ActualitésCryptoMonnaies
A la Une

Comment placer de l’argent sur un support volatil comme le Bitcoin ?

Lorsque l’on place de l’argent sur des supports stables, généralement à faibles rendements, qui peuvent soit ne jamais baisser, comme le Livret A, soit avoir des fluctuations annuelles raisonnables, comme les contrats d’Assurance Vie avec des options à prises de risques faibles, on peut les alimenter au fur et à mesure.

Sauf Krach totale, même avec un contrat d’assurance vie à risques importants, sur le long terme, on ne devrait pas être perdant.

Comment se comporter face à un support financier comme le Bitcoin et autres cryptomonnaies ?

Je ne parle pas de ceux qui ont acheté du Bitcoin, il y a quelques années et qui sont aujourd’hui gagnant. Même dans cette situation, le risque zéro n’existe pas.

Face à un support volatile, il faut être très réactif.

Premièrement, puisque l’on ne peut pas opérer soi-même sur un marché financier, il faut trouver un courtier sérieux et rapide dans l’exécution des ordres. Contrairement à la Bourse, où le marché du courtage est réglementé, dans le monde des cryptomonnaies c’est le Far West. Il faut essayer de se renseigner, auprès de gens faisant des placements en cryptomonnaies. Ne pas toujours croire les éloges que l’on peut lire sur tel ou tel courtier, il y a tellement de choses « bidons » sur internet.

Deuxièmement, on ne met pas tous ses œufs dans le même panier. Il ne faut pas se laisser illusionner exclusivement par le Bitcoin, il y a de nombreuses autres cryptomonnaies. Il ne faut pas chercher à maximiser au risque de tout perdre, dans les placements financiers, il faut optimiser. Il ne s’agit pas d’avoir 100 cryptomonnaies différentes en portefeuille. Mais « jouer » sur une dizaine de lignes, du Bitcoin bien entendu, mais également quelques « stable-coins » (ces nouvelles cryptomonnaies, attachées à de véritables monnaies, qui fluctuent peu, qui sont stables, d’où leur nom).

Ensuite, il faut suivre son portefeuille au jour le jour, vendre dès que le marché est à la baisse, acheter dès que ça monte. Pas 100 % d’une ligne, mais par petites touches, l’idée est d’essayer de simuler un effet cliquet là où il n’existe pas. De se fixer une limite de la somme à « jouer ». Avoir un compte en banque en euros spécifique pour cela, qui permettra de faire des allers-retours entre le monde virtuel et le monde réel.

Utiliser pour « jouer » de l’argent dont on n’a pas besoin de sa vie de tous les jours, ne pas mettre en péril sa propre stabilité en hypothéquant sa maison pour tous placer en Bitcoin.

Être capable de vendre une partie d’une ligne en forte perte parce que l’on n’a pas été assez réactif pour vendre à temps et replacer ailleurs.

Pour jouer sur un marché aussi volatil que les cryptomonnaies, il faut avoir un sang-froid à toute épreuve, ne pas se laisser influencer par des prévisionnistes qui n’en savent rien (les cryptomonnaies ne sont basées sur rien de tangibles), faire confiance à son instinct. Ne pas repasser en boucle le passé « si j’avais su j’aurais dû vendre hier ou acheter avant-hier », regarder toujours le présent et imaginer le futur.

Et toujours se rappeler « que les rendements du passé ne préjugent pas des rendements futurs ».

Alors, si vous avez de l’argent avec lequel vous pouvez prendre des risques, pourquoi pas le placer ou plutôt le en cryptomonnaies !

Olivier Kauf

Consultant depuis plus de 30 ans, Je suis depuis une dizaine d'années journaliste, professionnel dans le domaine des risques et des assurances pour le e-mag RiskAssur-hebdo (https://www.riskassur-hebdo.com) et témoin de mon époque pour https://notre-siecle.com et https://perelafouine.com RiskAssur, Notre-Siècle et PèreLaFouine proposent chaque jour de nouveaux articles issus de la rédaction : la vie des sociétés (nominations, acquisitions, accords, …), des tests/présentations de produits, des ouvrages (professionnels, romans, bd, …), … Je peux : - présenter vos produits ou nouveaux ouvrages (il suffit de me les envoyer) - écrire sur des sujets à la demande pour du référencement SEO - publier vos communiqués de presse - Publier vos AAPC - … Une question, une remarque : olivier@franol.fr

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour PèreLaFouine.

%d blogueurs aiment cette page :