ActualitésCryptoMonnaies
A la Une

Le Bitcoin, serait-il en train de se stabiliser ?

Bitcoins and Euro banknotes in leather wallet

Depuis presque une semaine, le cours du Bitcoin est stable autour des 50 000 dollars, une période qui est presque du long terme pour une cryptomonnaie.

Même si les montagnes russes subits par le Bitcoin depuis quelques mois font parler de cette cryptomonnaie, la faisant crever le plafond des 60 000 dollars, pour redescendre aussi vite, ce n’est pas très bon pour la crédibilité d’un actif qui voudrait s’imposer comme monnaie.

Car même s’il y a de nombreuses autres cryptomonnaies, c’est bien le Bitcoin qui occupe les devants de scène, en étant choisi comme « devise possible » pour des règlements par Tesla ou Paypal pour n’en citer que ces 2 entreprises, de nombreuses autres rejoignent ce clan.

En sachant que le Bitcoin n’est pas vraiment une monnaie, mais simplement utilisable – au dernier moment – pour opérer une transaction, un peu si l’on payait avec des Napoléons de 20 Francs or. Ils seraient rachetés par le commerçant à la cote au moment du règlement.

Le fait d’avoir des oscillations aussi importantes, par rapport aux vraies monnaies, fait s’éloigner le Bitcoin d’une possible utilisation comme monnaie.

Depuis longtemps la valeur marchande d’un bien est fonction de son coût de fabrication (travail, matières premières, outillages, …) et de la demande du bien par les consommateurs.

Lorsque l’on est sur des biens vendus dans plusieurs pays, il faut établir un prix stable dans les différentes devises. On peut le constater avec certaines marques de vêtements, l’étiquette indiquant le prix dans différentes devises.

Pour que cela soit possible, il faut des parités qui restent suffisamment stables. Impossible avec le Bitcoin qui peut fluctuer par rapport au Dollar, à l’Euro, … de 10 ou 20% en quelques jours.

Mais si le Bitcoin s’assagit, vraiment et durablement, nous pourrions imaginer – un jour – de voir des étiquettes multidevises, où le Bitcoin côtoiera les devises du monde réel.

Peut-être un jour … mais ce n’est pas « demain la veille ».

Olivier Kauf

Consultant depuis plus de 30 ans, Je suis depuis une dizaine d'années journaliste, professionnel dans le domaine des risques et des assurances pour le e-mag RiskAssur-hebdo (https://www.riskassur-hebdo.com) et témoin de mon époque pour https://notre-siecle.com et https://perelafouine.com RiskAssur, Notre-Siècle et PèreLaFouine proposent chaque jour de nouveaux articles issus de la rédaction : la vie des sociétés (nominations, acquisitions, accords, …), des tests/présentations de produits, des ouvrages (professionnels, romans, bd, …), … Je peux : - présenter vos produits ou nouveaux ouvrages (il suffit de me les envoyer) - écrire sur des sujets à la demande pour du référencement SEO - publier vos communiqués de presse - Publier vos AAPC - … Une question, une remarque : olivier@franol.fr

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :