Prévention et Détection de la fraude aux documents : pourquoi l’IA change tout

Temps de lecture : 4 minutes

Avis d’expert : 3 questions à Jean-Marc Pédréno Chief Technical Officer Yooz

Yooz est éditeur de dématérialisation et d’automatisation, pourquoi la détection de fraude ?

Précisons que la protection contre la fraude est une préoccupation majeure de nos clients : aujourd’hui, près de 80 % des DAF se disent préoccupés par la fraude. Lorsqu’on regarde les études récentes à ce sujet, on ne peut que s’alarmer : une entreprise sur trois a subi au moins une fraude avérée en 2017.

Au départ, nous sommes des spécialistes du traitement de l’image et des précurseurs sur le sujet de l’intelligence Artificielle que nous utilisons depuis près de 30 ans pour automatiser toujours plus les processus que nous dématérialisons.

Quelques mots sur notre R&D ?

Souvent dans les PME il n’y a qu’une R&D ou plutôt une r&D « petit r » « grand D ».

C’est une force de Yooz, pour une structure de notre taille de disposer d’une équipe très orientée recherche – composée d’ingénieurs, de 2 docteurs et 2 ingénieurs-doctorants) – en analyse d’image et intelligence artificielle, ce qui constitue un mini-laboratoire, en charge de l’exploration et la recherche de nouvelles technologies jusqu’au développement et indus de ces composants pour… l’équipe en charge du développement produit, composée d’une vingtaine de personnes, de niveau ingénieur.

Et sur le plan des équipes techniques, nous avons une vingtaine de personnes également sur les fonctions d’exploitation, de support et d’accompagnement/mise en place de la solution.

Le « Yooz Lab » ne fait pas ses explorations seules, mais comme un vrai labo académique, en forte collaboration avec la communauté scientifique. Dans les 5 dernières années, nous avons conduit plus de 25 projets collaboratifs avec plus de 12 laboratoires Européens.

Nous participons activement à la communauté scientifique, d’une part par des publications en collaboration avec nos partenaires, nous sommes impliqués dans plus de 80 publications au cours les 7 dernières années ; et d’autre part en contribuant à l’organisation des conférences internationales majeures du domaine de l’Analyse de Document (ICDAR, DAS). Nos chercheurs ont plus de 25 ans d’expérience de collaborations académiques, auteurs de plus 50 publications.

Récemment, nous avons renforcé nos liens avec le L3i qui est le labo informatique de l’université de La Rochelle en implantant un établissement de Yooz à La Rochelle, et à travers des collaborations importantes comme le projet Feder SECURDOC (détection fraude documentaire), soutenu la région Nouvelle Aquitaine, et cette année, la création d’un laboratoire commun Yooz- L3i, nommée IDEAS, soutenu par l’Agence Nationale de la Recherche. Ce laboratoire permet de mutualiser des ressources sur nos axes de recherche commun Yooz & L3i.

C’est donc dans ce contexte que nous avons décidé d’élargir notre réflexion sur une fonctionnalité capable d’allier la puissance de l’Intelligence Artificielle et notre expertise en traitement de l’image, et applicable à la facture et à la solution Yooz.

L’objectif était aussi de pouvoir aller plus loin que la détection de documents falsifiés, et intervenir sur tout type d’opération frauduleuse.

C’est ainsi qu’est né YoozProtect qui, au-delà des technologies de détection de fraude, intègre également la piste d’audit fiable et l’archivage légal à valeur probante, nous permettant de proposer un module tout-en-un de sécurité et de protection du processus fournisseur de chaque entreprise.

Plus précisément, quelles sont les technologies développées pour lutter contre la fraude ?

Nous utilisons différentes technologies d’intelligence artificielle pour permettre à nos clients de fiabiliser et sécuriser leurs processus.

Ces systèmes experts interviennent dès la première étape du processus d’automatisation des documents, la capture, pour détecter des comportements de type frauduleux, par exemple détecter des informations modifiées sur une facture, comme le RIB qui est l’un des principaux cas de fraude factures grâce à l’analyse stéganographique, ou autrement dit analyse de formes et métadonnées. Une des composantes de l’analyse stéganographique est l’analyse fréquentielle qui détecte les éléments falsifiés (montants, dates, noms) en dépistant les modifications réalisées dans l’image Ces technologies intègrent des algorithmes puissants capables non seulement de s’adapter à tout type de document à structure variable mais aussi d’apprendre par l’exemple et de créer leur propre base de connaissance. L’analyse statistique à titre d’exemple, détecte des montants hors normes par rapport à un historique d’usage constitué au préalable pour chaque fournisseur, et alerte l’utilisateur en cas d’apparition de montants supérieurs à cet historique d’usage.

Ce type de technologie détecte également les suspicions de doublons (mêmes factures avec mêmes numéros et mêmes fournisseurs…)

Grâce à YoozProtect, les entreprises sont à même d’identifier facilement le ou les fraudeurs. Le module permet une traçabilité totale des interventions en indiquant les dates, les valeurs modifiées et les identifiants de la personne à l’origine de ces modifications.

Un exemple concret de détection de fraude, d’opération frauduleuse sur laquelle vous intervenez ?

Nos technologies sont utilisées pour détecter des falsifications sur différents types de documents, bulletins de salaire, pièces d’identité, justificatifs de domicile, etc.

Un exemple très concret que nous pouvons citer est le bulletin de salaire : grâce aux différentes technologies de l’analyse stéganographique, nous pouvons savoir si les nombres ont été modifiés, les dates, le nom ou le montant du salaire. Si vous souhaitez aller plus loin, et comprendre comment nos technologies détectent ces fraudes, vous avez la possibilité de visionner le replay de notre Webinar “Yooz Protect : Sécurité, Conformité & Traçabilité des processus financiers ».

A propos de Yooz Yooz est une société du Groupe ITESOFT – Yooz, acteur internationalement reconnu et leader français de l’édition de logiciels de dématérialisation des flux d’information. Yooz hérite, ainsi, des 30 années d’expertise technologique d’ITESOFT dans le monde de la dématérialisation des processus.

La mission de Yooz consiste à mettre à disposition de toute organisation (entreprises, experts- comptables, collectivités, associations…), quelle que soit sa taille, des solutions logicielles de dématérialisation et traitement de documents, dans le Cloud, en associant la simplicité et l’accessibilité à la performance et à l’innovation.

Yooz assure la dématérialisation de l’ensemble des documents reçus par les organisations. La solution permet en particulier l’automatisation du processus Purchase To Pay, depuis la gestion des achats jusqu’au traitement des factures (numérisation, reconnaissance automatique, enregistrement et imputations, circuit de validation électronique, export des écritures vers les ERP ou logiciels comptables et archivage électronique).

Yooz propose trois éditions « On Demand » de son service : Yooz Business Edition, l’édition dédiée aux entreprises, associations et professions libérales, Yooz Expert Edition, l’édition dédiée aux cabinets d’expertise comptable et Yooz Public Edition, l’édition dédiée aux collectivités et établissements publics.

2000 clients, 50 000 sociétés, 100 000 utilisateurs dans tous les pans de l’économie « Yoozent » chaque jour leurs achats, factures et documents de tout type.

À propos Olivier Kauf

Je suis journaliste, mais aussi et peut-être surtout depuis quelques années, je suis un influenceur. Les internautes rejettent de plus en plus les publicités et recherchent de l’information au travers d’articles présentant de manière objective des produits ou des services. Aujourd’hui, tout le monde a le réflexe, avant d’acheter, de regarder ce que les internautes en disent. En tant qu’influenceur, je serais ravi de présenter vos produits ou services de manière objective et critique, mais positive pour rassurer les internautes qui hésitent avant de vous faire confiance. Je vous propose de publier les articles, que je peux écrire pour vous, soit sur RiskAssur, soit sur Notre-Siècle, en les recommandant à mes abonnés sur les principaux réseaux sociaux : LinkedIn, Viadeo, Tweeter, Google + et Facebook. Je suis à votre écoute pour répondre à vos besoins, vous pouvez me contactez à olivier@notre-siecle.com autres sites https://www.riskassur-hebdo.com https://notre-siecle.com

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour PèreLaFouine.