ActualitésInformations

Application COVID 19 : les Français sont réticents à l’idée de la surveillance par des outils numériques

Le lancement de l’application STOP-Covid qui doit être débattu au Sénat, crée une situation exceptionnelle d’urgence avec des enjeux humains et économiques extrêmes. Elle oblige chacun d’entre nous à se prononcer sur l’acceptabilité sociale d’une surveillance via des outils numériques.

ette application respectueuse des libertés individuelles, la CNIL ayant rendu un avis favorable, est jugée peu efficace par la plupart des experts. Le fait d’être basé sur le volontariat implique qu’elle n’est pas représentative de la population et exclut les personnes les plus fragiles qui n’ont pas de smartphone.

Si les épidémiologistes et les médecins sont plutôt favorables, la Ligue des droits de l’homme rejette son utilisation.  Et les experts en Sécurité mettent en garde sur les risques importants de dérapage possible de types fausse alerte, fichage … et beaucoup pense que les « libertés sont inutilement sacrifiées ».

Aussi performante soit-elle, une application digitale ne sert à rien si les personnes concernées n’y adhèrent pas, voir la rejettent. Pour cette raison CARVEA Consulting et OPINEA ont interrogé les Français pour connaître leurs intentions.

Il s’avère que le pays est encore une fois divisé. En effet 45% de nos compatriotes ont une posture négative vis à vis d’une telle solution et même 27% la rejette totalement, peu importe leur profil sociodémographique. Que dire des Chinois ou des Coréens du Sud à qui personne n’a posé de question pour l’adopter… ?

Les craintes sont nombreuses : la perte de l’intimité et de la vie privée arrive en tête du classement avec 57% et même 70% parmi les plus jeunes. Mais sont-ils conscients du coût que la protection de cette intimité et de la vie privé représente ? A priori oui.

En expliquant qu’un traçage digital pourrait sauver plusieurs dizaines de milliers de vies et plusieurs centaines des milliers d’emplois, nous retrouvons d’une part :

16% de nos compatriotes qui préfère toujours protéger leur vie privée et leur intimité en sacrifiant les vies et les emplois

35% qui déclarent qu’une telle solution nécessite un consentement préalable quitte à sacrifier des vies et des emplois

Et d’autre part 49% des français considère qu’une telle solution devrait être imposée sans discussion ni consentement afin de sauver un maximum de vies et d’épargner des emplois.

Cette étude a été réalisée par CARVEA Consulting et OPINEA du 30 avril au 4 mai 2020. Elle est basée sur des interviews en ligne et un échantillon de 1004 répondants âgés de 15 à 75 ans, représentatif de la population française (sexe, âge, région et CSP) suivant la méthode des quotas.

CARVEA est un cabinet de conseil en Management, Stratégie et Marketing dirigé par Jean-Luc Koch. La société est spécialiste de la transformation Digitale des entreprises, des nouveaux usages du digital et des innovations au service des utilisateurs.

OPINEA est un cabinet d’études indépendant dirigé par Alex Mairey entièrement dédié à la production, l’interprétation et la diffusion d’informations collectées auprès des individus sur leurs opinions, désirs, attitudes et comportements.

Olivier Kauf

Consultant depuis plus de 30 ans, Je suis depuis une dizaine d'années journaliste, professionnel dans le domaine des risques et des assurances pour le e-mag RiskAssur-hebdo (https://www.riskassur-hebdo.com) et témoin de mon époque pour https://notre-siecle.com et https://perelafouine.com RiskAssur, Notre-Siècle et PèreLaFouine proposent chaque jour de nouveaux articles issus de la rédaction : la vie des sociétés (nominations, acquisitions, accords, …), des tests/présentations de produits, des ouvrages (professionnels, romans, bd, …), … Je peux : - présenter vos produits ou nouveaux ouvrages (il suffit de me les envoyer) - écrire sur des sujets à la demande pour du référencement SEO - publier vos communiqués de presse - Publier vos AAPC - … Une question, une remarque : olivier@franol.fr

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour PèreLaFouine.

%d blogueurs aiment cette page :