AccordsActualités

Epicery et Stuart lancent une solution clé en main pour digitaliser l’offre des petits commerces

Dans le cadre de l’appel à projets pour la numérisation lancé par le Ministère de l’Economie, epicery et Stuart répondent conjointement avec une offre complète de digitalisation pour les petits commerces. Elle permet de mettre leur catalogue de produits en ligne sans abonnement ni engagement, et de livrer leurs produits (possiblement dans l’heure et à tarifs préférentiels) ou encore d’opérer le click & collect dans plus de 30 villes en France. Auparavant réservée aux commerces de bouche (primeurs, bouchers, poissonniers, pâtissiers…), la plateforme epicery étend désormais ses services aux fleuristes ainsi qu’aux libraires.

La réouverture des petits commerces en cette fin d’année impose des conditions plus strictes dont une jauge de fréquentation limitée désormais à 1 personne pour 8 mètres carrés de surface de vente, contre 4 mètres carrés auparavant. De quoi freiner les achats effectués directement en magasin et limiter le chiffre d’affaires des commerçants de quartier déjà fragilisés par la crise. Leur digitalisation n’est désormais plus une option alors que les ventes e-commerce enregistrent globalement une croissance record cette année.  C’est dans cette optique que le gouvernement a lancé cet appel à projets, afin de recenser les outils numériques susceptibles d’aider ces petites structures dans le maintien de leur activité, et les appuyer dans leur transition numérique à des conditions préférentielles. Les solutions retenues ont été référencées sur le site Clique mon Commerce.

L’importance d’une présence en ligne pour les petits commerces

Loin de délaisser leurs commerces de quartier, près de 67 % des consommateurs se disent prêts à les soutenir plus qu’ils ne le faisaient avant la pandémie (Etude Sales Force “Global Consumer Survey”, Juin-Juillet 2020). Afin d’aider les commerçants et artisans dans leur digitalisation, epicery leur permet de mettre en ligne leur catalogue de produits sous 48h, fournit une interface simple et intuitive de gestion des commandes et opère les actions de marketing et communication. La solution française de courses en ligne offre la gratuité de l’inscription et de l’abonnement à tous les commerces de quartier jusqu’à la fin de l’année.

“Avec des partenaires tels que Stuart, nous sommes ravis de pouvoir répondre immédiatement aux besoins de commerçants de proximité, en apportant une solution clés en main pour les accompagner dans leur digitalisation ” précise Edouard Morhange, cofondateur de la place de marché epicery.

L’enjeu de la livraison à domicile pour les commerçants

Lors du premier confinement, 85,8% des acheteurs ont opté pour la livraison à domicile (Étude Médiamétrie et FEVAD “E-commerce et confinement”, Mai 2020). Intégré directement à la plateforme epicery, Stuart propose un service de livraison écologique permettant aux commerçants et artisans de livrer leurs produits dans l’heure ou sur rendez-vous dans plus de 30 villes en France avec une tarification spéciale.

La solution française de mise en relation entre commerçants et coursiers indépendants propose également un tarif préférentiel de livraison à vélo plafonné à 5,95€ dans la limite des 3,5 km autour du point de vente pendant la période de confinement.

Sauver les petits commerces, le rôle essentiel des collectivités

Au-delà de permettre la poursuite de leur activité, la digitalisation des petits commerces a pour but d’améliorer durablement leur compétitivité face à des habitudes de consommation en pleine mutation, accélérées par la crise de la COVID-19.

Ces commerçants sont les principaux acteurs de la redynamisation des centres-villes : 90% des Français en ont conscience (Etude CGAD “Les Français et les commerces alimentaires de proximité”, Mai 2019). Afin de préserver les commerces et revitaliser les cœurs de villes, l’État et certaines collectivités locales n’hésitent pas à prendre les devants à travers des programmes comme Action Coeur de ville ou le développement de places de marché locales à l’image de “Achetez Grand Nancy”.

“Les collectivités locales ont aujourd’hui un rôle crucial à jouer pour aider les petits commerces dans leur transition numérique, en s’appuyant sur l’expertise des acteurs français du numérique”, précise Antoine Carteyron, Directeur Général de Stuart France. “Nous avons pour ambition de devenir un partenaire de référence pour la digitalisation des petits commerces et sommes ravis de porter à nouveau ces valeurs auprès du gouvernement et des collectivités locales. “

À propos d’epicery :

Depuis 2016, epicery est une place de marché qui met la foodtech au service des commerçants de proximité, en opérant leur digitalisation. Autour du concept unique de la rue commerçante digitalisée, vitrine de tous les produits de qualité et emblème de la vie de nos quartiers, les commerçants de bouche (bouchers, poissonniers, primeurs, fromagers, etc) et désormais les fleuristes et libraires, peuvent créer leur boutique en moins de 48h, et livrer ou opérer le click&collect.  Forte d’une communauté de 800 commerçants partenaires, et déjà présente à Paris, Lyon, Bordeaux, Lille, Toulouse, epicery opère son déploiement au national.  Co-fondée par Edouard Morhange, epicery s’est entourée du soutien de partenaires et d’investisseurs référents dans l’univers du digital, tels que Marc Ménasé et Xavier Niel.

À propos de Stuart :

Stuart est un acteur technologique de livraison urbaine, spécialiste du dernier kilomètre, qui connecte les commerçants et les e-commerçants à la plus grande flotte de livreurs géolocalisés afin d’accélérer le transport de biens et de marchandises en ville. L’entreprise est aujourd’hui présente dans 3 pays : France, Royaume-Uni, Espagne et compte plus de 5000 clients professionnels, répartis dans 100 villes européennes. En France, Stuart accompagne notamment Fnac-Darty, Nike, Nespresso, Adidas, Decathlon, IKEA, Carrefour, Franprix, Monoprix, Marionnaud, The Kooples et Zadig & Voltaire dans la transformation digitale de leur offre de livraison sur le dernier kilomètre.

Stuart a rejoint le Groupe La Poste en mars 2017 et s’appuie désormais sur le réseau DPDgroup, n°2 du transport en Europe, pour développer ses activités et devenir le leader européen du dernier kilomètre. Plus d’information sur stuart.com

Olivier Kauf

Consultant depuis plus de 30 ans, Je suis depuis une dizaine d'années journaliste, professionnel dans le domaine des risques et des assurances pour le e-mag RiskAssur-hebdo (https://www.riskassur-hebdo.com) et témoin de mon époque pour https://notre-siecle.com et https://perelafouine.com RiskAssur, Notre-Siècle et PèreLaFouine proposent chaque jour de nouveaux articles issus de la rédaction : la vie des sociétés (nominations, acquisitions, accords, …), des tests/présentations de produits, des ouvrages (professionnels, romans, bd, …), … Je peux : - présenter vos produits ou nouveaux ouvrages (il suffit de me les envoyer) - écrire sur des sujets à la demande pour du référencement SEO - publier vos communiqués de presse - Publier vos AAPC - … Une question, une remarque : olivier@franol.fr

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour PèreLaFouine.

%d blogueurs aiment cette page :