ActualitésAgenda

Alger, capitale africaine du digital et des startups à l’occasion du Digital African Summit

Plus 1 200 décideurs et 200 entreprises, issus de plus de 40 pays d’Afrique et du monde entier, se réuniront à Alger à l’occasion du Digital African Summit, qui se déroulera du 31 mai au 2 juin 2022 au Centre international des conférences (CIC).

Organisé par le Groupement Algérien des Acteurs du Numérique (GAAN), le Digital African Summit s’appuie sur les 9 éditions consécutives de l’Algeria 2.0, un événement incontournable du secteur des TIC qui se réinvente avec de nouvelles ambitions continentales, pour faire d’Alger la capitale africaine de l’innovation et de l’entrepreneuriat.

Cet événement de grande envergure se déroulera dans un contexte marqué par un essor sans précédent de l’innovation digitale et l’entrepreneuriat en Afrique. En 2021, plus de 2 milliards de dollars ont été levés par 564 startups. Le montant a triplé tandis que le nombre de startups a augmenté de 42.1% par rapport à 2020. Le Nigeria, l’Egypte, l’Afrique du Sud et le Kenya se sont accaparés la part du lion.

L’Algérie qui a commencé à opérer sa mue numérique grâce une panoplie de mesures (la création de fonds d’investissement, des exonérations fiscales, un allégement des procédures administratives et des incitations au développement numérique), souhaite marquer de son empreinte la transformation numérique de l’Afrique en apportant sa pierre à l’édifice.

 A travers cet événement de dimension continentale, le Digital African Summit ambitionne de renforcer les synergies, en réunissant à Alger, en l’espace de 3 jours, pas moins de 1 200 décideurs et 200 entreprises, des petits comme des acteurs géants de la tech, des startups, des entreprises de capital risque, des délégations économiques et des personnalités politiques de plus de 40 pays d’Afrique et du monde entier.

Le plus grand événement digital du continent prévoit ainsi 60 conférences, des workshops, des discours de star-speakers et des compétitions de pitch de startups. Une immersion intensive dans l’écosystème numérique africain, qui sera enrichie par des rencontres B2B, des afterworks et sessions de networking ou encore des expositions culturelles et touristiques.

 BACHIR Tadjeddine, président du Groupement Algérien des Acteurs du Numérique (GAAN): “ Le vecteur du digital est une extraordinaire opportunité de développement pour l’Afrique, qui voit naître de nouvelles perspectives, mais aussi de nouveaux défis. The Digital African Summit sera l’occasion idéale pour regrouper les acteurs des pays africains pour envisager ensemble l’édification de projets futuristes sur le continent et ailleurs dans le monde”.

A propos du Groupement Algérien des Acteurs du Numérique (GAAN):

Lancé en Janvier 2020 par un groupe d’entreprises algériennes œuvrant dans le domaine du numérique, et croyant fermement en l’intelligence collective, le GAAN (Groupement Algérien des Acteurs du Numérique)  réunit aujourd’hui quelques 500 adhérents et plus de 6000 sympathisants autour de 4 objectifs majeurs : Fédérer, Grandir, Rayonner et Transformer.

Toute stratégie devant reposer sur des données terrain fiables, le GAAN se positionne en trait d’union entre les acteurs et les décideurs du numérique en étant le porte-voix des premiers et une fenêtre sur l’évolution de l’écosystème numérique algérien pour les seconds.

Apolitique, le GAAN est une structure totalement indépendante des organes de l’Etat et ouverte à toute entité qu’elle soit physique ou morale pouvant contribuer à l’émergence d’une économie numérique forte.

perelafouine

Une question, une remarque : webmaster@franol.fr

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :