ActualitésOrganisation

E3D-Environnement agit concrètement pour réduire « l’effet rebond » auprès des habitants de la Métropole de Lyon

La Métropole de Lyon a lancé en 2015 – soutenue par l’ADEME, la Région et par le programme Horizon 2020 de l’Union Européenne – la plateforme ECORENOV’ qui vise à conseiller et orienter les propriétaires de logements privés vers des travaux de rénovation énergétique et propose des aides financières pour ces travaux. Depuis 2015, la Métropole a financé plus de 360 M d’€ de travaux avec 48,1 M d’€ de subvention pour plus de 17 960 logements*. Des budgets qui soulignent une véritable volonté d’accompagner la transition écologique. Cependant : après des travaux de rénovation énergétique, les habitants ont tendance à être moins vigilants et à relâcher leurs efforts car ils pensent – à tort – que leur résidence va automatiquement moins consommer.

C’est « l’effet rebond ». La Métropole de Lyon a décidé de collaborer avec E3D-Environnement – expert en sciences comportementales – pour accompagner ses citoyens et prévenir cet effet rebond. Pour y parvenir, 3 solutions d’accompagnement à la sobriété énergétique (nudge, pao et GD6D) ont été testées auprès d’un panel représentatif.

Résultat : c’est celle avec le dispositif d’échanges citoyens GD6DTM développé par E3D-Environnement qui est la solution la plus efficace sur la durée car elle permet de maintenir les habitants dans l’action. Pour preuve, il en ressort que + de 90% des participants s’engagent à faire des gestes éco-responsables afin de réduire leur consommation d’énergie et + de 66% y parviennent !

La Métropole de Lyon va donc généraliser le recours à ce dispositif, en le complétant avec une signalétique « coup de pouce », les nudges, avec comme objectif de contribuer à l’accompagnement de 80 000 ménages d’ici 2030. Ainsi l’année 2022 sera consacrée à l’accompagnement de 2000 ménages.

« En se sentant accompagnés et impliqués, les habitants n’ont pas seulement « envie de » mais se sentent responsables et réalisent que le moindre geste éco-responsable permet d’avoir un impact important sur sa consommation d’énergie, et donc sur l’écologie… Au travers de ce projet avec la Métropole de Lyon, si les attentes initiales portaient sur la réduction des consommations d’énergies, il en ressort que les sciences comportementales permettent d’engager d’autres gestes vertueux et démontrent que les français sont prêts à faire des gestes éco-responsables sur le tri des déchets ou encore la réduction de consommation d’eau… » explique Gilles Marchal – Président-Fondateur d’E3D-Environnement.

L’effet rebond : un effet pervers des travaux énergétiques

Depuis plusieurs années, les travaux de rénovation promettent des économies d’énergies importantes, or pour beaucoup c’est encore loin d’être le cas. Une étude démontre que malgré les investissements, la consommation énergétique, qui avait baissé de 31 % entre 1990 et 2010, stagne depuis. En 2010, un foyer consommait en moyenne 131 kWh par mètre carré par an. En 2018, il en consomme… 130**. La raison ? L’effet rebond. Les études montrent qu’investir dans des équipements moins énergivores mènent à une baisse de la vigilance dans les comportements de sobriété énergétique des foyers et limitent jusqu’à 40% les économies d’énergies escomptées.

« L’effet rebond est connu, les sciences comportementales peuvent le contrer. Avec la Métropole de Lyon, nous avons testé 3 approches différentes : la mise en place de nudge, de Pao et notre dispositif GD6DTM. Notre approche a donné le plus de résultats car elle combine un ensemble de leviers en sciences comportementales et une grande simplicité d’utilisation. Elle démontre qu’en s’adaptant aux possibilités de chacun sur le moment, nous permettons à tous d’adopter un comportement éco-responsable » complète Gilles Marchal – Président-Fondateur d’E3D-Environnement.

Les sciences comportementales fonctionnent. Vraiment.

L’effet rebond est de cause humaine. C’est pour cela que les sciences comportementales fonctionnent, car chaque habitant est différent, est prêt à changer tel ou tel comportement, l’approche doit donc être personnalisée.

Grace au dispositif GD6DTM, certains gestes ont été adoptés et surtout…. ils sont maintenus, mois après mois : notamment :

  • Eteindre complètement les appareils électriques plutôt que de les laisser en veille : 37% des foyers qui ne le faisaient pas déjà se sont engagés à les éteindre complètement (plutôt que de les laisser allumer), et 23% ont réussi à le maintenir dans le temps
  • Dégivrer leur congélateur tous les 3 mois : 32% des foyers qui ne le faisaient pas déjà se sont engagés à le faire, et plus de 25% ont réussi à le maintenir dans le temps.

Mais aussi :

  • Mieux consommer : acheter des produits écolabellisés, sur 66% des personnes engagées, plus de la moitié réussissent à le maintenir dans le temps (38%).
  • Mieux gérer ses déchets : le fait de coller un autocollant stop-pub est réussi par 42% des personnes sur 57% qui s’étaient engagées.
  • Limiter la consommation d’énergie : plus de 22% s’engagent à éteindre leur téléphone la nuit et 17% réussissent à le maintenir dans le temps.

Suite à cette première expérience, la PME travaille aujourd’hui sur la réplication du projet pour l’adapter à une plus grande échelle auprès de 2 000 foyers d’ici 2022 et 2022 et ainsi contribuer à l’accompagnement de 80 000 foyers d’ici 2030.

3 solutions face à face

1ère solution : le dispositif GD6DTM élaboré par E3D-Environnement déployé auprès de 114 foyers

  1. phase d’audit
  2. déploiement équipes E3D-Environnement sur le terrain pour rencontrer les habitants et échanger avec eux sur leurs habitudes et les comportements qu’ils veulent adopter
  3. mise en place d’un plan d’action personnalisé pour aboutir à l’adoption de ces nouveaux comportements
  4. le suivi sur plusieurs mois, les équipes et habitants échangent pour analyser la progression et poursuivre l’adoption de nouveaux gestes écoresponsables

2eme solution : installation d’un « nudge » (visuel aidant à se rappeler le « bon » comportement) en hall d’immeuble (72 foyers).

Le nudge – « coup de pouce » dans sa traduction française – est fondé sur les enseignements de la psychologie sociale et de l’économie comportementale et vise à modifier les comportements sans contraintes ni récompenses.

3ème solution : la mise en place de Pao

Un objet connecté diffusant l’ensemble des contenus de GD6DTM (31 foyers), l’habitant étant accompagné sur la durée de manière autonome, c’est-à-dire sans sollicitations externes et en interagissant directement avec l’objet.

*chiffres clés de l’avancement de la plateforme ECORENOV’ au 30 juin 2021

**Etude quantitative de la GdW

A propos de E3D-Environnement

Créée en 2009, E3D-Environnement accompagne principalement les collectivités territoriales, dans leur volonté de provoquer à grande échelle des changements de comportement des populations pour aller vers plus d’éco-responsabilité en leur apportant une réflexion, un coaching et une stratégie prédéfinie. Grâce à un dispositif écocitoyen inédit, appelé GD6DTM qui permet un accompagnement individualisé à un grand nombre d’habitants et pour un coût maîtrisé, E3D-Environnement démontre aux habitants que chacun, à son échelle, peut agir sur son environnement immédiat et que leur contribution permet d’obtenir des résultats concrets. Mise en œuvre directement par E3D-Environnement ou par les agents de la collectivité, ce dispositif place l’humain au cœur de la démarche. La PME française apporte son expertise à de grandes métropoles en France (Paris, Grand Lyon Métropole, Montpellier Méditerranée Métropole, Rouen Normandie, Rennes…) et en Europe (Belgique, Italie, Pologne, Espagne). Plus de 300 000 personnes utilisent le dispositif depuis 7 ans maintenant en France, en Europe et dans les pays du Maghreb. En 2021, E3D-Environnement a été retenue dans la catégorie Citoyenneté comme l’une des 700 entreprises à impact positif sur l’économie la société et l’environnement dans le cadre du 1er Mapping des startups tricolores à Impact organisé par BPIFRANCE LE HUB et France Digitale

perelafouine

Consultant depuis plus de 30 ans, Je suis depuis une dizaine d'années journaliste, professionnel dans le domaine des risques et des assurances pour le e-mag RiskAssur-hebdo (https://www.riskassur-hebdo.com) et témoin de mon époque pour https://notre-siecle.com et https://perelafouine.com RiskAssur, Notre-Siècle et PèreLaFouine proposent chaque jour de nouveaux articles issus de la rédaction : la vie des sociétés (nominations, acquisitions, accords, …), des tests/présentations de produits, des ouvrages (professionnels, romans, bd, …), … Je peux : - présenter vos produits ou nouveaux ouvrages (il suffit de me les envoyer) - écrire sur des sujets à la demande pour du référencement SEO - publier vos communiqués de presse - Publier vos AAPC - … Une question, une remarque : olivier@franol.fr

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :