ActualitésTechno

Une carte bancaire française coûte environ 15€ sur le Dark Web

Une nouvelle étude de la société de cybersécurité NordVPN a analysé les informations de 154 000 cartes de paiement françaises vendues sur le Dark Web. Selon cette recherche, le prix moyen d’une carte de paiement française est de 14 euros et 82 centimes.

Les cartes de paiement françaises sont assez chères (par rapport à la moyenne mondiale de 8,5€), en raison des politiques de prévention de la fraude par carte de paiement favorables aux utilisateurs dans le pays. Si une carte bancaire perdue ou volée est utilisée de manière illégale, la responsabilité revient à la banque. Pour être remboursé, le client doit signaler la fraude à sa banque au plus tard 13 mois après la date du débit. Ce délai est de 70 jours si le bénéficiaire du paiement est situé hors de l’Union européenne ou de l’Espace économique européen (articles 133-1-1 et 133-24 du code monétaire et financier). 

Toutefois, dans certains cas, votre banque peut refuser de vous rembourser l’intégralité du montant. Vous devrez alors supporter une partie du préjudice, dans la limite de 50 € (article L.133-19 du code monétaire et financier),” déclare Marijus Briedis, directeur technique de NordVPN.

Le prix moyen d’une carte bancaire française est de 14 euros et 82 centimes

Les prix des cartes de paiement françaises trouvées varient entre 0,88 à 21,18 euros. Même si la grande majorité (81 384) des cartes de paiement coûtent 16,77€, le prix moyen de toutes les cartes découvertes est de 14 euros et 82 centimes.

Les cartes les plus coûteuses provenaient du Japon (prix moyen de 47,66 €), tandis que les cartes les moins chères sur le Dark Web se trouvaient au Honduras (prix moyen inférieur à 0,88 €).

“Le prix des cartes dépend principalement de la demande. Plus la demande est importante, plus les criminels peuvent demander de l’argent pour certaines données qu’ils essaient de vendre. Dans ce cas, la demande est directement liée à la facilité et à la quantité d’argent qui peut être volée. C’est pourquoi les cartes les plus chères proviennent de pays où la qualité de vie est plus élevée ou les mesures de sécurité bancaire moins bonnes“, explique Marijus Briedis.

Les Français ont subi une fuite de 154 000 cartes de paiement

Le nombre total est gigantesque : 154 016 cartes bancaires piratées étaient françaises. Les États-Unis sont les plus touchés au monde, puisque 1 561 739 des 4 481 379 cartes bancaires trouvées en vente appartenaient à des Américains. La deuxième nation la plus touchée est l’Australie, avec 419 806 cartes découvertes en vente sur le Dark Web.

Sachant que la France affiche un faible taux de cartes bancaires par habitant, 154 000 constitue un chiffre élevé. Cela pourrait s’expliquer par la législation française, qui stipule que les banques sont responsables de la sécurité de leurs cartes de paiement. Si une carte bancaire perdue ou volée est utilisée de manière illégale, la responsabilité incombe, dans la plupart des cas, à la banque. C’est pourquoi les banques françaises prennent des dispositions supplémentaires pour assurer la sécurité de leurs clients.

Est-il possible d’empêcher la fraude à la carte bancaire ?

La méthode la plus courante pour obtenir ces cartes de paiement consiste à utiliser des attaques par force brute : les criminels essaient en résumé de deviner le numéro de la carte et le CVV. Les 6 à 8 premiers chiffres sont le numéro d’identification de l’émetteur de la carte. Les pirates n’ont donc que 7 à 9 chiffres à deviner, le 16e chiffre étant une somme de contrôle et servant uniquement à déterminer si des erreurs ont été commises lors de la saisie du numéro“, explique Marijus Briedis.

Pour se protéger, il est donc recommandé aux utilisateurs de rester vigilants et de consulter régulièrement leur relevé de comptes pour s’assurer qu’aucune transaction suspecte n’a eu lieu. Il est également important de choisir une banque en fonction des mesures de sécurité qu’elle a mises en place.

L’exemple français montre que l’implication des banques dans la prévention de la fraude à la carte bancaire aide les utilisateurs à être davantage en sécurité. Les banques peuvent utiliser des outils tels que la détection des fraudes pour suivre les tentatives de paiement et éliminer les attaques frauduleuses. Des systèmes de mots de passe plus forts constituent également un grand pas vers la prévention de la fraude à la carte, mais heureusement, l’authentification multi-facteurs devient la norme minimale. Donc si votre banque ne la propose pas encore, exigez-la ou envisagez de changer de banque“, conclut Marijus Briedis de NordVPN.

MÉTHODOLOGIE

Collecte des données : Les données ont été compilées en partenariat avec des chercheurs indépendants spécialisés dans la détection d’incidents de cybersécurité. Ils ont analysé une base de données qui contenait les détails de 4 478 908 cartes au total, y compris les détails concernant le type de carte (crédit ou débit), la banque émettrice, et si elle était assurée en cas de fraude ou non. Les données que NordVPN a reçues des chercheurs tiers ne contenaient aucune information se rapportant à une personne identifiée ou identifiable (comme des noms, des informations de contact ou d’autres informations personnelles). Nous ne disposons pas du nombre exact de détails de cartes de paiement vendues sur le Dark Web, car NordVPN a seulement analysé un ensemble de données statistiques fournies par des chercheurs indépendants.

Analyse : Les chiffres bruts ne reflètent qu’une partie de la situation. La taille de la population et l’utilisation des cartes varient d’un pays à l’autre, et ce ne sont là que deux facteurs qui peuvent modifier l’impact de ces chiffres.

Les chercheurs ont comparé les données relatives aux cartes bancaires par pays, avec les statistiques démographiques de l’ONU, et le nombre de cartes en circulation par pays ou région, fourni par Visa, Mastercard et American Express. Cela nous a permis de calculer l’indice de risque afin de comparer plus directement la probabilité par pays qu’une carte soit disponible sur le Dark Web.

À PROPOS DE NORDVPN

NordVPN est le fournisseur de services VPN le plus performant au monde, utilisé par plus de 14 millions d’utilisateurs sur la planète. NordVPN offre un double chiffrement VPN, un blocage des logiciels malveillants et un Onion Over VPN. Le produit est intuitif, très simple d’utilisation, il offre l’un des meilleurs prix du marché, dispose de plus de 5 100 serveurs dans 60 pays partout dans le monde et est compatible avec le P2P. L’une des principales caractéristiques de NordVPN est qu’il n’enregistre pas vos activités en ligne.

perelafouine

Une question, une remarque : webmaster@franol.fr

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :