Rottor, le 200ème projet accompagné par l’Incubateur Belle de Mai

20 ans après sa création, l’Incubateur Belle de Mai fête son 200ème projet avec Rottor.

Après avoir suivi pendant trois mois la 1ère étape de la Manufacture, le nouveau programme de l’Incubateur, l’équipe de Rottor vient d’être sélectionnée par le Comité d’experts pour intégrer la suite du programme.

Rottor, le 1er « copilote communautaire pour motard », a pour ambitions de maximiser l’ergonomie, la sécurité et le plaisir de conduite.

L’objet connecté, un capteur positionné sur le guidon, détecte les chutes et envoie immédiatement les coordonnées GPS aux secours, pour une prise en charge rapide. En cas de panne, la communauté peut aussi être sollicitée pour obtenir de l’aide. Plus qu’un simple GPS ergonomique, Rottor est un vrai copilote qui prévient les motards des dangers de la route en temps réel (les virages et axes dangereux, gravillons…) et veut à terme faire de la sécurité routière prédictive.

Côté plaisir, des statistiques de pilotage permettent aux motards de mesurer leurs performances : angle d’inclinaison, accélération, distance parcourue, dénivelé… et de recevoir des recommandations sur les routes spécifiques, adaptées à leur conduite.

Cette innovation est née du constat de 2 motards : Nicolas Forestier et Martin Matignon déplorant l’absence d’outils spécifiques « Malgré la très forte solidarité qui existe entre les motards, nous ne retrouvions cet esprit de partage dans aucun des outils existants. A l’heure actuelle, le seul GPS sur le marché n’est ni communautaire ni pensé pour le plaisir de pilotage » précise Nicolas Forestier, CEO Rottor.

L’équipe prévoit une campagne de crowfounding début 2020 avant le lancement grand public.

D’autres projets viennent également d’être sélectionnés.

  • Jana, intégré à la 1ère promotion de la Manufacture : Digitalisation du métier de conciergerie d’hôtel.
  • Deep Smile : Solution logicielle dentaire basée sur des technologies d’intelligence artificielle, d’aide au diagnostic et proposition de plan traitement pour l’orthodontie et la prothèse.
  • Easiliot : Réalisation de démonstrateur IoT sans compétence, en programmation et en électronique.

Ces deux derniers projets suivront le programme d’accompagnement « classique » de l’Incubateur Belle de Mai.

A propos de l’incubateur Belle de Mai

Véritable levier de croissance des start-up, l’Incubateur Multimédia Belle de Mai situé à Marseille aide les futurs entrepreneurs dans leurs projets numériques innovants sur tout le territoire français. Son programme d’accompagnement a pour vocation de les aider à convertir leur idée en une structure pérenne, en leur apportant une expertise et des moyens techniques, logistiques et financiers. Depuis sa création en 1999, l’Incubateur a accompagné 194 porteurs de projets, contribuant à la création de 145 entreprises, dont 72% sont toujours en activité. L’année dernière, les entreprises accompagnées ont cumulé plus de 35 millions d’euros de CA.

À propos Olivier Kauf

Je suis journaliste, mais aussi et peut-être surtout depuis quelques années, je suis un influenceur. Les internautes rejettent de plus en plus les publicités et recherchent de l’information au travers d’articles présentant de manière objective des produits ou des services. Aujourd’hui, tout le monde a le réflexe, avant d’acheter, de regarder ce que les internautes en disent. En tant qu’influenceur, je serais ravi de présenter vos produits ou services de manière objective et critique, mais positive pour rassurer les internautes qui hésitent avant de vous faire confiance. Je vous propose de publier les articles, que je peux écrire pour vous, soit sur RiskAssur, soit sur Notre-Siècle, en les recommandant à mes abonnés sur les principaux réseaux sociaux : LinkedIn, Viadeo, Tweeter, Google + et Facebook. Je suis à votre écoute pour répondre à vos besoins, vous pouvez me contactez à olivier@notre-siecle.com autres sites https://www.riskassur-hebdo.com https://notre-siecle.com

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour PèreLaFouine.