Bruno : le compte rémunéré des jeunes

Temps de lecture : 3 minutes

Près de 40% de la population termine le mois en négatif ! Malgré un pouvoir d’achat en berne, les jeunes continuent d’économiser. Ils ne le font plus auprès des banques traditionnelles, mais grâce à de nouveaux services, plus accessibles et adaptés à leurs besoins. C’est le cas de Bruno, un compte mobile gratuit, qui met de l’argent de côté pour vous, en s’adaptant à vos dépenses. Son plus ? Un taux brut de 1 %, pour gagner de l’argent grâce à vos économies !

Un an après son lancement public, Bruno a déjà séduit 60 000 personnes auprès d’un public relativement jeune, entre 18 et 40 ans. La start-up propose un compte mobile gratuit, via Messenger, qui économise à votre place pour financer vos projets, en constituant des économies importantes en quelques mois et sans aucun effort. Il suffit de créer un profil, connecter son compte courant à Bruno, et c’est parti pour faire des économies ! En analysant votre compte courant, l’intelligence artificielle de Bruno prédit l’évolution de celui-ci, et détecte un montant optimal à mettre de côté sans que vous n’ayez à vous serrer la ceinture. En moyenne, Bruno met 120 € de côté par mois, par petits montants réguliers !

Après une année d’analyse de transactions (étude a été menée par les data scientists de Bruno sur un an de données bancaires et de transactions anonymisées auprès de 3338 utilisateurs, en 2018.), l’équipe de Bruno a pu tirer des conclusions sur le rapport des jeunes à l’argent via les données anonymisées d’une partie de ses utilisateurs (18-40 ans). Résultat ?

Les jeunes sont loin de dépenser sans compter ou sans penser à leur avenir ! Au contraire, ils aspirent à économiser pour réaliser leurs projets (avec un objectif mensuel médian de 172 €), mais plébiscitent un service adapté à leurs besoins. C’est pourquoi Bruno propose une épargne à un taux intéressant de 1 % sans être risquée, et qui soit flexible. Ils gagnent alors de l’argent grâce aux économies réalisées, et peuvent retirer quand ils le veulent avec un service sécurisé qui s’adapte automatiquement à leur mode de vie.

Éviter le découvert avec la micro-épargne, pari réussi !

Top 3 des mois où l’on dépense le plus : décembre (avec 292 € de plus que la médiane annuelle), juillet et janvier. Pour éviter d’être à découvert, Bruno permet de mettre de côté afin d’éponger ces pics de dépenses saisonniers. Et propose surtout une épargne qui s’adapte à ces variations : musclée pendant les mois où l’on dépense peu, et douce quand les finances sont au plus bas.

Bruno permet aussi de mieux adapter la gestion de son argent : le principe de la micro-épargne aide à mettre de côté petit à petit, de façon indolore. Imperceptible les mois où les finances sont moins sollicitées, les économies accumulées sont salvatrices en cas de pépin, ou les mois où le compte courant finit dans le rouge.

À propos de Bruno Créée par Florent Robert et Louis Chavane, la start-up Bruno a lancé en février 2018 un compte rémunéré mobile et gratuit via Messenger. Grâce à un algorithme, Bruno analyse les transactions bancaires réalisées par ses utilisateurs et les aide à mettre leur argent de côté de manière automatique et indolore. Véritable pionnier en France de la nouvelle micro-épargne (micro-saving) et accessible à tous, même les petits budgets, Bruno propose d’économiser de 10 à 80€ par semaine, pour une économie moyenne de 120€/mois. Moins d’un an après son lancement, Bruno parle déjà à 60 000 utilisateurs. Le compte Bruno, simple et automatique, a levé 1 million d’euros en janvier 2018 auprès du fonds 360 Capital et de Business Angels. La startup possède des bureaux à Marseille et à Paris, à Station F.

À propos Olivier Kauf

Je suis journaliste, mais aussi et peut-être surtout depuis quelques années, je suis un influenceur. Les internautes rejettent de plus en plus les publicités et recherchent de l’information au travers d’articles présentant de manière objective des produits ou des services. Aujourd’hui, tout le monde a le réflexe, avant d’acheter, de regarder ce que les internautes en disent. En tant qu’influenceur, je serais ravi de présenter vos produits ou services de manière objective et critique, mais positive pour rassurer les internautes qui hésitent avant de vous faire confiance. Je vous propose de publier les articles, que je peux écrire pour vous, soit sur RiskAssur, soit sur Notre-Siècle, en les recommandant à mes abonnés sur les principaux réseaux sociaux : LinkedIn, Viadeo, Tweeter, Google + et Facebook. Je suis à votre écoute pour répondre à vos besoins, vous pouvez me contactez à olivier@notre-siecle.com autres sites https://www.riskassur-hebdo.com https://notre-siecle.com

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour PèreLaFouine.