ActualitésCryptoMonnaies
A la Une

Une idée pour faire du Bitcoin une monnaie

Le Bitcoin restera, quoiqu’il arrive, une cybervaleur, une cybermonnaie, cela est dû à la fois à sa forme totalement dématérialisée et à son concept détaché de tout contrôle étatique ou autre.

Mais, cela ne l’empêche pas d’être utilisé comme placement, un placement très fluctuant et risqué, mais ce n’est pas le seul.  Dans le monde réel, il y a également des placements à risque, des financiers qui – par exemple – vont miser sur la hausse ou la baisse d’une matière première avec le risque de gagner ou … de perdre.

Mais, pour être utilisé comme monnaie, même « cyber » la parité du Bitcoin par rapport aux monnaies est trop importante.

Ce matin 1 Bitcoin vaut pratiquement 45 000 euros, presque 54 000 dollars. Ce n’est pas pratique. Il faudrait subdiviser le Bitcoin, le contraire de ce qui s’est fait pas le passé avec le Franc (d’autres pays ont procédé de même à d’autre période l’histoire, comme Israël en 1986 avec le nouveau Shekel). Le 1er janvier 1960, parce que les montants devenaient trop importants à cause des dévaluations successives, il fut décidé de créer le nouveau Franc. 1 nouveau Franc = 100 anciens Francs. Ça ne change rien à la valeur des produits, simplement l’unité est plus simple. Un produit que je payais 150 francs le 31 décembre 1959, le 1er janvier 1960 ce produit me coûte 1,50 nouveau Franc.

Avec le Bitcoin, nous sommes dans le phénomène inverse, il ne se dévalue pas au fil du temps, au contraire il s’évalue. Bien entendu, on pourrait payer avec des subdivisions du Bitcoin, mais ce n’est pas pratique.

Imaginons, que je décide de m’acheter un ordinateur qui coût 800 euros et que je puisse le payer en Bitcoin. Ça représente 0,018 bitcoin. Moins de 2 centimes de Bitcoin. Bien entendu, nous sommes dans le monde virtuel et cela pas de problème technique.

Même dans le monde virtuel, nous avons besoin de repères réels.

Sans faire perdre rien à personne, il faudrait passer au nouveau Bitcoin avec un tour de passe-passe inversé par rapport au passage de l’ancien au nouveau Franc.

L’idéal serait de diviser par 10 000 le Bitcoin, ainsi la parité serait de 1 euro pour 4,5 nouveaux Bitcoins. Si j’avais un portefeuille de 2 Bitcoins et bien je me retrouve avec un portefeuille de 20 000 nouveaux Bitcoins, j’ai toujours (à la valeur de ce matin) 90 000 euros en Bitcoins.

Mais, si je veux acheter un ordinateur qui vaut 800 euros il me coûtera 178 nouveaux Bitcoins. C’est un montant que je peux appréhender plus facilement que de dire que mon ordinateur, me coûte 1,8 centime de Bitcoin !!!

À ce moment, le Bitcoin pourra être utilisé dans des transactions et les fluctuations quotidiennes, seront toujours aussi important en pourcentage, mais paraîtront moins importantes en valeur.

Aujourd’hui si le cours fluctue de 10 %, il passerait de 45 000 euros à 49 500 euros, c’est énorme. Avec le nouveau Bitcoin, il passerait de 4,50 euros à 4,95 euros. Ça fait moins peur, même si le pourcentage est le même.

Une piste pour que le Bitcoin puisse être utilisé comme une monnaie : 1 ancien Bitcoin = 10 000 nouveaux Bitcoins.

Olivier Kauf

Consultant depuis plus de 30 ans, Je suis depuis une dizaine d'années journaliste, professionnel dans le domaine des risques et des assurances pour le e-mag RiskAssur-hebdo (https://www.riskassur-hebdo.com) et témoin de mon époque pour https://notre-siecle.com et https://perelafouine.com RiskAssur, Notre-Siècle et PèreLaFouine proposent chaque jour de nouveaux articles issus de la rédaction : la vie des sociétés (nominations, acquisitions, accords, …), des tests/présentations de produits, des ouvrages (professionnels, romans, bd, …), … Je peux : - présenter vos produits ou nouveaux ouvrages (il suffit de me les envoyer) - écrire sur des sujets à la demande pour du référencement SEO - publier vos communiqués de presse - Publier vos AAPC - … Une question, une remarque : olivier@franol.fr

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :