment, au bon endroit pour moderniser les systèmes de forums sur internet qui existaient déjà depuis fort longtemps.

Il ne faut pas que Monsieur Zuckerberg oublie que la nature a horreur du vide, s’il ferme ses 3 réseaux en Europe, les autres tels que Tik Tok, Twitter, LinkedIn … auront vite fait d’occuper le terrain et d’ajouter les fonctionnalités qui peut être manque aujourd’hui pour remplacer totalement Facebook.

Aujourd’hui, Monsieur Zuckerberg devrait plutôt penser à l’avenir de sa société, à accepter les lois Européennes de protection des consommateurs, de penser la publicité autrement que hyperciblé à l’ancienne et d’ajouter une valeur ajoutée à ses produits.

Olivier Kauf

Consultant depuis plus de 30 ans, Je suis depuis une dizaine d'années journaliste, professionnel dans le domaine des risques et des assurances pour le e-mag RiskAssur-hebdo (https://www.riskassur-hebdo.com) et témoin de mon époque pour https://notre-siecle.com et https://perelafouine.com RiskAssur, Notre-Siècle et PèreLaFouine proposent chaque jour de nouveaux articles issus de la rédaction : la vie des sociétés (nominations, acquisitions, accords, …), des tests/présentations de produits, des ouvrages (professionnels, romans, bd, …), … Je peux : - présenter vos produits ou nouveaux ouvrages (il suffit de me les envoyer) - écrire sur des sujets à la demande pour du référencement SEO - publier vos communiqués de presse - Publier vos AAPC - … Une question, une remarque : olivier@franol.fr

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :