ActualitésRésultats

ESET Threat Report, un premier trimestre 2020 partagé entre un avant et un après COVID-19

Logiciels malveillants Android et cryptomineurs en baisse, menaces web en hausse au premier trimestre 2020, selon les observations d’ESET. Ce trimestre est marqué par le début de la pandémie de COVID-19.

La pandémie de COVID-19 et dans son sillage les changements radicaux de comportement des populations ont amené les cybercriminels à revoir leurs stratégies. Malgré le confinement, les chercheurs, les spécialistes de la détection et les experts en sécurité d’ESET ont redoublé d’efforts pour traquer les logiciels malveillants et rendre l’internet plus sûr.

n mars 2020, ESET a détecté une déferlante de campagnes d’escroquerie et de logiciels malveillants qui s’appuient sur le thème de la pandémie. « Bien évidemment, les cybercriminels ont commencé à exploiter les peurs et la soif d’information », observe Roman Kováč, Chief Research Officer à ESET.

Probable effet secondaire du confinement, certaines menaces, en particulier les menaces web, ont connu une forte augmentation. Le premier trimestre 2020 confirme aussi la hausse continue des logiciels espions de trace ou stalkerware. À l’inverse, on assiste à une baisse des détections de certains types de menaces comme les logiciels malveillants Android et les cryptomineurs par rapport au trimestre précédent.

ESET Research, leurs 14 laboratoires, continuent leurs recherches sur les menaces et les vulnérabilités pendant la pandémie. Le rapport ESET Threat Report: Q1 2020 présente les projets de recherche les plus notables :

  • La mise au jour de nouvelles campagnes des groupes tristement célèbres Winnti Group et Turla ;
  • La découverte de KrØØk, vulnérabilité jusque-là inconnue affectant le chiffrement de plus d’un milliard d’appareils Wi-Fi ;
  • La dissection des techniques d’obfuscation du nouveau module de cryptominage de Stantinko.

À propos d’ESET

Spécialisé dans la conception et le développement de logiciels de sécurité pour les entreprises et le grand public, ESET est aujourd’hui le 1er éditeur de l’Union européenne en matière de sécurité des endpoints. Pionnier en matière de détection proactive, ESET a été désigné pour la 2ème année consécutive, unique Challenger dans le Gartner Magic Quadrant 2019*, « Endpoint Protection » après avoir été évalué sur sa performance et sur la qualité de sa vision dans le domaine de la protection des Endpoints. À ce jour, l’antivirus ESET NOD32 détient le record mondial de récompenses décernées par le laboratoire indépendant Virus Bulletin depuis 1998. La technologie ESET protège aujourd’hui plus d’un milliard d’internautes. *Source : Gartner Inc, Magic Quadrant for Endpoint Protection Platforms, Peter Firstbrook, Lawrence Pingree, Dionisio Zumerle, Prateek Bhajanka, Paul Webber, August 20, 2019.



Booking.com

Olivier Kauf

Consultant depuis plus de 30 ans, Je suis depuis une dizaine d'années journaliste, professionnel dans le domaine des risques et des assurances pour le e-mag RiskAssur-hebdo (https://www.riskassur-hebdo.com) et témoin de mon époque pour https://notre-siecle.com et https://perelafouine.com RiskAssur, Notre-Siècle et PèreLaFouine proposent chaque jour de nouveaux articles issus de la rédaction : la vie des sociétés (nominations, acquisitions, accords, …), des tests/présentations de produits, des ouvrages (professionnels, romans, bd, …), … Je peux : - présenter vos produits ou nouveaux ouvrages (il suffit de me les envoyer) - écrire sur des sujets à la demande pour du référencement SEO - publier vos communiqués de presse - Publier vos AAPC - … Une question, une remarque : olivier@franol.fr

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour PèreLaFouine.

%d blogueurs aiment cette page :