ActualitésInformations

Les 5 principales tendances en matière d’automatisation en 2022

Il est indéniable que la pandémie de Covid-19 a irréversiblement changé notre façon de travailler, de communiquer, de faire du shopping, d’aller à l’école, de collaborer avec les banques ou les agences gouvernementales. Au centre de cette transformation se trouve la technologie, le grand catalyseur, qui a permis à nos économies de fonctionner pendant une période de grande incertitude que beaucoup d’entre nous n’avaient jamais connue auparavant. Le besoin d’une transformation numérique rapide a accéléré l’adoption de l’automatisation, ce qui a aidé les organisations à maintenir la continuité de leurs activités et les agences publiques à servir les citoyens de toute urgence.

Selon McKinsey, l’automatisation est désormais la principale tendance technologique et les investissements augmentent. Quatre-vingt pour cent des organisations déclarent qu’elles vont continuer ou augmenter leurs dépenses d’automatisation cette année, et plus de la moitié de toutes les entreprises ont désormais au moins quatre projets d’automatisation en cours.

Voici les plus grandes tendances en matière d’automatisation qui, selon Param Kahlon, directeur des produits de la société de logiciels d’automatisation d’entreprise UiPath, façonneront le marché mondial de l’automatisation en 2022.

  1. Les CIO prennent les rênes de l’automatisation

L’automatisation est désormais la principale tendance dans le domaine de la tech (McKinsey) et les investissements sont en hausse. Quatre-vingts pour cent des entreprises disent qu’elles vont poursuivre ou augmenter leurs dépenses d’automatisation cette année, et plus de la moitié de toutes les entreprises ont maintenant quatre projets d’automatisation ou plus en cours.

Mais si les initiatives d’automatisation sont dispersées dans les organisations, qu’elles utilisent des approches et des technologies différentes et qu’elles manquent de gouvernance et de surveillance centralisées, les organisations se retrouveront avec des coûts plus élevés et un impact moindre.

Les CIO sont appelés à diriger les projets d’automatisation. En 2022, les CIO devront prendre des décisions cruciales telles que le choix de la technologie d’automatisation à standardiser, les capacités organisationnelles à développer et la manière d’assurer une bonne gouvernance, la sécurité et la qualité.

Les CIO peuvent s’attaquer aux projets d’automatisation en développant une stratégie d’automatisation pour toute l’entreprise. Cela devrait inclure la mise en place de capacités et d’une infrastructure interne pour gérer leurs initiatives, la création d’un centre d’excellence en matière d’automatisation et le développement d’un pipeline prioritaire d’opportunités d’automatisation transverses à tous les départements.

  1. L’ « automatisation sémantique » révolutionne la RPA

Aujourd’hui, les développeurs d’automatisation doivent dire aux robots ce qu’ils doivent faire, étape par étape : “Déplacez-vous ici, ouvrez ceci, extrayez cela, amenez-le là…”. Selon la complexité de l’automatisation, le développement et l’encodage des instructions étape par étape peuvent facilement représenter 40 à 60 % du temps de construction de l’automatisation.

L’automatisation sémantique permet de commencer à s’éloigner des approches fondées sur des règles pour éliminer une grande partie de ce travail de développement. Les robots sémantiques ne seront pas seulement capables de voir et de lire ce qui est sur l’écran ; ils comprendront également les relations entre les documents, les processus, les données et les applications, ainsi que les contextes qui les entourent. Bientôt, les robots logiciels seront capables d’observer simplement une activité et de commencer à l’émuler sans instructions, étape par étape. Ils reconnaîtront le processus, comprendront quelles données sont nécessaires et sauront où obtenir ces données et où les déplacer. Les développeurs et les utilisateurs métier seront en mesure de lancer le développement de l’automatisation en demandant simplement aux robots d’exécuter une tâche ou de compléter un flux de travail.

Les CIO devraient suivre les progrès de cette technologie révolutionnaire, car les leaders de l’automatisation réalisent de nouvelles percées dans l’IA, l’apprentissage automatique et la reconnaissance des modèles dans leurs plateformes technologiques en 2022.

  1. Les “développeurs citoyens” vont favoriser l’adoption de l’automatisation au sein de l’entreprise.

Jusqu’à présent, les équipes informatiques ou les centres d’excellence (CoE) d’automatisation ont mené une grande partie de la vague initiale d’automatisation; cependant si les organisations veulent dépasser le stade des premières mises en œuvres, elles doivent travailler sur des façons de passer à l’échelle. En 2022, les “développeurs citoyens” seront à la pointe de cette accélération.

Qu’est-ce qu’un développeur citoyen exactement ? Ce sont des employés non techniques qui utilisent des outils sans code ou à faible code pour créer des automatisations simples pour eux-mêmes, leurs équipes et leurs services. Les développeurs citoyens peuvent avoir des rôles dans les ressources humaines, les finances, les ventes et le marketing, le droit, les achats ou d’autres fonctions commerciales. D’ici 2022, ces employés seront l’atout secret d’une organisation pour libérer la puissance des assistants digitaux à grande échelle, inspirant une vague d’autonomisation. Après tout, la réussite de la transformation numérique dépend du déploiement de l’automatisation dans toutes les couches d’une organisation, ce qui nécessite une connaissance fine des processus métier quotidiens.

  1. L’automatisation trouve un nouveau champion chez les dirigeants : le Chief Sustainability Officer.

En mars 2021, le nombre de Chief Sustainability Officers (Responsables du Développement Durable) dans les entreprises du classement Fortune 500 s’élevait à 95, dont près d’un tiers ajouté en 2020 seulement. Les Responsables du Développement Durable forgent des partenariats avec les CIO dans leur quête d’une organisation plus verte. En fait, dans une récente enquête de Gartner, plus de 85 % des CIO interrogés ont déclaré être impliqués dans les initiatives de durabilité de leur organisation.

L’automatisation est une technologie qui a un impact quasi instantané sur les initiatives écologiques. Les processus automatisés de mise hors tension des centres de données en période de faible utilisation ont permis à certaines organisations de réduire leur consommation d’électricité de 9 % ou plus. L’automatisation et la numérisation de la facturation, de l’exécution des contrats et d’autres flux de papier peuvent réduire considérablement la consommation de papier. L’automatisation rend d’autres opérations et solutions – comme le management des postes distants, l’IA et le Machine Learning, et la gestion du cloud – beaucoup plus efficaces.

Les responsables du développement durable devraient forger des partenariats avec les CIO, les responsables IT et les directeurs financiers pour examiner comment l’automatisation pourrait être appliquée pour atteindre leurs objectifs de développement durable.

  1. Les équipes RH se préparent à leur prochain grand défi : la gestion d’une main-d’œuvre humaine et numérique.

Les gens travaillent côte à côte avec leurs assistants virtuels robotisés, se partagent le travail, le transmettent et le reprennent plusieurs fois par jour. L’automatisation fera encore plus partie de notre travail quotidien à l’avenir. Avec les pénuries de main-d’œuvre et les restrictions de postes qui devraient se poursuivre dans un avenir prévisible, l’automatisation peut libérer le potentiel humain en donnant plus de temps aux employés, et atténuer les impacts de la pénurie actuelle de travailleurs en aidant à réaliser plus de travail plus rapidement. En 2022, les directeurs des ressources humaines (DRH) donneront la priorité à ce qui suit :

Élargir la formation pour modifier les comportements quotidiens. Selon Deloitte, les chefs d’entreprise s’attendent à devoir faire évoluer un tiers de leur personnel au cours des prochaines années en raison de la mise en œuvre de nouvelles technologies d’automatisation. La formation s’élargira pour inclure les utilisateurs finaux qui ne souhaitent peut-être pas devenir des développeurs citoyens. Il faut s’attendre à ce que ces programmes destinés aux utilisateurs finaux visent à encourager les collaborateurs à modifier leurs habitudes de travail, à adopter de nouveaux processus et à apprendre à utiliser leurs assistants robotiques de la manière la plus efficace possible. ,,

Amélioration et renouvellement des compétences. À mesure que l’automatisation permet aux employés de dégager du temps pour se consacrer à des tâches plus complexes, c’est une opportunité pour les services des ressources humaines de s’engager dans un effort de formation massif qui inclut non seulement les compétences techniques, mais aussi les compétences générales telles que le leadership, l’esprit critique et l’adaptabilité.

À propos de UiPath

UiPath défend la vision d’une Entreprise Pleinement Automatisée, une vision où les entreprises utilisent l’automatisation pour réaliser leur plus grand potentiel. UiPath offre une plateforme de bout en bout pour l’automatisation, combinant la solution leader d’automatisation robotisée de processus (RPA) avec une suite complète de fonctionnalités qui permettent à chaque organisation de faire évoluer rapidement ses opérations numériques.

perelafouine

Consultant depuis plus de 30 ans, Je suis depuis une dizaine d'années journaliste, professionnel dans le domaine des risques et des assurances pour le e-mag RiskAssur-hebdo (https://www.riskassur-hebdo.com) et témoin de mon époque pour https://notre-siecle.com et https://perelafouine.com RiskAssur, Notre-Siècle et PèreLaFouine proposent chaque jour de nouveaux articles issus de la rédaction : la vie des sociétés (nominations, acquisitions, accords, …), des tests/présentations de produits, des ouvrages (professionnels, romans, bd, …), … Je peux : - présenter vos produits ou nouveaux ouvrages (il suffit de me les envoyer) - écrire sur des sujets à la demande pour du référencement SEO - publier vos communiqués de presse - Publier vos AAPC - … Une question, une remarque : olivier@franol.fr

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :