ActualitésCryptoMonnaies
A la Une

Le Bitcoin est-elle la monnaie des bandits ?

Le Bitcoin plus que les autres cryptomonnaies est l’objet de tous les fantasmes, celui bien entendu de devenir millionnaire en un rien de temps, mais aussi par son usage.

On lit, en ce moment, que des achats de doses de vaccins contre la Covid-19 se feraient dans le Darkweb en Bitcoins.

Le « Darkweb » est un bout d’internet non référencé par les moteurs de recherche type Google, qui n’est pas accessible avec les navigateurs type Chrome, FireFox, Safari, … mais avec des logiciels spécifiques comme i2P ou Tor. Certains disent que le Darkweb serait plus important que le Web, mais Darkweb et Web ont un point commun, ils ont besoin pour fonctionner d’internet. C’est vrai que dans le Darkweb tout est possible, même si les cyberpolices essayent de surveiller ce qui s’y passe.

De là, à considérer que les transactions monétaires des bandits se font en Bitcoins, il n’y a qu’un pas.

En dehors d’internet, du Web et du Darkweb, beaucoup imaginent que le Bitcoin est utilisé pour toutes sortes de transactions illégales payées en utilisant cette cryptomonnaie.

C’est peut-être vrai dans certains cas. Par exemple, il y a régulièrement des vagues de spams, indiquant au destinataire que son ordinateur a été piraté, qu’il a été sur des sites pornographiques ou même pédophiles, que des vidéos ont été enregistrés avec sa webcam et que tout cela va être diffusé à l’ensemble de son carnet d’adresse … sauf à payer une certaine somme … en Bitcoin. Bien entendu, tout cela est faux et il ne faut surtout pas payer.

Mais, il n’y a pas de raisons que les trafiquants utilisent spécifiquement le Bitcoin pour des transactions frauduleuses. Au contraire cela complexifierait leurs commerces peu recommandables, en utilisant une monnaie intermédiaire. Car dans la réalité, tout se passe dans le monde réel, les trafiquants ont besoin de dollars ou d’euros.

Donc accusé le Bitcoins (ou autre cryptomonnaies) d’être la monnaie du trafic est injuste, elle l’est probablement moins que les vraies monnaies.

Par contre, le Bitcoin est la monnaie de tous les fantasmes, surtout celui de s’enrichir très vite par des progressions des cours, parfois, hors normes (avec le risque tout perdre par un effondrement des cours en quelques heures).

Olivier Kauf

Consultant depuis plus de 30 ans, Je suis depuis une dizaine d'années journaliste, professionnel dans le domaine des risques et des assurances pour le e-mag RiskAssur-hebdo (https://www.riskassur-hebdo.com) et témoin de mon époque pour https://notre-siecle.com et https://perelafouine.com RiskAssur, Notre-Siècle et PèreLaFouine proposent chaque jour de nouveaux articles issus de la rédaction : la vie des sociétés (nominations, acquisitions, accords, …), des tests/présentations de produits, des ouvrages (professionnels, romans, bd, …), … Je peux : - présenter vos produits ou nouveaux ouvrages (il suffit de me les envoyer) - écrire sur des sujets à la demande pour du référencement SEO - publier vos communiqués de presse - Publier vos AAPC - … Une question, une remarque : olivier@franol.fr

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :