ActualitésOrganisation

Fondation Alice Milliat – Campagne de financement participatif : Les Incorrectes

Né de l’envie de faire connaître au grand public le parcours et les combats d’Alice Milliat, le documentaire « Les Incorrectes » propose, au travers d’un dialogue entre sportives d’hier et d’aujourd’hui, de redécouvrir le destin hors-norme de cette athlète, dirigeante et militante de la place des femmes dans le sport. Avec ce film documentaire, l’autrice et réalisatrice, Anne-Cécile Genre, souhaite donner une nouvelle dimension à l’histoire de celle, qui, il y a 100 ans, s’est battue pour permettre aux femmes de faire du sport, de faire de la compétition et d participer aux Jeux Olympiques. Pour boucler le budget du film et accompagner sa sortie, en octobre 2021, la Fondation Alice Milliat lance une campagne de financement participatif sur la plateforme KissKissBankBank avec l’objectif de récolter au minimum 10 000 €.

« Au-delà de l’hommage à Alice Milliat, ce film est un plaidoyer pour le droit des femmes à faire du sport, à représenter leurs pays en compétition et à prendre la place qui est la leur au sein des différentes instances dirigeantes » souligne Anne-Cécile Genre, autrice et réalisatrice du film Les Incorrectes.

Le fil narratif du film est un dialogue entre sportives d’hier et d’aujourd’hui, riche d’archives couvrant les 100 dernières années et mêlant images des sportives des Jeux Féminins de 1922 à celles des sportives contemporaines.

Anne-Cécile Genre, autrice et réalisatrice du film Les Incorrectes

Un objectif de 10 000€ à 20 000€

Après 15 jours de campagne déjà plus de 50 contributeurs ont permis de récolter plus de 4 000 euros.

Cette collecte servira d’une part à l’exploitation de vidéos et photos d’archives extraordinaires découvertes dans les méandres de British Pathé à Londres, les tiroirs de l’Istituto Luce à Rome, les couloirs de la Société des Bains de Mer à Monaco et les archives de Gaumont à Paris.

Et d’autre part à l’organisation de tournages en Inde, en Ethiopie et au Brésil, à la rencontre de sportives confrontées aux mêmes combats qu’Alice Milliat, sur tous les continents. Ces témoignages viendront compléter ceux déjà réalisés avec Kathrine Switzer et Gabriela Andersen-Schiess.

Kathrine Switzer est la première femme à avoir participé officiellement à un marathon à Boston en 1967 et Gabriela Andersen-Schiess a participé au premier marathon féminin lors des JO de Los Angeles en 1984.

D’autres paliers à atteindre

L’un des objectifs du documentaire est également pédagogique, avec la volonté de transmettre l’histoire des pionnières du sport et de leur combat pour accéder à la pratique sportive. Aller au-delà du premier pallier de 20 000€ permettra à la Fondation Alice Milliat de créer des contenus pédagogiques (livret, capsules audiovisuelles, activités pédagogiques, exposition virtuelle,) qui accompagneront la diffusion du documentaire dans les fédérations et les écoles.

Et si on voit encore plus loin ? Au-delà des 27 000€, cette collecte permettrait de faire traduire le documentaire en plusieurs langues pour le proposer à des diffuseurs du monde entier et emmener le courage et le destin d’Alice Milliat dans toutes les écoles du monde.

Participez à la campagne de financement, faites partie des « Incorrectes »

De 5€ à 2 500€*, la Fondation Alice Milliat souhaite associer tous les contributeurs à ce projet quel que soit le montant de son implication. Remerciements de l’équipe du film, ajout de votre nom au générique, lien du film en avant-première, tote-bag, invitation à une table-ronde en ligne avec les membres du projet, et aussi avec des expertes et des sportives…

La liste complète des contreparties est à retrouver en cliquant ici.

* A partir de 100 euros, les contributeurs au projet pourront obtenir un reçu fiscal leur permettant de défiscaliser à hauteur de 66 ou 75% du montant de leur don pour les particuliers, et à hauteur de 60% du montant de leur don pour les entreprises.

A propos de « Les Incorrectes »

Ce documentaire est né de la rencontre entre une réalisatrice, Anne-Cécile Genre et deux productrices, Amandine Lebrat et Leslie Cauquais, chacune ayant l’envie de faire connaître au grand public le parcours et les combats d’Alice Milliat. La colonne vertébrale du documentaire « Les Incorrectes » s’articule autour de huit chapitres : huit jalons et enjeux de l’histoire du sport pratiqué par les femmes. De la nécessité de « s’affirmer comme sujet » au « dépassement de ses limites physiques » en passant par « se mesurer aux autres ». Chacun de ces volets bénéficie d’un ancrage historique, en lien avec le parcours d’Alice Milliat, et d’un écho contemporain, à travers le témoignage d’une sportive actuelle confrontée aux mêmes obstacles qu’Alice Milliat : lutte contre les discriminations de genre, contre les pressions exercées sur les athlètes féminines, contre les clichés liés à la pratique d’un sport. Ce fil narratif, riche d’archives couvrant les 100 dernières années, sera soutenu par un fil esthétique qui met le geste sportif au centre, en soulignant l’universalité et l’intemporalité. Ainsi les images des sportives des Jeux Féminins de 1922 pourront-elles se mêler à celles des sportives contemporaines, afin de mettre en valeur les similarités dans l’effort, la recherche du geste technique, l’exultation dans le dépassement de soi.

À propos d’Alice Milliat

Née le 5 mai 1884 à Nantes et décédée le 19 mai 1957 à Paris, Alice Milliat est au sport féminin ce que le Baron de Coubertin est au mouvement olympique. Sportive (elle pratique essentiellement l’aviron, la natation et le hockey sur gazon), Présidente du club Fémina Sport en 1915, elle fait partie des fondatrices de la Fédération des Sociétés Féminines Sportives de France en 1917. Elle en deviendra d’ailleurs la Présidente en 1919. Elle milite pour la participation des femmes aux Jeux Olympiques, et devant le refus du CIO, décide d’organiser des compétitions féminines, nationales d’abord (championnat de France de football féminin par exemple) puis internationales (Jeux Mondiaux Féminins à Paris en 1922). Le succès de la seconde édition de cette dernière organisée en Suède en 1926 est tel que le CIO autorise enfin les femmes à participer à des épreuves officielles lors des Jeux Olympiques de 1928 à Amsterdam.

A propos de la Fondation Alice Milliat

Officiellement créée le 29 mars 2016, la Fondation Alice Milliat est la première Fondation dédiée au sport féminin à voir le jour en Europe. Elle est sous égide de la Fondation du Sport Français – Henri Sérandour et reconnue d’utilité publique. La Fondation a été créée en réponse aux inégalités entre les femmes et les hommes dans le monde du sport. Elle est née de la volonté d’améliorer la médiatisation du sport féminin en France et en Europe, qu’il soit amateur ou professionnel. Si la médiatisation progresse grâce notamment à la création de médias spécialisés, un long chemin reste encore à parcourir pour parvenir à une place plus juste des femmes dans le sport et à ériger des « rôles modèles » pour des millions de jeunes filles.  Après avoir mené plusieurs initiatives ponctuelles pour promouvoir le sport féminin sur le territoire national, la Fondation s’est donnée pour objectif d’élargir son terrain d’action en s’ouvrant à l’Europe. Elle bénéficie à cet effet du soutien du programme Erasmus+ Sport qui a déjà récompensé plusieurs projets dans lesquels la Fondation s’est impliquée.

perelafouine

Consultant depuis plus de 30 ans, Je suis depuis une dizaine d'années journaliste, professionnel dans le domaine des risques et des assurances pour le e-mag RiskAssur-hebdo (https://www.riskassur-hebdo.com) et témoin de mon époque pour https://notre-siecle.com et https://perelafouine.com RiskAssur, Notre-Siècle et PèreLaFouine proposent chaque jour de nouveaux articles issus de la rédaction : la vie des sociétés (nominations, acquisitions, accords, …), des tests/présentations de produits, des ouvrages (professionnels, romans, bd, …), … Je peux : - présenter vos produits ou nouveaux ouvrages (il suffit de me les envoyer) - écrire sur des sujets à la demande pour du référencement SEO - publier vos communiqués de presse - Publier vos AAPC - … Une question, une remarque : olivier@franol.fr

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :