ActualitésTechno

Cybersécurité et liberté numérique sont deux faces d’une même pièce

Bastien Dubuc, Country Manager France chez Avast

Le bien-être numérique des individus et des acteurs des secteurs public et privé est menacé de manière exponentielle car les cybermenaces se diversifient de plus en plus. Indéniablement, la pandémie de Covid-19 a eu un impact sans précédent sur le bien-être des internautes à travers le monde, avec une propagation inégalée de la désinformation, des cybercriminels abusant d’internautes naïfs par des arnaques et des cyberattaques, ainsi que plusieurs gouvernements mettant en œuvre des tactiques autoritaires. En outre, les réseaux sociaux et l’usage d’Internet tendent à être en proie à une législation plus stricte, qui est parfois symptomatique des régimes autoritaires. Les internautes subissent ainsi une censure et une limitation d’accès et de publication vis-à-vis de certains contenus.

Hausse des attaques et baisse de la liberté numérique

Cette augmentation des cyberattaques n’épargne personne. Tous les acteurs qui composent la société, qu’ils soient institutionnels, privés ou particuliers, peuvent être, et sont, visés. La menace exercée affecte en particulier les entreprises, sachant que protéger la confidentialité et la sécurité des données personnelles est un élément central de la relation client, et par conséquent de l’économie du pays. Ainsi, protéger la liberté numérique des citoyens est une responsabilité qui impute aux Etats. En conséquence, les législations nationale et régionale en faveur de la liberté numérique s’accroissent : par exemple, le Règlement général sur la protection des données (RGPD), impose aux entreprises en activité sur le territoire européen de prendre les mesures techniques et organisationnelles appropriées pour prévenir toute fuite de données.

Dans ce contexte, les Commissions nationales de l’informatique et des libertés (CNIL) française et européennes se sont rassemblées pour développer le Comité européen de la protection des données. Cette entente a pour but de préserver les données personnelles des utilisateurs tout en accompagnant l’innovation technologique dans le tournant de la révolution numérique. A une échelle mondiale, on citera aussi le Privacy Shield, un accord signé entre l’Europe et les États-Unis, qui s’affaire à garantir la protection des données dans le cadre des accords commerciaux.

Or, force est de constater que la liberté sur Internet s’est détériorée dans le monde entier, ce qui est d’ailleurs souligné par l’ONG Freedom House dans son récent rapport « Freedom on the Net 2021 ». L’ONG révèle que 48 des 70 pays étudiés dans le cadre de ce travail de recherche ont imposé de nouvelles contraintes aux entreprises technologiques en matière de contenu, de données ou de concurrence en 2021. D’autre part, cette vulnérabilité quant aux cyberattaques montre que tous les individus ne sont pas égaux face aux menaces.

Le fossé en matière de cybersécurité entre pays libre et non libre

La liberté sur Internet est à évaluer en conjonction avec le contexte géopolitique mouvementé de nombreux pays. Un récent rapport d’Avast explique que les citoyens vivant dans des pays libres courent moins de risques d’être victimes d’une cyberattaque que ceux vivant dans des pays partiellement libres ou non libres en 2022. Ce rapport révèle également qu’il y a presque 50 % de risque d’être victime d’une cyberattaque dans le monde, contre presque 30 % en France.

On observe alors que les plus exposés aux cyberattaques dans les pays non libres utilisent des systèmes d’exploitation obsolètes, contrairement aux pays libres présentant un PIB plus élevé. Cependant, des attaques subsistent dans les Etats libres ou partiellement libres, malgré des politiques de liberté numérique mises en place. Il devient par conséquent impératif d’innover dans le domaine de la cybersécurité et des solutions de confiance numérique qui créeront plus de sécurité et de transparence pour tous les internautes.

Dans ce contexte d’augmentation incessante de cyberattaques, il est devenu encore plus clair que tous les citoyens n’ont pas la même liberté sur Internet en fonction du pays et du régime politique dans lesquels ils vivent. La confidentialité des données et la protection de la vie privée deviennent des enjeux majeurs de régulation et de garantie de la sécurité de tous sur Internet.

perelafouine

Une question, une remarque : webmaster@franol.fr

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :