ActualitésCryptoMonnaiesInformations

Le Bitcoin remonte… attention danger

Qui n’a pas entendu parler des crypto-monnaie, c’est monnaie sans aucun contrôle d’un État, qui fluctueux au gré des spéculations.

Les autres monnaies, tel que l’Euro, le Dollar, le Yen, le Franc Suisse, la Livre Sterling,… sont contrôlés par des banques centrales. Même s’il n’y a plus d’étalon or, la puissance du pays ou de la zone monétaire assure cette confiance et apporte une stabilité à la monnaie.

Stabilité nécessaire pour les échanges internationaux. Un exemple, je suis Européen, je vais un achat en Dollars qui doit être livré et payé dans 60 jours. La parité Euro/Dollar va fluctuer, mais dans de faibles proportions. Donc au moment où avec mes Euros j’achèterai de Dollars pour honorer mon achat le cours sera approximativement le même que 60 jours avant.

Si je m’engage pour un montant en Bitcoin (probablement la crypto-monnaie), que vaudra le Bitcoin 60 jours plus tard. Avec de la chance ça me coûtera la moitié ou même le quart de ce que j’avais prévu, si le Bitcoin plonge, mais s’il se renchérit dans les 60 jours, ça peut me coûter 2, fois, 3 fois même 10 fois ce que j’avais prévu. Dans ces conditions, ce n’est plus de la gestion mais un pari très risqué sur l’avenir.

Le Bitcoin avait atteint des sommets fin décembre 2017 à environ 16 000 euros par bitcoin pour sombrer dès le début de l’année 2018.

Et ce moment, en mai 2019, le voici qui reprend des couleurs, très loin des 16 000 euros, mais avec une pointe à un peu plus de 8 000 euros mi-mai pour s’établir le 20 mai à environ 7 800 euros.

Il faut être très prudent avec ce type de crypto-monnaie, même en laissant de côté les escrocs qui font semblant d’être courtier en Bitcoin en contentant d’encaisser les sommes à placer.

Lorsque l’on entend que des banques et même des assureurs vie vont faire des placements crypto-monnaie, c’est probablement vrai mais le plus souvent sur d’autre crypto-monnaies qu’ils contrôlent.

Le problème du Bitcoin est que l’on ne sait pas qui est derrière, on croit savoir (mais c’est peut-être une simple légende urbaine) que la quasi-totalement de cette crypto-monnaie serait détenue par une poignée d’individu qui peut la faire monter et descendre à tout moment, juste pour le plaisir.

Peut-on placer de l’argent en Bitcoins ?

Pourquoi pas, mais 2 plusieurs conditions :

  • Trouver un courtier en Bitcoins qui ne soit pas un bandit et qui ne va pas avoir un problème informatique (panne ou piratage) lui faisant perdre tous les Bitcoins qu’il gère. Ne me dite pas qu’avec les blockchains ce n’est pas possible !
  • Ne pas placer ses économies pour ses vieux jours. Place de l’argent dont on n’a pas besoin et que l’on peut perdre (un peu comme jouer au casino). Le Bitcoins est un pur placement spéculatif. On peut mettre 1 000 et se retrouver avec 10 000 ou même 100 000 ou à l’inverse se retrouver avec 10.

Enfin, se souvenir, même si certains rêvent d’un bitcoin à 100 000 euros, voire même 1 million d’euros, que « les arbres ne montent jamais jusqu’au ciel ».

Enfin, il faut savoir que savoir que si les ordres d’achats sont souvent immédiats les ordres de vente prennent souvent… un certain… qui peut se compter en jours. ET dans le domaine d’une monnaie spéculative ça peut être une catastrophe (le 16 décembre 2017 cours de 16 376 euros, 22 décembre 11 867 euros, chute de près de 5 000 euros).

À chacun de voir, mais encore plus que tous les autres placements, les rendements du passé ne préjuge pas les rendements du futur.

Booking.com

Olivier Kauf

Consultant depuis plus de 30 ans, Je suis depuis une dizaine d'années journaliste, professionnel dans le domaine des risques et des assurances pour le e-mag RiskAssur-hebdo (https://www.riskassur-hebdo.com) et témoin de mon époque pour https://notre-siecle.com et https://perelafouine.com RiskAssur, Notre-Siècle et PèreLaFouine proposent chaque jour de nouveaux articles issus de la rédaction : la vie des sociétés (nominations, acquisitions, accords, …), des tests/présentations de produits, des ouvrages (professionnels, romans, bd, …), … Je peux : - présenter vos produits ou nouveaux ouvrages (il suffit de me les envoyer) - écrire sur des sujets à la demande pour du référencement SEO - publier vos communiqués de presse - Publier vos AAPC - … Une question, une remarque : olivier@franol.fr

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour PèreLaFouine.

%d blogueurs aiment cette page :