ActualitésOrganisation

LinkedIn France publie la quatrième édition de son classement Top Start-ups

Pour la quatrième année consécutive, LinkedIn Actualités publie son classement Top Start-ups et dévoile les 10 start-ups les plus attractives pour les professionnels en France en 2021.

Méthodologie : LinkedIn évalue les start-ups dans quatre domaines : croissance des effectifs, interactions sur la plateforme, intérêt pour les offres d’emploi et attraction des meilleurs talents. Les informations concernent la période du 1er janvier 2021 au 31 juillet 2021. Pour être éligibles, les entreprises doivent être indépendantes et privées, compter 50 salariés ou plus, avoir 7 ans d’existence maximum, et leur siège social doit se trouver dans le pays de la liste sur laquelle elles apparaissent. Ont été exclus : les cabinets de recrutement, les think-tanks, les organismes sans but lucratif, les accélérateurs et les organismes publics.

L’automatisation et la simplification de services à destination des professionnels sont la clé du succès pour de nombreux lauréats.

C’est le cas d’Alan, qui s’est donné pour mission de simplifier l’assurance santé des salariés. Quant à Swile et Frichti, ils permettent aux professionnels de faciliter leur pause déjeuner. Le classement confirme aussi le succès des fintechs, qui représentent 40% des entreprises lauréates. La foodtech fait, quant à elle, une entrée remarquée dans le palmarès Top Start-ups 2021, avec pas moins de 4 entreprises touchant à la restauration.

Pour établir ce classement, la rédaction de LinkedIn a analysé les interactions quotidiennes des 22 millions de membres en France. 10 jeunes pousses se sont donc distinguées par l’intérêt qu’elles ont su susciter sur le réseau, en particulier auprès des candidats, et la progression de leurs effectifs (voir méthodologie plus bas).

Voici le palmarès 2021 du classement Top Start-ups :

  1. Alan
  2. Swile
  3. Frichti
  4. Back Market
  5. Payfit
  6. Qonto
  7. Big Mamma
  8. Agicap
  9. Ledger
  10. Cajoo

La plus haute marche du podium revient cette année au secteur de l’e-santé, avec Alan, l’assureur pour les travailleurs indépendants et les entreprises. Grâce à la mise en place d’une assurance santé complètement dématérialisée et simplifiée, Alan est passé de la 3e place en 2019 à la première en 2021.

Les start-ups de la finance et RH se sont montrées encore une fois très attractives cette année. Elles représentent 40% des entreprises du classement, grâce aux solutions qu’elles ont développées pour faire face à l’incertitude liée à la crise sanitaire. La start-up gestionnaire de paie Payfit, la gestionnaire de trésorerie Agicap ou encore la néobanque Qonto et la spécialiste des cryptomonnaies Ledger sont autant de pépites proposant des services financiers innovants. C’est par ailleurs la première fois qu’une start-up spécialisée dans la blockchain, Ledger, fait partie du palmarès.

La foodtech fait cette année une entrée fracassante dans le classement, avec pas moins de trois start-ups touchant de façons différentes le monde de la restauration. Le champion des titres-restaurant dématérialisés Swile, présent pour la deuxième fois dans la liste, figure encore dans le trio de tête, passant de la 1e à la 2e place. Sur la troisième marche du podium, on trouve Frichti, l’entreprise de préparation et de livraison de repas à base d’ingrédients frais. A la 7e place, le groupe Big Mamma a disrupté la restauration italienne. Enfin, à la 10e place, le spécialiste de la livraison rapide de courses Cajoo se veut une véritable épicerie de proximité digitale.

« L’édition 2021 du classement Top Start-ups est le reflet des tendances de l’année, avec plusieurs start-ups proposant des services aux salariés et aux entreprises pour faciliter la vie des professionnels, explique Sandrine Chauvin, directrice de la rédaction de LinkedIn Actualités. Avec une année encore placée sous le signe de la crise sanitaire, les entreprises qui se démarquent sont celles qui ont su apporter des réponses efficaces à des problématiques quotidiennes, liées par exemple à la restauration ou aux assurances. C’est ce qui explique notamment le succès de la foodtech dans cette édition 2021. Quant à la fintech, elle prouve une fois de plus sa solidité ».

À propos de LinkedIn : LinkedIn relie les professionnels du monde entier pour les aider à être plus productifs et à mieux réussir et transformer la façon dont les entreprises assurent leurs recrutements, leur marketing et leurs ventes. Notre ambition consiste à créer une opportunité économique pour chaque membre de la population active mondiale, en développant en continu la première cartographie mondiale de l’économie. LinkedIn compte plus de 774 millions de membres et possède des bureaux dans le monde entier.

perelafouine

Consultant depuis plus de 30 ans, Je suis depuis une dizaine d'années journaliste, professionnel dans le domaine des risques et des assurances pour le e-mag RiskAssur-hebdo (https://www.riskassur-hebdo.com) et témoin de mon époque pour https://notre-siecle.com et https://perelafouine.com RiskAssur, Notre-Siècle et PèreLaFouine proposent chaque jour de nouveaux articles issus de la rédaction : la vie des sociétés (nominations, acquisitions, accords, …), des tests/présentations de produits, des ouvrages (professionnels, romans, bd, …), … Je peux : - présenter vos produits ou nouveaux ouvrages (il suffit de me les envoyer) - écrire sur des sujets à la demande pour du référencement SEO - publier vos communiqués de presse - Publier vos AAPC - … Une question, une remarque : olivier@franol.fr

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :