ActualitésInformations

Fêtes de fin d’année et relations amoureuses : comment les français appréhendent cette période ?

Les fêtes de fin d’année sont synonymes d’allégresse, de féeries et de réjouissances familiales. Si un grand nombre de personnes attendent ces moments avec beaucoup d’impatience et de joie, ce n’est pas le cas des célibataires qui appréhendent parfois cette période qui leur rappelle leur solitude. Pourtant, les fêtes de fin d’année peuvent être aussi synonymes de romance : 54%* des Français estiment que c’est un moment particulièrement propice à la rencontre.

Alors à l’approche des fêtes, la pression sociale est-elle bien réelle ? happn, l’un des leaders mondiaux des applications de rencontre, s’est penché sur la question et a mené l’enquête auprès des Français !

Les célibataires sous pression

À chaque repas de famille, ou presque, la question qui fâche est lancée. Souvent avant le dessert

: “Toujours personne dans ta vie ?”. Cinq petits mots qui viennent rappeler que l’on n’entre pas dans les standards. Plus les années passent et plus cette question semble préoccuper l’entourage. Selon une étude réalisée par happn, 45%* des Français entre 25 et 49 ans, ressentent particulièrement une pression à « être en couple » lors des retrouvailles familiales.

 « Noël, c’est le moment fort du couple et de la famille, où le regard familial vient se poser parfois avec un peu d’insistance sur les célibataires pour qui cela devient un sujet un peu épidermique. Difficile d’échapper à l’attitude « questionnante », voire légèrement intrusive de la famille. Commentaires, insinuations, remarques diverses risquent de plomber l’ambiance. Les célibataires de la tranche d’âge la plus exposée (25/49 ans) ont du mal à échapper à la pression familiale d’être en couple. » analyse Ronan Chastellier, Sociologue.

 « L’amour moderne, le modern love, a donné naissance à plein de nouvelles formes de relations et de manières de vivre sa relation à l’autre : on se met en couple plus tard, on a plus de partenaires qu’avant, on ne veut pas forcément d’enfants, on ne vit pas forcément ensemble non plus (l’exemple des céli-couples qui sont ensemble mais ne vivent pas sous le même toit). Le modèle traditionnel du couple est devenu une alternative parmi d’autres, le champ des possibles s’ouvre. Mais cela n’est pas forcément compris par la famille, pour qui être en couple est un objectif de vie à atteindre. Et ne pas l’être est souvent perçu comme un échec. » explique Marine Ravinet, Head of Trends chez happn.

Sur son 31 pour trouver l’amour ?

Une fois Noël passé, il faut réfléchir à son programme du Nouvel an. Le réveillon est un moment privilégié pour faire des rencontres, en effet, c’est ce que pensent 68%* des Français qui semblent capitaliser sur cette soirée, quelle que soit la génération. Parmi les personnes interrogées, 55%* pensent qu’une histoire pendant le réveillon ne s’arrête qu’à une  brève  rencontre sans lendemain, alors que 43%* estiment que cela peut durer et évoluer dans  le  temps…

 « La chronologie amoureuse a son moment privilégié et l’amour connaît un pic le 31 décembre. Le soir du réveillon serait traditionnellement un moment attendu par les célibataires, qu’il ne faut pas rater et qui est tout spécialement chargé d’émotion. L’environnement symbolique, le côté nouveau départ/ nouvelle année ajoute au contexte festif, déjà « propitiatoire » en amour. » explique Ronan Chastellier, Sociologue.

Malheureusement, les fêtes de fin d’année ne sont pas toujours aussi féériques, puisque la rupture amoureuse peut aussi être au rendez-vous : 19%* des Français entre 24 et 35 ans, pensent que c’est une période de remise à plat dans le couple.

Si toutefois, la soirée du réveillon n’est pas concluante, 52%* des Français estiment qu’ils se tourneront alors vers une application de rencontre, pour peut-être y retrouver ceux ou celles qu’ils ont croisés…

*selon une étude OpinionWay réalisée pour l’application de rencontre happn, en décembre 2019, sur un panel de 1015 personnes

À propos d’happn

happn est l’un des leaders mondiaux du marché des applications de rencontre au concept unique de géolocalisation en temps réel. Parce que tout commence dans la vraie vie, l’app permet à ses utilisateurs de retrouver les personnes qu’ils ont réellement croisées et avec qui, ils partagent peut-être déjà une partie de leur quotidien. happn agit comme un facilitateur de rencontres, à l’heure où le rythme de vie et les nouvelles habitudes sociales rendent difficile d’aborder des inconnus et de faire des rencontres. Créée à Paris en 2014, la pépite de la French Tech revendique aujourd’hui plus de 75 millions d’utilisateurs aux quatre coins du monde. Sur le marché français, plus de 5 millions de personnes ont déjà téléchargé l’application. happn est disponible au téléchargement sur l’App Store et Google Play.

[amazon_link asins=’B07Y8DBKH8,B07QFR7LMD,B079BH7X7Z,B07YKGZ1CG,B07RYFBL1K,B07XR1KVWM,B07Q56XNR8,B07XDR5W4L,B07FSH92SN’ template=’ProductCarousel’ store=’notresiecle-21′ marketplace=’FR’ link_id=’65fd6174-d5ba-482e-8566-fe8b49a75996′]
Booking.com

Olivier Kauf

Consultant depuis plus de 30 ans, Je suis depuis une dizaine d'années journaliste, professionnel dans le domaine des risques et des assurances pour le e-mag RiskAssur-hebdo (https://www.riskassur-hebdo.com) et témoin de mon époque pour https://notre-siecle.com et https://perelafouine.com RiskAssur, Notre-Siècle et PèreLaFouine proposent chaque jour de nouveaux articles issus de la rédaction : la vie des sociétés (nominations, acquisitions, accords, …), des tests/présentations de produits, des ouvrages (professionnels, romans, bd, …), … Je peux : - présenter vos produits ou nouveaux ouvrages (il suffit de me les envoyer) - écrire sur des sujets à la demande pour du référencement SEO - publier vos communiqués de presse - Publier vos AAPC - … Une question, une remarque : olivier@franol.fr

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour PèreLaFouine.

%d blogueurs aiment cette page :