ActualitésOrganisation

« Octobre Rose » à Bamako : un mois de mobilisation pour le dépistage du cancer du sein

MSF, qui développe un programme pilote d’oncologie au Mali, s’associe à cette campagne

Bamako – Au Mali, où la lutte contre le cancer est un enjeu grandissant, MSF s’associe à une campagne d’information et d’actions, dans le cadre d’Octobre Rose, pour encourager le plus grand nombre de femmes possible à venir réaliser un dépistage dans les structures de santé de la capitale. Présentes depuis fin 2018 pour offrir des soins palliatifs et un support aux patients du service d’oncologie et d’hématologie de l’hôpital au CHU du Point G, les équipes MSF interviennent aujourd’hui également en soutien au dépistage, au diagnostic et à la prise en charge des cancers du col de l’utérus et du sein à Bamako.

Au Mali où le nombre des cancers du sein est largement sous-évalué (il était estimé à 2450 en 2020) la lutte contre la maladie passe en priorité par l’accès à un dépistage précoce. « Premier cancer chez les femmes maliennes aujourd’hui, le cancer du sein peut être traité avec de très bons résultats si la maladie est diagnostiquée suffisamment tôt. S’informer et se faire dépister, c’est se donner la possibilité d’être diagnostiqué et pris en charge à temps » explique Foura Sassou Madi, chef de mission MSF à Bamako.

Du 1er au 31 octobre 2021, le dépistage du cancer du sein et du col est ainsi gratuit pour toutes les femmes dans 21 structures de santé de Bamako, incluant notamment tous les centre de santé de référence de la ville. Dans le cas où une anomalie serait détectée, le programme de MSF mené en partenariat avec les autorités sanitaires accompagnera les patientes vers les structures spécialisées et prendra en charge le coût des examens pour confirmer le diagnostic et débuter, si nécessaire, les traitements. MSF appuie la campagne Octobre Rose avec des intrants médicaux, l’organisation de formations et d’appui technique auprès du personnel soignant et contribue aux différentes activités d’information.

Les maladies non transmissibles, au premier rang desquelles le cancer, pourraient devenir une des toutes premières causes de mortalité en Afrique dans les prochaines décennies, alors que le continent lutte toujours contre les ravages des maladies infectieuses telles que le paludisme, la tuberculose et le VIH/ Sida. Les chances de survie à 5 ans pour un cancer du sein demeurent extrêmement réduites en Afrique subsaharienne, alors qu’elles dépassent 87% en France.

« Bien qu’il existe, au Mali, des soignants formés, des structures relativement équipées et un stock disponible de médicaments dédiés à la chimiothérapie pour la population, nous faisons face à plusieurs problèmes. Le premier est le manque de dépistage systématique qui entraîne des tumeurs diagnostiquées trop tardivement. La majorité des femmes arrivent à un stade très avancé de la maladie » explique Charlotte Ngo, référente oncologie de MSF.

Malgré les efforts des pouvoirs publics dans la prise en charge des cancers, les cas de rémission sont encore trop rares au Mali et le parcours thérapeutique reste extrêmement compliqué pour les patientes, et financièrement hors de portée pour beaucoup de familles. Le programme d’oncologie de MSF, en partenariat avec les autorités sanitaires, s’efforce ainsi de faciliter l’accès à la détection précoce et aux traitements en renforçant le dispositif de dépistage existant « Weekend 70 » porté par le Pr. Ibrahim Téguété et en appuyant notamment le seul laboratoire d’anamapathologie du pays, des opérations chirurgicales, des séances de radiothérapie, de chimiothérapie et d’autres traitements médicamenteux. Durant la première moitié de l’année 2021, 166 femmes diagnostiquées avec un cancer du sein et 126 femmes diagnostiquées avec un cancer du col ont été accompagnées dans leurs examens et traitements dans le cadre de ce programme.

perelafouine

Consultant depuis plus de 30 ans, Je suis depuis une dizaine d'années journaliste, professionnel dans le domaine des risques et des assurances pour le e-mag RiskAssur-hebdo (https://www.riskassur-hebdo.com) et témoin de mon époque pour https://notre-siecle.com et https://perelafouine.com RiskAssur, Notre-Siècle et PèreLaFouine proposent chaque jour de nouveaux articles issus de la rédaction : la vie des sociétés (nominations, acquisitions, accords, …), des tests/présentations de produits, des ouvrages (professionnels, romans, bd, …), … Je peux : - présenter vos produits ou nouveaux ouvrages (il suffit de me les envoyer) - écrire sur des sujets à la demande pour du référencement SEO - publier vos communiqués de presse - Publier vos AAPC - … Une question, une remarque : olivier@franol.fr

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :