ActualitésTechno

Indice de sécurité mobile Verizon

Le passage au travail à distance a entraîné une hausse importante de la cybercriminalité

La journée de travail traditionnelle de 9h / 5h au bureau s’est transformée en un monde de travail hybride ou à distance toujours actif. L’augmentation du nombre d’heures, de lieux et de dispositifs entraîne une augmentation de la vulnérabilité des entreprises qui doivent se protéger des cyberattaques.

Le Verizon Mobile Security Index (MSI) 2022 révèle qu’il y a une augmentation continue des cyberattaques majeures au cours de l’année dernière impliquant un appareil mobile/IoT, en hausse de 22 % d’une année sur l’autre, qui ont entraîné une interruption des données ou du système. Avec 85 % des entreprises interrogées qui déclarent avoir désormais un budget dédié à la sécurité mobile, il n’a jamais été aussi urgent d’appliquer ces fonds à l’atténuation des cybermenaces.

« Pour les entreprises, quels que soient leur secteur d’activité, leur taille ou leur emplacement sur la carte, les temps morts sont synonymes d’argent perdu. Des données compromises, c’est de la confiance perdue, et ces moments, sans être insurmontables, sont difficiles à surmonter., » déclare Sampath Sowmyanarayan, CEO, Verizon Business. « Les entreprises doivent consacrer du temps et du budget à leur architecture de sécurité, en particulier lorsqu’il s’agit de dispositifs hors site : sinon, elles se rendent vulnérables aux acteurs de la cybermenace. »

Les équipes chargées de la sécurité sont confrontées à une bataille difficile à mesure que le nombre d’appareils et de travailleurs à distance augmente, à tel point que 79 % des personnes interrogées reconnaissent que les récents changements dans les pratiques de travail ont eu un impact négatif sur la cybersécurité de leur organisation. Face à l’augmentation de la menace, il semblerait que les entreprises redoublent d’efforts dans leurs politiques. Toutefois, les résultats indiquent le contraire, puisque 85 % des personnes interrogées affirment que les réseaux Wi-Fi et cellulaires/hotspots à domicile sont autorisés ou qu’aucune politique ne s’y oppose, et 68 % autorisent ou n’ont aucune politique contre l’utilisation des réseaux Wi-Fi publics.

La sensibilisation à la sécurité doit être une priorité absolue

La prise de conscience de l’impact d’une cyberattaque est évidente, 64 % des personnes interrogées affirmant que la sensibilisation du public aux risques de cybersécurité augmentera à l’avenir. Cela s’explique en partie par le fait que près des deux tiers (66 %) des entreprises déclarent avoir été mises sous pression pour sacrifier la sécurité des appareils mobiles “pour faire le travail”, 52 % d’entre elles ayant succombé à cette pression.

Le Verizon Mobile Security Index (MSI) 2022 détaille quatre types de menaces pour les mobiles : les personnes et les comportements, les applications, les appareils et les objets, ainsi que les réseaux et le cloud. En outre, elle fournit des conseils d’experts sur la manière de se prémunir contre les attaques cybercriminelles en cours, comme l’établissement d’un modèle d'”accès réseau à confiance zéro” (ZTNA) et d’une architecture de service d’accès sécurisé en périphérie (SASE), qui sont conçus pour un monde où le mobile et le cloud occupent une place centrale.

Impact sur les secteurs d’activité

Le Verizon Mobile Security Index (MSI) 2022 met en évidence l’impact de la cybercriminalité sur la sécurité mobile dans divers secteurs d’activité.

Les points saillants sont les suivants :

  • Entreprises : 23 % des personnes interrogées ont subi une atteinte à la sécurité mobile. Parmi elles, 74 % ont déclaré que l’impact de la compromission de la sécurité mobile était majeur et 34 % ont déclaré qu’elle avait eu des répercussions durables. En outre, 81 % ont déclaré que leurs dépenses en matière de sécurité des appareils mobiles ont augmenté au cours de l’année écoulée et 76 % pensent qu’elles augmenteront également l’année prochaine.
  • Distribution : 88 % des entreprises interrogées craignent qu’une faille de sécurité mobile ait un impact durable sur leur marque ou la fidélité de leurs clients. Cependant, 70 % d’entre elles ont déclaré que l’utilisation accrue du mobile est essentielle pour rester pertinent pour les consommateurs, tandis que 41 % ont déclaré que cela représentait un défi de taille en matière de sécurité.
  • Services financiers : 93 % pensent que les cybercriminels considèrent leur secteur comme une cible plus lucrative que les autres secteurs.
  • Professionnels de santé : 87 % des professionnels de santé s’inquiètent du fait que la nature hautement confidentielle des données des patients fait une cible pour les cybercriminels et 85 % disent craindre qu’une violation de la sécurité puisse compromettre les soins aux patients. À l’inverse, 76 %) reconnaissent que l’adoption de la télésanté offre aux prestataires de soins de santé une excellente occasion d’améliorer les soins aux patients.
  • Industrie, construction et transport : Quatre entreprises sur cinq (79 %) pensent qu’une compromission de la sécurité mobile pourrait perturber l’ensemble de leur chaîne d’approvisionnement, ce qui aurait de graves répercussions financières. Toutefois, 76 % des entreprises reconnaissent que l’adoption de services mobiles par les travailleurs en atelier est essentielle pour améliorer la productivité.
  • Secteur public et éducation : 87 % ont déclaré que les attentes des employés en matière de travail à distance/flexible les obligent à réévaluer leur mode de fonctionnement. Par ailleurs, 72 % des personnes interrogées s’accordent à dire que l’utilisation accrue des services mobiles par les employés du secteur public est essentielle pour accélérer la transformation numérique des services publics.

Au-delà de l’Index

Vigilance des consommateurs

Comme pour le secteur des entreprises, les acteurs de la cybermenace ciblent également les consommateurs. Les appels non désirés et les messages de spam constituent une menace réelle pour les propriétaires d’appareils mobiles. Il est donc d’autant plus important d’être vigilant et de mettre en place des mesures de sécurité.

Rien qu’entre mai et juin 2022, avec l’aide des STIR/SHAKEN, Call Filter et des outils supplémentaires, Verizon a identifié ou bloqué 2,5 milliards d’appels non désirés pour les clients de la téléphonie mobile, détectant ainsi plus de 26,5 milliards d’appels non sollicités à ce jour. Chaque jour, Verizon bloque des dizaines de millions de messages textuels non sollicités au nom de ses clients et marque 1,2 million d’appels d’un [V] pour les appelants vérifiés et 85 000 d’un [SPAM ?] pour les robocalls de plus de 3 millions de clients Fios.

Solutions de collaboration

Avec l’augmentation de la flexibilité du travail à distance, la sécurité des réunions est devenue une priorité essentielle pour les entreprises. Conçu pour être sécurisé, BlueJeans by Verizon protège la sécurité et la confidentialité des clients et des utilisateurs finaux, tout en offrant une excellente expérience de collaboration vidéo sur tous les appareils.

En protégeant la vie privée des clients et en mettant en œuvre des protocoles de sécurité basés sur des normes dans l’ensemble de la plate-forme BlueJeans, notamment SIP, SRTP, TLS et H. 323, Verizon prend les devants en matière de sécurité et de confidentialité des vidéoconférences. En outre, le BlueJeans Trust Center souligne l’engagement de la société à innover de manière responsable et à communiquer de manière transparente, afin que les organisations et les utilisateurs finaux de tous les secteurs puissent se rencontrer en toute confiance.

A propos du Verizon Mobile Security Index 2022

Les résultats du Verizon Mobile Security Index 2022 sont basés sur une enquête indépendante menée auprès de 632 professionnels responsables de la stratégie, de la politique et de la gestion de la sécurité. Ils s’occupent également de l’achat, de la gestion et de la sécurité des appareils mobiles et de l’Internet des objets (IoT) pour leur entreprise.

 Le Mobile Security Index fournit des informations uniques sur le paysage actuel des menaces mobiles et sur ce que les entreprises font, ou ne font pas, pour protéger leurs données et leurs systèmes clés. En plus de l’analyse des experts de Verizon, le rapport comprend des informations et des données réelles provenant des principales entreprises de sécurité et de gestion, notamment Absolute, Check Point, IBM, Ivanti, Jamf, Lookout, Netskope, Proofpoint et Thales.

Verizon Communications Inc. (NYSE, Nasdaq : VZ) a été créée le 30 juin 2000, il est l’un des principaux fournisseurs mondiaux de services de technologie et de communications. Son siège social est basé à New York City et l’entreprise est présente dans le monde entier, Verizon a généré un chiffre d’affaires de 133,6 milliards en 2021. L’entreprise propose des services et des solutions en matière de données, de vidéos et de services vocaux sur ses réseaux et plateformes primés, répondant ainsi à la demande des clients en matière de mobilité, de connectivité réseau fiable, de sécurité et de contrôle.

perlafouine

Une question, une remarque : webmaster@franol.fr

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :