ActualitésInformations

Un nouveau protocole de l’AP-HM permet d’améliorer les pronostics des patients après une chirurgie majeure

Première européenne

Le département d’Anesthésie Réanimation de l’Hôpital Nord, dirigé par le Pr Marc LEONE, a mené une étude de grande ampleur afin d’évaluer l’efficacité de la Réhabilitation Améliorée Après Chirurgie (RAAC) de façon ultra précoce, dès la sortie du bloc opératoire, en salle de réveil. Cette étude, deuxième dans le monde et première en Europe met en évidence une corrélation entre une mobilisation extrêmement précoce du patient, dès la salle de réveil, et une amélioration importante de son pronostic.

Pour rappel, la RAAC, Réhabilitation Améliorée Après Chirurgie, est une prise en charge innovante dont le but est de rendre plus facile la convalescence des patients grâce à un ensemble de mesures déployées en pré, per et post opératoire. Mise en place au sein des Hôpitaux Universitaires de Marseille (AP-HM) depuis plus de 7 ans, la RAAC s’intègre dans un parcours de soins toujours plus optimisé et personnalisé pour les patients. Elle consiste en une série de dispositifs afin d’impliquer le patient dans son intervention et sa convalescence. Par exemple, lors de la phase préopératoire, le stress est réduit grâce à d’avantage de prévention, lors de la phase peropératoire, les techniques mini-invasives sont privilégiées ou encore lors de la phase postopératoire, le patient est levé précocement…

Le département d’Anesthésie Réanimation de l’Hôpital Nord, particulièrement à la pointe sur ce protocole multidisciplinaire, avait déjà montré la faisabilité et la sécurité de cette prise en charge en salle de réveil sur plus de 1 000 patients (collaboration avec le service de Chirurgie thoracique et des maladies de l’œsophage dirigé par le Pr Pascal Alexandre THOMAS).

Pour améliorer encore et mieux évaluer ce protocole novateur, un travail de recherche a été mené par les professeurs, Laurent ZIELESKIEWICZ, Marc LEONE,  Pascal THOMAS, Xavier Benoit D’JOURNO, les docteurs Bruno PASTENE et Ambroise LABARRIERE, Alexandre LOPEZ, Aude CHARVET, Aurélien CULVER, David FIOCCHI, Armand CLUZEL, Geoffrey BRIOUDE, Sharon EINAV, James TANKEL, Zeinab HAMIDOU et le Groupe Francophone de Réhabilitation Améliorée après Chirurgie (GRACE).

L’étude a été réalisée sur des patients ayant subi une chirurgie particulièrement à risque de complications, la résection pulmonaire (lobectomie ou segmentectomie).

L’équipe soignante a mis en place ce nouveau protocole de RAAC intégrant une éducation à la kinésithérapie respiratoire, une renutrition, une verticalisation et si possible une déambulation durant le séjour en salle de surveillance post-interventionnelle (SSPI ou salle de réveil). Les conditions de rétablissement de chacun de ces 225 patients ont été comparées avec celles de 675 patients comparables, bénéficiant également d’un protocole RAAC classique mais pris en charge antérieurement à l’adoption de ce protocole de réhabilitation ultra-précoce dès la SSPI. Les résultats de cette étude retrouvaient donc une association statistiquement significative entre la mise en place de ce protocole et une diminution importante des complications pulmonaires post opératoires ainsi que de la durée de séjour à l’hôpital.

Des résultats encourageants, qui démontrent la nécessité d’impliquer et de mobiliser le patient le plus tôt possible après une chirurgie et d’étendre ces prises en charge multidisciplinaires que les soignants des Hôpitaux Universitaires de Marseille développent depuis plusieurs années à la salle de réveil.

Afin de développer ce projet unique en France, une commission spécifiquement dédiée à la chirurgie ambulatoire et la RAAC a de fait été créée en début d’année au sein de la Commission Médicale d’Établissement et un kinésithérapeute à temps plein a été recruté pour la Salle de Surveillance Post-Interventionnelle de l’Hôpital Nord.

perelafouine

Une question, une remarque : webmaster@franol.fr

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :