ActualitésCryptoMonnaies
A la Une

Le Bitcoin ou la sirène numérique

Les sirènes, des créatures mi-femmes/mi-poissons qui poussent des cris pour attirer les marins, qu’ils interprètent comme étant des chants, les conduisant à se pencher au-dessus de flots, jusqu’à tomber dans l’océan et se noyer.

Aujourd’hui, la signification moderne du chant des sirènes est d’être attiré par quelqu’un, par quelque chose, par offre que l’on croit intéressante et qui finit par se retourner contre celui qui l’a acceptée.

Lorsque l’on parcourt internet à la recherche de solutions pour acheter des cryptomonnaies, dont le fameux Bitcoin, trop souvent ces sites mettent en avant les gains possibles et réalisés par le passé, sans parler des risques de pertes.

Bien entendu, tant que l’on n’a pas vendu, on ne perd pas, mais le problème comme avec tout placement, il peut arriver un moment où l’on a besoin de vendre, parce que l’on a besoin d’argent et ça peut être le mauvais moment.

Avec les cryptomonnaies lorsque le moment est mauvais, une baisse, c’est vraiment mauvais. Le Bitcoin est capable du meilleur comme du pire, il peut sans raison plonger de 10 000 ou 20 000 dollars ou – effectivement – grimper de 10 000 ou 20 000 dollars.

Sans parler des risques d’arnaques, en tombant sur de faux courtiers en cryptomonnaies qui ne s’intéressent qu’à soutirer de l’argent auprès des épargnants.

Si on veut placer de l’argent sur le Bitcoin (ou autre cryptoactif), il faut le faire avec une somme dont on n’a pas besoin immédiatement et rester … la tête froide.

Ne pas être attirer par le chant des sirènes.

Si « on » est contacté par un prétendu spécialiste en cryptomonnaies, ne pas accepter son offre sans moult vérifications (ces gens sont rusés, ils peuvent pousser à agir très vite pour ne pas rater un soi-disant gain immédiat). D’ailleurs, il est souhaitable de choisir soi-même son courtier, de préférence inscrit auprès de l’AMF.

Ne pas croire ceux qui font miroiter des gains extraordinaires en se basant sur le passé, toujours avoir en tête que les rendements du passé, ne préjugent pas des rendements futurs.

On peut placer de l’argent sur des cryptomonnaies se sont des actifs financiers différents des autres, étant virtuels et sans aucun de qui que ce soit. Il faut simplement savoir où on met les pieds, avec les risques de pertes ou de gains.

Olivier Kauf

Consultant depuis plus de 30 ans, Je suis depuis une dizaine d'années journaliste, professionnel dans le domaine des risques et des assurances pour le e-mag RiskAssur-hebdo (https://www.riskassur-hebdo.com) et témoin de mon époque pour https://notre-siecle.com et https://perelafouine.com RiskAssur, Notre-Siècle et PèreLaFouine proposent chaque jour de nouveaux articles issus de la rédaction : la vie des sociétés (nominations, acquisitions, accords, …), des tests/présentations de produits, des ouvrages (professionnels, romans, bd, …), … Je peux : - présenter vos produits ou nouveaux ouvrages (il suffit de me les envoyer) - écrire sur des sujets à la demande pour du référencement SEO - publier vos communiqués de presse - Publier vos AAPC - … Une question, une remarque : olivier@franol.fr

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :