ActualitésInformations
A la Une

Quand la naïveté va trop loin

Je ne veux en aucun cas trouver la moindre excuse à ce retraité qui a abusé de jeunes femmes en se faisant passer pour un jeune homme et que la cour criminelle de l’Hérault a condamné pour « viol par surprise ».

L’histoire pourrait faire penser à un mauvais film avec une histoire improbable.

Un retraité se fait passer pour un homme de 37 ans sur les réseaux sociaux, une supercherie certainement assez banale. Après tout sur les réseaux chacun met la description qu’il veut : femme, homme, jeune, vieux, grand, petit, … Il n’y a aucun contrôle.

Pour être certains de qui est sa/son interlocutrice/teur est de la/le connaître dans la vraie vie. Sinon, le doute est toujours de mise.

Donc, ce retraité, avec son profil de play-boy a réussi à charmer de jeunes femmes sur les réseaux, rien de bien méchant, tant que cela reste dans le monde virtuel.

Mais, voilà il proposait à ces jeunes femmes de les rencontrer, non pas en pleine lumière, où la supercherie aurait été vue immédiatement, mais chez lui, dans le noir absolu. Leur demandant de se mettre toute nue et de se laisser attacher pour qu’il puisse en abuser, sans qu’elles puissent le toucher. D’où la notion de viol par surprise.

Ce qui semble totalement absurde est que de jeunes femmes puissent accepter d’aller chez un inconnu, de se déshabiller, de se laisser attacher. Cela semble être un mauvais scénario et pourtant c’est la réalité.

Ce sont des femmes qui se sont fait abuser, violées par un vieux monsieur. Mais, en étant cynique, elles ont de la chance que ce monsieur ne soit pas serial killer, qui en plus de les violer, les aurait tuées.

Comment peut-on faire confiance à ce point à un inconnu en se mettant dans une situation de totale vulnérabilité chez un inconnu ?

On met souvent en garde les enfants des mauvaises rencontres sur les réseaux sociaux. Il faut que tout le monde reste vigilant.

Effectivement, pourquoi pas transformer une rencontre virtuelle, en rencontre réelle … mais dans un lieu public où l’on ne risque rien.

La condamnation de ce monsieur ne réparera pas le choc psychologique du viol de ces jeunes femmes, mais espérons que cela fera passer l’envie à autres d’imaginer des plans aussi machiavéliques pour abuser d’autrui.

Olivier Kauf

Consultant depuis plus de 30 ans, Je suis depuis une dizaine d'années journaliste, professionnel dans le domaine des risques et des assurances pour le e-mag RiskAssur-hebdo (https://www.riskassur-hebdo.com) et témoin de mon époque pour https://notre-siecle.com et https://perelafouine.com RiskAssur, Notre-Siècle et PèreLaFouine proposent chaque jour de nouveaux articles issus de la rédaction : la vie des sociétés (nominations, acquisitions, accords, …), des tests/présentations de produits, des ouvrages (professionnels, romans, bd, …), … Je peux : - présenter vos produits ou nouveaux ouvrages (il suffit de me les envoyer) - écrire sur des sujets à la demande pour du référencement SEO - publier vos communiqués de presse - Publier vos AAPC - … Une question, une remarque : olivier@franol.fr

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :