Crypto-monnaie Facebook : Que pensent les Français de Libra ?

Temps de lecture : 4 minutes

C17 engineering / Blockchain Masterclass a interrogé plus de 16 220 personnes afin de savoir ce qu’elles pensaient du projet de crypto-monnaie Libra lancé par le réseau social Facebook. Une enquête qui montre un réel intérêt des Français pour cette crypto-monnaie avec quelques réserves latentes.  (Méthodologie : enquête réalisée auprès de 16 225 professionnels effectuée en ligne, sur le panel propriétaire BuzzPress France, durant la période du 20 au 24 juin 2019. Profils des personnes interrogées : 51% de femmes et 49% d’hommes répartis sur l’ensemble du territoire français. Tranches d’âges : 8% de 18-24 ans, 21% de 25-34 ans, 39% de 35-44 ans, 28% de 45-54 ans et 4% de plus de 55 ans. Répartition des secteurs d’activité concernés : Assistanat, Administration : 5% / BTP, Chantier, Bureau d’études : 7% / Commerce, Marketing, Vente : 16% / Conseil : 9% / Direction générale, Direction centre de profits : 6% / Informatique, Télécoms : 16% / Restauration, Tourisme, Hôtellerie, Loisirs : 13% / Santé, Social, Service à la personne : 10% / Production, Maintenance : 2% / Environnement, Aménagement : 1% / Distribution, Magasin : 4% / Gestion, Finance, RH, Comptabilité, Audit : 5% / Métallurgie, Mécanique, Aéronautique : 1% / Logistique, Achat, Stock, Transport : 2% Agri-Agro – Agriculture, Viticulture, Pêche : 1%, Artistique : 2%. Toutes les informations mises en avant par les personnes interrogées sont déclaratives.)

« Libra est une révolution majeure dans le transfert de valeurs ! Les réservations seul ou à plusieurs, le paiement des factures, l’envoi d’argent de pair à pair… les applications Blockchain à grande échelle, et grand public sont enfin réellement envisageables à court terme ! Les Banques voient arriver un concurrent qui a déjà 2,3 milliards d’utilisateurs. Aussi simplement que vous envoyez une photo, ou un contact par WhatsApp, vous pourrez avec Libra envoyer de l’argent. Pour les entreprises françaises, il ne peut y avoir qu’un seul mot d’ordre : Foncez ! Toutes les sociétés qui induisent des transferts monétaires conditionnés ; autrement dit presque toutes les entreprises ; doivent commencer à intégrer la crypto-monnaie Facebook dès maintenant. Les « smart contracts » ou tous les systèmes d’argent programmable deviennent une réalité ! Plus tôt, les dirigeants français comprendront les impacts, plus tôt ils créeront une culture blockchain, plus tôt ils mettront en place et testeront les leviers qu’offre Libra, plus vite ils pourront prendre le lead dans leur secteur d’activité. Est-ce la fin des autres crypto-monnaies ? Les monnaies virtuelles ont à la base pour objectif de faire abstraction des banques ou de tout système centralisé. Libra n’est pas dans ce modèle qui est davantage un système collatéral, avec une équivalence en dollars ou en toute autre monnaie réelle. Donc les adeptes du 100% libre n’adopteront pas Libra, mais il est clair que la crypto-monnaie Facebook va toutes les marginaliser rapidement », a déclaré Jonathan BEHAR, co-fondateur de C17 engineering / Blockchain Masterclass

Libra : Big buzz

Le lancement du projet Libra par Mark Zuckerberg n’est certainement pas passé inaperçu. En effet, plus de 59% des Français déclarent avoir entendu parler du projet de la crypto-monnaie du réseau social Facebook.

Plus d’1 Français sur 2 confiant

Alors que cette crypto-monnaie fait polémique, plus de 55% des Français témoignent de leur confiance dans Libra. Seulement 26% se disent méfiants et 19% n’ont pas encore d’avis sur la question.

Utiliser Libra ? Oui… Je ne sais pas…

Pour ce qui est d’utiliser cette crypto-monnaie, les Français sont encore un peu dans le flou. En effet, si les hommes sont 41% à déclarer être prêts à se servir de Libra, les femmes sont 39% à être dans l’expectative. Globalement, les Français sont partagés en deux : 38% ne savent pas s’ils utiliseront ou pas la monnaie de Facebook et 38% le feront certainement.

Libra… pas libre !

Alors que certains états ont d’ores-et-déjà prononcé l’interdiction de Libra sur leur marché, 39% des Français pensent que la France ne risque pas de rendre Libra illégal. Plus de 32% ne se prononcent pas et 29% avouent avoir quelques craintes.

Un intérêt commercial évident

Pourtant, les Français sont unanimes sur l’intérêt des entreprises à proposer Libra pour leurs transactions. C’est ce que pensent plus de 65% des personnes interrogées alors que seulement 11% n’y voient aucun intérêt commercial.

Les bienfaits d’une crypto-monnaie mondiale ?

Les Français restent prudents quant à la puissance potentielle de Facebook. Ainsi, plus de 65% ne savent pas si une crypto-monnaie mondiale comme Libra, avec un cours stable et des paiements instantanés peut ou non apporter de la valeur ajoutée aux entreprises françaises. Néanmoins, 28% pensent déjà que oui et seulement 7% y sont opposés.

A propos de C17 engineering / Blockchain Masterclass

Blockchain Masterclass est un service créé par C17 Engineering, Entreprise de Services du Numérique (ESN) française fondée en 2010. L’équipe de 40 consultants est constituée d’ingénieurs passionnés et spécialisés dans les technologies Microsoft.

L’innovation est au cœur du métier. L’approche du conseil est d’apporter une réelle expertise et faire du système d’information un acteur au service de la stratégie. Une entité dédiée à la formation TopCode a été créée au sein de C17 Engineering, et nommée la H.D.S : Hardcore Developer School. En septembre 2018 est lancé le premier Blockchain Masterclass.

À propos Olivier Kauf

Je suis journaliste, mais aussi et peut-être surtout depuis quelques années, je suis un influenceur. Les internautes rejettent de plus en plus les publicités et recherchent de l’information au travers d’articles présentant de manière objective des produits ou des services. Aujourd’hui, tout le monde a le réflexe, avant d’acheter, de regarder ce que les internautes en disent. En tant qu’influenceur, je serais ravi de présenter vos produits ou services de manière objective et critique, mais positive pour rassurer les internautes qui hésitent avant de vous faire confiance. Je vous propose de publier les articles, que je peux écrire pour vous, soit sur RiskAssur, soit sur Notre-Siècle, en les recommandant à mes abonnés sur les principaux réseaux sociaux : LinkedIn, Viadeo, Tweeter, Google + et Facebook. Je suis à votre écoute pour répondre à vos besoins, vous pouvez me contactez à olivier@notre-siecle.com autres sites https://www.riskassur-hebdo.com https://notre-siecle.com

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour PèreLaFouine.