Do You Dream Up devient dydu et lance son callbot

Temps de lecture : 2 minutes

Pour ses 10 ans, l’éditeur de logiciel conversationnel Do You Dream Up devient dydu. Fort d’un nouveau logo, d’une nouvelle identité visuelle et d’un nouveau site internet, l’entreprise lance également son nouveau produit, le callbot.

Après une 9ème année de croissance consécutive, dydu conforte sa place de leader français dans l’écosystème des chatbots. La startup multi-récompensée accompagne ses clients dans la mise en place de leur stratégie conversationnelle avec leurs utilisateurs. Elle étend son influence au-delà des frontières françaises puisqu’elle compte désormais 190 projets pour 120 clients présents dans 16 pays. Avec 52 collaborateurs (x4 en 2 ans), elle se donne les moyens de ses ambitions : devenir l’une des références mondiales en termes d’intelligence conversationnelle.

2019 est une année charnière pour dydu : la startup fête ses 10 ans et dévoile un nouveau nom, une nouvelle identité visuelle, ainsi qu’un nouveau produit : le callbot, un bot vocal accessible par téléphone. Il permet aux marques de dialoguer automatiquement et en langage naturel avec leurs clients. Premier filtre vers le service client, il améliore l’expérience utilisateur avec des réponses immédiates 24/7, et permet de diminuer le nombre de contacts pour en optimiser les coûts. Il remplace ainsi efficacement le traditionnel Serveur Vocal Interactif : “Pour parler à un conseiller, appuyez sur 1”. Le callbot est tolérant aux accents régionaux, à l’environnement sonore et au débit de parole de l’utilisateur. Tonalité, nuances, interruptions… il s’adapte à leurs interlocuteurs afin de rendre la conversation la plus naturelle possible.

Ce nouveau produit est accessible au travers de la même interface logicielle que les chatbots. A cette occasion, dydu en a profité pour améliorer son algorithme afin d’offrir la meilleure expérience utilisateur :

  • Gestion intelligente des digressions
  • Parler de plusieurs sujets en même temps
  • Personnalisation des réponses grâce à la prise en compte d’informations de profil ou de contexte
  • Intégration de « small-talks » ou interactions sociales
  • Gestion de plusieurs bots grâce à un métabot

Cyril Texier, co-fondateur de dydu : “2019 est une année prometteuse pour dydu : après une phase de croissance de nos effectifs, nous souhaitons redonner un nouveau souffle aux assistants conversationnels et proposer le logiciel le plus abouti à nos clients. Le callbot fait partie de cette stratégie et constitue notre prochain vecteur de croissance. Nous travaillons également sur des projets innovants qui donneront leurs lettres de noblesse aux prochains bots déployés sur de nouveaux devices, et rendront les conversations plus fluides, plus naturelles, plus humaines. Restez connectés !”

A propos de dydu : Créée en 2009, dydu édite un logiciel permettant de mettre en place une stratégie de dialogue avec des utilisateurs. Leur logiciel permet à leurs clients de créer et d’administrer facilement des robots conversationnels intelligents, qu’ils soient chatbots, voicebots, callbots, humanobots ou domobots. Ces applications permettent d’adresser une infinité de cas d’usages : service clients, helpdesk, accueil de visiteurs, support aux collaborateurs (RH, IT), recommandation de produits, transactions, domotique… dans des domaines aussi variés que l’énergie, la finance, les assurances, les telcos, les transports, l’industrie automobile, le secteur public… dydu travaille avec 60% du CAC40 et est labellisée Pass French Tech grâce à son hyper-croissance et à son rayonnement.

 

À propos Olivier Kauf

Je suis journaliste, mais aussi et peut-être surtout depuis quelques années, je suis un influenceur. Les internautes rejettent de plus en plus les publicités et recherchent de l’information au travers d’articles présentant de manière objective des produits ou des services. Aujourd’hui, tout le monde a le réflexe, avant d’acheter, de regarder ce que les internautes en disent. En tant qu’influenceur, je serais ravi de présenter vos produits ou services de manière objective et critique, mais positive pour rassurer les internautes qui hésitent avant de vous faire confiance. Je vous propose de publier les articles, que je peux écrire pour vous, soit sur RiskAssur, soit sur Notre-Siècle, en les recommandant à mes abonnés sur les principaux réseaux sociaux : LinkedIn, Viadeo, Tweeter, Google + et Facebook. Je suis à votre écoute pour répondre à vos besoins, vous pouvez me contactez à olivier@notre-siecle.com autres sites https://www.riskassur-hebdo.com https://notre-siecle.com

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour PèreLaFouine.