ActualitésOrganisation

Emmaüs Connect lance une campagne de bouche à oreille inédite : « Bénévole cherche Bénévole »

Alors que le web est devenu omniprésent dans nos vies et que la dématérialisation totale des services publics est imminente, 4 français sur 10 disent toujours avoir « des difficultés avec le numérique ». Un enjeu vital pour les publics fragiles, privés d’accès aux droits sociaux, au logement et à l’emploi, qui requièrent un accompagnement personnalisé.

« Le combat pour l’inclusion numérique doit changer d’échelle. » Jean Deydier, directeur et fondateur d’Emmaüs Connect

Accompagner les publics précaires, c’est la mission que s’est donnée Emmaüs Connect, seule association en France à traiter l’urgence sociale numérique. Dans ses 12 points d’accueil ou directement dans les structures d’action sociale, l’association donne accès à des cartes prépayées de téléphonie/internet à prix solidaire (avec le soutien de SFR), équipe en matériel et initie au numérique. Les bénéficiaires apprennent des bases indispensables : créer une adresse e-mail, mettre en page un CV, consulter un compte bancaire en ligne…

Emmaüs Connect a aujourd’hui formé plus de 40 000 personnes, remplissant les objectifs qu’elle s’était fixée à sa création, en 2013. Mais l’urgence actuelle implique un changement d’échelle et donc un recrutement massif de nouveaux volontaires.

La mobilisation citoyenne, moteur indispensable de l’inclusion numérique

Pour accompagner plus de bénéficiaires tout en conservant des parcours de soutien individualisé, Emmaüs Connect doit doubler le nombre de ses volontaires. Or, parmi les Français les plus connectés, beaucoup accompagnent déjà des proches sur le numérique. L’enjeu est donc de passer d’une mobilisation dans la sphère privée à un engagement citoyen. « Au fond, il n’y aura pas de progrès significatif de l’inclusion numérique sans mobilisation citoyenne », pour Jean Deydier, directeur et fondateur d’Emmaüs Connect. L’association recherche également des compétences opérationnelles (vente, partenariats, communication, formation…).

« People funding » : du bouche à oreille pour recruter 500 nouveaux bénévoles

Dans cet esprit de mobilisation collaborative, Emmaüs Connect lance le 16 septembre une campagne de recrutement d’un nouveau genre : un challenge de bouche à oreille (y compris virtuel) qui va mobiliser tous ses volontaires pendant 4 semaines. A suivre du 16 sept. 11 oct. sur emmaus-connect.org/challenge

A propos de Emmaüs Connect :

Convaincue que le numérique offre une opportunité unique de démultiplier ses capacités d’inser Emmaüs Connect agit depuis 2013 pour que le numérique profite aussi à ceux qui en ont le plus be les personnes en précarité. L’association agit sur le terrain au plus près des besoins des personne insertion et des professionnels qui les accompagnent. Elle conçoit des ressources pédagogique propose des ateliers pour s’initier aux services numériques clés, elle propose un accès solidaire matériel et à la connexion. L’association développe aussi des services (outils d’évaluation, cartograp formations) pour les acteurs sociaux et les opérateurs de services publics pour mieux accompagner à du 100% en ligne.

perelafouine

Consultant depuis plus de 30 ans, Je suis depuis une dizaine d'années journaliste, professionnel dans le domaine des risques et des assurances pour le e-mag RiskAssur-hebdo (https://www.riskassur-hebdo.com) et témoin de mon époque pour https://notre-siecle.com et https://perelafouine.com RiskAssur, Notre-Siècle et PèreLaFouine proposent chaque jour de nouveaux articles issus de la rédaction : la vie des sociétés (nominations, acquisitions, accords, …), des tests/présentations de produits, des ouvrages (professionnels, romans, bd, …), … Je peux : - présenter vos produits ou nouveaux ouvrages (il suffit de me les envoyer) - écrire sur des sujets à la demande pour du référencement SEO - publier vos communiqués de presse - Publier vos AAPC - … Une question, une remarque : olivier@franol.fr

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour PèreLaFouine.

%d blogueurs aiment cette page :