Stripe lance Chargeback Protection

Temps de lecture : 3 minutes

Stripe lance Chargeback Protection, une nouvelle fonctionnalité de Radar, sa solution de machine learning de prévention de la fraude. Grâce à Chargeback Protection, les entreprises clientes de Stripe sont désormais non seulement protégées contre les paiements frauduleux, mais également automatiquement remboursées à hauteur des sommes contestées et frais connexes.

Des obligations lourdes pour les entreprises

Lorsqu’un titulaire de carte bancaire signale à sa banque un paiement frauduleux, l’entreprise vers laquelle le paiement a été effectué est tenue de rembourser le montant total de l’achat, ainsi que des frais de rétrofacturation. Les sommes litigieuses sont immédiatement retenues sur les comptes de l’entreprise jusqu’à clôture du dossier litigieux. Contraintes d’identifier, de recueillir et de soumettre rapidement des éléments extrêmement détaillés pour prouver une absence de fraude, les petites entreprises sont particulièrement impactées par le traitement des demandes de rétrofacturation.

Un poids sur les revenus et la trésorerie

Désormais, les entreprises clientes de Stripe peuvent cesser de s’inquiéter de l’imprévisibilité et du coût des litiges liés à la fraude.

En outre, Chargeback Protection permet aux entreprises de:

  • Maintenir un volume de vente optimal : Stripe prévient la fraude grâce à sa technologie de machine learning Radar. Aussi, si des paiements sont par la suite contestés, Stripe remboursera la somme ainsi que les frais de rétrofacturation.
  • Se passer de la collecte de preuves : auparavant, les entreprises devaient identifier et soumettre les bons éléments de preuve pour lutter contre une rétrofacturation – avec Chargeback Protection, il n’est plus nécessaire de présenter une preuve en cas de litige puisque le remboursement par Stripe est automatique.
  • Maximiser les revenus tout en minimisant la fraude : la protection contre la fraude peut parfois se faire au détriment des revenus légitimement acquis. Stripe répond à cette problématique grâce à sa technologie de machine learning qui met à jour en temps réel le processus de paiement afin de fluidifier au maximum l’expérience d’achat des clients légitimes, tout en ajoutant des étapes pour les achats potentiellement frauduleux.
  • Améliorer le flux de trésorerie : la gestion des flux de trésorerie constitue souvent un problème pour les entreprises qui font face à des demandes de rétrofacturation car les sommes litigieuses sont retenus pendant les semaines ou les mois d’examen du dossier. Chargeback Protection permet aux entreprises d’améliorer leur gestion de flux de trésorerie.
  • Faciliter la configuration : pour les entreprises qui utilisent la dernière version de Stripe Checkout, la protection contre les rétrofacturation ne nécessite qu’un seul clic pour être activée.

Sans surprise, au cours des dernières années, les utilisateurs de Stripe ont surtout demandé de l’aide sur les demandes de rétrofacturation de paiements frauduleux “, a déclaré Eeke de Milliano, Chef de Produit Radar et Chargeback Protection chez Stripe  “Les litiges en rétrofacturation sont imprévisibles, difficiles à gagner et particulièrement lourds pour la trésorerie des entreprises. En outre, les dossiers de rétrofacturation bloquent parfois des fonds légitimement acquis pendant toute la durée d’examen des dossiers, qui dure parfois des mois. Chargeback Protection soulage les entreprises de ce fardeau, pour qu’elles puissent se concentrer à 100 % sur leur coeur d’activité

Chargeback Protection s’appuie sur Radar, l’infrastructure de machine learning de Stripe qui évalue en temps réel les risques de fraude et permet l’ajustement automatique de l’expérience de paiement : demande d’authentification supplémentaire aux acheteurs suspects ou fluidité des transactions fiables.

Les demandes de rétrofacturation sont un point sensible pour les entreprises du secteur de l’Internet, tant sur le plan opérationnel que sur celui des flux de trésorerie “, a déclaré Jordan McKee, directeur de recherche chez 451 Research. “Les rétrofacturations inattendues, parfois d’un montant considérable, qui conduisent à la retenue de ces recettes jusqu’au règlement du litige sont un réel fardeau pour l’entreprise. Des solutions telles que Radar et Chargeback Protection sont donc un réel atout pour les entreprises qui souhaitent minimiser l’impact de la fraude tout en maximisant leurs revenus.”

Chargeback Protection est disponible dans la dernière version de Stripe Checkout en Europe et aux Etats-Unis. La tarification commence à 0,4 % par transaction approuvée.

À propos Olivier Kauf

Je suis journaliste, mais aussi et peut-être surtout depuis quelques années, je suis un influenceur. Les internautes rejettent de plus en plus les publicités et recherchent de l’information au travers d’articles présentant de manière objective des produits ou des services. Aujourd’hui, tout le monde a le réflexe, avant d’acheter, de regarder ce que les internautes en disent. En tant qu’influenceur, je serais ravi de présenter vos produits ou services de manière objective et critique, mais positive pour rassurer les internautes qui hésitent avant de vous faire confiance. Je vous propose de publier les articles, que je peux écrire pour vous, soit sur RiskAssur, soit sur Notre-Siècle, en les recommandant à mes abonnés sur les principaux réseaux sociaux : LinkedIn, Viadeo, Tweeter, Google + et Facebook. Je suis à votre écoute pour répondre à vos besoins, vous pouvez me contactez à olivier@notre-siecle.com autres sites https://www.riskassur-hebdo.com https://notre-siecle.com

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour PèreLaFouine.