Whoog fait évoluer sa solution RH digitale

Temps de lecture : 3 minutes

A l’occasion du salon HIT, qui se tient du 21 au 23 mai 2019 à Paris, et dans le cadre de son nouvel accord avec le CHU de Nice (06), Whoog – solution digitale de gestion des remplacements et recrutements dans les établissements de santé, basée sur le volontariat, présentera l’évolution de sa solution RH désormais interopérable avec les interfaces de Gestion du Temps de Travail (GTT) des établissements de santé.

Une solution nécessaire, une interconnexion indispensable

Depuis le 30 avril, le CHU de Nice (qui compte plus de 10 000 agents sur trois sites) fait partie de la longue liste de CHU utilisant Whoog pour la gestion de leurs remplacements et de leurs recrutements. Une utilisation qui s’inscrit dans un programme plus global de qualité de vie au travail (ELAN 2025) pour le CHU de Nice et qui permet de répondre à des besoins clairement identifiés :

  • l’équilibre entre vie privée et professionnelle : le personnel n’est plus dérangé sur son temps de repos ;
  • les encadrants gagnent du temps : finis les coups de fil en cascade pour trouver des remplaçants.
  • la qualité de vie au travail : les absences de personnel signifient toujours une surcharge de travail et une pression supplémentaire pour les autres
  • enfin, la solution permet d’assurer la continuité du service.

« Whoog bénéficie d’un bouche-à-oreille très positif ! Nous avons entendu parler de cette solution par nos homologues sur des sites de grande ampleur et le fait que Whoog soit référencée par la CAIH (Centrale d’Achat de l’Informatique Hospitalière) a contribué à simplifier notre choix. Toutefois, nous avions déjà un outil de GTT et superposer ces deux outils aurait été contre-productif. Whoog a su développer une approche « sur-mesure » et faire preuve d’ouverture, de souplesse et de rapidité, car des délais très courts étaient imposés. » Karine Hamela, directrice du pôle des ressources humaines au CHU de Nice

Rapidement, la solution Whoog a été approuvée et plébiscitée par le personnel de santé : seulement 5 jours après la mise en place de l’application au CHU, plus de 500 volontaires étaient inscrits et pouvaient postuler aux offres de remplacements en un clic. Pour une mise en place optimale, Whoog a dû composer avec le logiciel de Gestion du Temps de Travail Software Horizontal déjà utilisé par le service des ressources humaines du CHU.

« Sans interopérabilité, cela aurait nécessité une synchronisation manuelle entre l’activité sur Whoog et les RH. Or, nous n’avons pas voulu améliorer la qualité de travail d’un service pour détériorer celle d’un autre » Yann Delpeuch, DRH du CHU de Nice

Un défi relevé par Whoog qui a créé une interface interopérable avec l’ensemble des logiciels de Gestion du Temps de Travail : les compteurs d’heures supplémentaires sont automatiquement comptabilisés en temps réel, pour un contrôle optimal et une répartition équitable des missions.

Une prouesse qui n’est pas rare pour Whoog puisque, depuis 2015, l’application ne cesse d’innover pour être au plus près des problématiques des établissements de santé, qu’elles soient financières ou humaines (sur-sollicitation du personnel, burn-out, formation, etc.)

« En plus de s’adapter aux besoins de chaque établissement de santé, Whoog apporte des bénéfices sociaux et économiques indéniables. C’est un outil au service de la qualité de vie au travail des cadres de santé et des personnels connectés, mais aussi un outil favorisant la mobilité et la gestion de carrière : le droit à la déconnexion, l’équité dans l’attribution des missions de remplacement, le gain de temps considérable pour tous les collaborateurs des établissements de santé, la mobilité facilitée entre les services… » explique Guerric Faure, fondateur de WHOOG.

À PROPOS DE WHOOG

Start-up innovante localisée a?? Sophia Antipolis (Alpes-Maritimes), Whoog a développé?? la 1ère solution numérique de gestion des remplacements basée sur le volontariat du personnel, en partenariat avec le CHU de Montpellier et des professionnels de santé. Accompagnée par l’Agence Européenne Spatiale incubateur (ESA BIC) et les incubateurs PACA Est et Télécom Paris Tech, Whoog a été lauréate du Trophée de l’Innovation au Salon de la Sante?? et de l’Autonomie pour la gestion des soins sur le territoire en 2014 et a reçu le Prix de l’entrepreneur de l’année dans la catégorie sante?? en 2017. Whoog est soutenue par Microsoft. Plus de la moitié des CHU utilisent Whoog. La communauté de Whoogers comprend plus de 100 000 membres.

À propos perelafouine

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour PèreLaFouine.