ActualitésInformations

Sécuriser la nouvelle normalité

Check Point® Software Technologies Ltd., l’un des principaux fournisseurs de solutions de cybersécurité dans le monde, a publié aujourd’hui les résultats d’une nouvelle enquête montrant comment les entreprises ont géré leur cybersécurité pendant les mesures de confinement imposées par la pandémie de Covid-19. L’étude précise également leurs priorités et leurs préoccupations en matière de sécurité pour la « nouvelle normalité » durant les mois à venir.

L’enquête a été menée par Check Point, auprès de 271 professionnels issus d’entreprises dans le monde entier.

Plus de 86 % des personnes interrogées ont déclaré que leur plus grand défi informatique pendant la pandémie était de passer au télétravail à grande échelle, et que leur principale préoccupation était de maintenir la bande passante du VPN pour le personnel. Les principales conclusions de l’enquête menée auprès de plus de 270 professionnels de l’informatique et de la sécurité dans le monde sont les suivantes :

  • Les principales préoccupations en matière de sécurité au début du confinement : 62 % des personnes interrogées ont déclaré que leur principale préoccupation lors du confinement initial était de maintenir un accès à distance sécurisé et de la bande-passante pour le VPN, suivie par la prévention des attaques d’ingénierie sociale (47 %), et la protection des postes de travail et des réseaux personnels des collaborateurs (52 %).
  • La « nouvelle normalité » commence avec la réouverture des bureaux : 75 % des personnes interrogées ont déclaré que leurs bureaux étaient à nouveau ouverts pour un nombre limité de collaborateurs depuis le début du déconfinement progressif. Mais en moyenne, le personnel travaille encore 4 jours sur 5 à domicile, ce qui signifie que les vulnérabilités et les menaces liées au télétravail persisteront longtemps.
  • La faille dans la sécurité du télétravail : Tandis que 65 % des personnes interrogées déclarent que leur entreprise empêche les PC non managés de se connecter au VPN d’entreprise, 29 % seulement déploient une protection sur les PC des collaborateurs à domicile, et 35 % seulement effectuent des contrôles de conformité. 42 % déclarent que leur entreprise investit dans la formation à la cybersécurité. Cela montre à quel point les entreprises sont exposées aux cyberattaques de 5e génération, qui se déroulent rapidement et qui ciblent les télétravailleurs.
  • Les priorités en matière de sécurité pour la « nouvelle normalité » au cours des prochains mois : 79 % des personnes interrogées ont déclaré que leur principale priorité était de renforcer la sécurité et bloquer les attaques, pour que les collaborateurs puissent continuer de travailler de manière flexible depuis leur domicile. 43 % ont déclaré qu’elles prévoyaient de mettre en œuvre des solutions de sécurité mobiles, et 39 % prévoient de consolider leurs domaines de sécurité afin de contribuer à éliminer les « angles morts » du périmètre de leur réseau étendu.
  • Les principales préoccupations en matière de sécurité pour les 12 prochains mois : Plus de 75 % des personnes interrogées ont déclaré que leur plus grande préoccupation était l’augmentation du nombre de cyberattaques, en particulier le phishing et l’ingénierie sociale. 51 % ont déclaré que les attaques sur les appareils personnels non managés étaient préoccupantes, suivies par les attaques contre les appareils mobiles des collaborateurs (33 %).

« Les entreprises ont dû restructurer leur réseau et leur infrastructure de sécurité quasiment du jour au lendemain pour répondre à la pandémie de Covid-19, avec pour conséquence inévitable l’ouverture de failles de sécurité et l’augmentation de la surface d’attaque, » déclare Porte-parole, Poste chez Check Point Software Technologies. « Maintenant que nous nous dirigeons vers une « nouvelle normalité » après le déconfinement à l’échelle mondiale, les entreprises doivent refermer ces failles de sécurité et protéger leurs réseaux, leurs Datacenters, ainsi que les PC et les téléphones mobiles de leurs collaborateurs, grâce à une architecture de sécurité globale de bout en bout. La pandémie de Covid-19 est peut-être en train de s’estomper, mais la pandémie de cybercriminalité qu’elle a déclenchée est là pour rester. Mais avec une approche adéquate de la sécurité, nous pouvons empêcher les attaques de causer des dommages et des perturbations généralisées. »

En avril, une enquête de Check Point a montré que les entreprises étaient frappées par une véritable tempête de cyberattaques, alors qu’elles doivent gérer les changements massifs et rapides apportés à leurs réseaux et aux pratiques de travail de leurs collaborateurs pendant la pandémie. 71 % des personnes interrogées ont signalé une augmentation du nombre de cyberattaques en février et mars 2020, et 95 % ont signalé être confrontées à des défis supplémentaires en matière de sécurité avec la mise en place d’un accès à distance à grande échelle pour les collaborateurs, et l’utilisation d’outils informatiques non sanctionnés (shadow IT).

Check Point dispose d’une gamme complète de solutions de sécurité qui assurent une connectivité et une sécurité de haut niveau pour le télétravail, permettant ainsi aux collaborateurs de rester aussi productifs que possible. Parmi celles-ci, le logiciel d’accès à distance via VPN de Check Point, la prévention des menaces pour postes de travail, la sécurité mobile et l’espace de travail sécurisé mobile visent toutes à adopter une approche pratique pour sécuriser les télétravailleurs. Check Point SandBlast Agent propose une prévention complète des menaces sur les postes de travail contre les attaques zero-day, avec un taux de blocage de 100 %, même pour les menaces inconnues, sans faux positifs.

À propos de Check Point Software Technologies Ltd.

Check Point Software Technologies Ltd. est l’un des principaux fournisseurs de solutions de cybersécurité pour les gouvernements et les entreprises dans le monde. Ses solutions protègent les clients contre les cyberattaques de 5e génération grâce à un taux de blocage inégalé des logiciels malveillants, des logiciels rançonneurs et autres types d’attaques. Check Point propose Infinity Total Protection avec prévention avancée des menaces de 5e génération, une architecture de sécurité à plusieurs niveaux, qui défend les données des entreprises dans le Cloud, les réseaux et les appareils mobiles. Check Point fournit le système d’administration unifiée de la sécurité le plus complet et le plus intuitif. Check Point protège plus de 100 000 entreprises de toute taille.

Booking.com

Olivier Kauf

Je suis journaliste, mais aussi et peut-être surtout depuis quelques années, je suis un influenceur. Les internautes rejettent de plus en plus les publicités et recherchent de l’information au travers d’articles présentant de manière objective des produits ou des services. Aujourd’hui, tout le monde a le réflexe, avant d’acheter, de regarder ce que les internautes en disent. En tant qu’influenceur, je serais ravi de présenter vos produits ou services de manière objective et critique, mais positive pour rassurer les internautes qui hésitent avant de vous faire confiance. Je vous propose de publier les articles, que je peux écrire pour vous, soit sur RiskAssur, soit sur Notre-Siècle, en les recommandant à mes abonnés sur les principaux réseaux sociaux : LinkedIn, Viadeo, Tweeter, Google + et Facebook. Je suis à votre écoute pour répondre à vos besoins, vous pouvez me contactez à olivier@notre-siecle.com autres sites https://www.riskassur-hebdo.com https://notre-siecle.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour PèreLaFouine.

%d blogueurs aiment cette page :