ActualitésTechno

L’enquête mondiale 2022 sur les centres de données d’Uptime Institute révèle une forte croissance du secteur alors que les opérateurs se préparent à un renforcement des exigences en matière de durabilité

Uptime Institute a annoncé la publication de sa 12e enquête mondiale annuelle sur les centres de données. Les résultats montrent un secteur en pleine croissance, dynamique et de plus en plus résilient, mais toujours à l’œuvre pour faire face à la pression accrue pour des progrès et un reporting en matière de durabilité, à la poursuite du manque de personnel, aux retards dans la chaîne d’approvisionnement, aux pannes coûteuses et à d’autres problèmes complexes.

« Le secteur mondial des infrastructures numériques continue d’afficher une croissance et une expansion importantes, malgré les nombreux obstacles auxquels sont confrontés les opérateurs aujourd’hui », a déclaré Andy Lawrence, directeur exécutif des recherches chez Uptime Institute Intelligence. « Nous avons vu l’industrie investir dans davantage de résilience et de fiabilité, mais il y a encore à faire pour améliorer l’efficacité, la durabilité environnementale, la prévention des pannes, les dotations en personnel et d’autres choses encore. »

L’enquête mondiale annuelle sur les centres de données d’Uptime est la plus importante et la plus complète dans le secteur des infrastructures numériques. Elle fournit un aperçu détaillé du paysage des infrastructures numériques essentielles et donne une idée de sa trajectoire future. Principales conclusions du rapport 2022 :

  • De nombreux opérateurs de centres de données ne sont pas préparés aux exigences et réglementations de plus en plus nombreuses en matière de durabilité – La plupart des sondés affirment déclarer la consommation d’énergie et l’indicateur d’efficacité énergétique globaux des centres de données, mais ils sont nombreux à ne toujours pas suivre les indicateurs environnementaux critiques. Bien que 63 % des opérateurs pensent que les autorités de leur région exigeront qu’ils rendent compte publiquement des données environnementales au cours des cinq prochaines années, ils ne sont que 37 % à collecter et à rendre compte des données sur les émissions de carbone (un chiffre en légère progression par rapport aux 33 % de 2021) et seulement 39 % à rendre compte actuellement de leur consommation d’eau (un chiffre en baisse de 12 % par rapport à 2021). De nouvelles lois, normes et exigences forceront les opérateurs à combler ces lacunes et à mettre en place un suivi de la durabilité et des pratiques de reporting plus rigoureux dans les années à venir.
  • Les progrès en matière d’indicateurs d’efficacité énergétique sont en stagnation et les futurs gains d’efficacité devront se porter sur la puissance informatique – L’indicateur d’efficacité énergétique (IEE) annuel moyen déclaré en 2022 était de 1,55. Ce chiffre représente une légère amélioration par rapport à la valeur moyenne de 1,57 en 2021, ce qui est conforme avec la tendance de gains marginaux pour l’IEE observée par Uptime chaque année depuis 2014. À l’avenir, les améliorations substantielles de l’efficacité des centres de données nécessiteront une nouvelle approche de l’efficacité informatique, ainsi que des indicateurs pour suivre et rendre compte des progrès.
  • Davantage d’opérateurs investissent pour renforcer la résilience des centres de données – Les propriétaires et opérateurs de centres de données réalisent d’importants investissements dans la résilience de leur infrastructure physique, avec environ 40 % des sondés déclarant des niveaux de redondance accrus dans leurs centres de données primaires au cours des trois à cinq dernières années. Les systèmes d’énergie et de refroidissement ont bénéficié d’une attention similaire, un tiers des opérateurs effectuant une mise à niveau d’au moins un des deux.
  • Les pannes coûtent de plus en plus cher et sont encore bien trop fréquentes – La part de toutes les pannes coûtant aux opérateurs plus d’un million de dollars a atteint 25 %, soit une hausse significative par rapport aux 15 % de 2021. En 2022, 60 % des opérateurs ont déclaré avoir connu une panne (quelle qu’en soit la gravité) au cours des trois dernières années — un chiffre en baisse par rapport à 69 % en 2021 et 78 % en 2020. Bien que les données indiquent une tendance vers une amélioration des taux de pannes, leur fréquence reste bien trop élevée et, avec deux tiers d’entre elles coûtant à présent aux opérateurs plus de 100 000 dollars, les conséquences s’aggravent.
  • La confiance des opérateurs dans le Cloud public s’améliore, malgré les risques de panne permanents – Alors que la perception d’une meilleure visibilité de la résilience opérationnelle du Cloud augmente, les organisations sont davantage susceptibles de faire confiance au Cloud pour les charges de travail critiques. En 2022, seulement 63 % des opérateurs ne mettent pas les charges de travail critiques sur un Cloud public, un chiffre en baisse notable par rapport aux près de 75 % de 2019. Cette confiance est peut-être mal placée étant donné que plus d’un tiers des sondés déclarent que les pannes touchant les zones de disponibilité sur le Cloud public (qui sont relativement courantes) provoqueraient d’importants problèmes de performance.
  • Les vendeurs d’équipements pour centres de données sont optimistes malgré les pressions sur la demande et les problèmes persistants dans la chaîne logistique – Trois quarts des vendeurs prévoient une croissance de leur chiffre d’affaires sur un an en 2022, bien qu’ils fassent part de revenus freinés en raison de problèmes de chaîne d’approvisionnement persistants découlant de la pandémie de COVID. Près de la moitié des sondés impliqués dans la construction de centres de données ont subi des retards importants (ou autres événements) dans leurs chaînes d’approvisionnement, tandis qu’un tiers ont connu des problèmes d’importance moyenne.
  • Les problèmes pour attirer et fidéliser un personnel qualifié empirent – Plus de la moitié (53 %) des opérateurs de centres de données font état de difficultés pour trouver des employés qualifiés en 2022 — un chiffre en hausse par rapport aux 47 % de 2021 et aux 38 % de 2018. Et 42 % des sondés déclarent des problèmes de personnel embauché ailleurs (partant la plupart du temps dans des centres de données concurrents) – soit une hausse massive par rapport à seulement 17 % en 2018, ce qui illustre la difficulté croissante de fidéliser les employés dans tout le secteur.

À propos de l’enquête : Uptime effectue son enquête mondiale annuelle sur les centres de données en ligne et par courriel. L’enquête de cette année a été menée au premier semestre 2022, elle inclut les réponses d’environ 800 propriétaires et opérateurs de centres de données ayant en charge la gestion d’infrastructures dans les plus grandes organisations informatiques au monde. Elle intègre également les perspectives de 700 fournisseurs, concepteurs et conseillers de centres de données à travers le monde.

À propos d’Uptime Institute

Uptime Institute est l’autorité mondiale en matière d’infrastructures numériques. Depuis plus de 25 ans, la société a établi des critères de référence pour la performance, la résilience, la durabilité et l’efficacité des centres de données, conférant aux clients l’assurance que leur infrastructure numérique pourra fonctionner dans un large éventail de conditions d’exploitation, à un niveau en phase avec les besoins de leur entreprise. Le « Tier Standard » d’Uptime est la norme mondiale la plus fiable et la plus adoptée dans le secteur informatique pour concevoir, construire et exploiter des centres de données, qui sont l’épine dorsale de l’économie numérique. Grâce à ses évaluations « Tier Standard and Certifications, Management & Operations », à son évaluation SCIRA-FSI du risque dans le secteur financier, à un large éventail d’évaluations supplémentaires du risque et de la performance, à des services de recherche en intelligence, ainsi qu’à un programme de formation accrédité et achevé par plus de 10 000 professionnels des centres de données, Uptime a aidé plusieurs milliers d’entreprises, dans plus de 100 pays, à optimiser leurs actifs informatiques critiques tout en gérant les coûts, les ressources et l’efficacité.

perelafouine

Une question, une remarque : webmaster@franol.fr

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :