ActualitésInformations
A la Une

Comment est-ce possible ?

Je ne veux pas faire de politique, mais simplement tenter une réflexion de quelques lignes sur ce qui s’est passé ces dernières semaines.

Bien que la campagne présidentielle du premier tour a été très largement occultée par la Covid-19 puis – et surtout – par la guerre en Ukraine provoquée par Vladimir Poutine, la campagne a eu lieu et ça n’est pas gratuit.

Nous sommes très loin des campagnes présidentielles aux Etats-Unis, qui coûtent des sommes folles avec l’organisation de spectacles plus extraordinaires les uns que les autres, mais il faut de l’argent, même pour ces petites campagnes à la française.

Il y a des candidats de tout petits partis qui sont raisonnables, ils n’ont pas les choix.

Puis, il y a 2 cas atypiques, 2 ex-grands partis, qui ont – par le passé – envoyés à l’Elysée leurs candidats :

  • Le PS avec 2 x fois François Mitterrand et 1 x fois François Hollande
  • Le RPR / UMP / Les Républicains: 2 x fois Jacques Chirac et 1 x fois Nicolas Sarkozy

Et là ces 2 partis sont dans les choux, n’atteignaient pas la barre des 5% permettant de se faire rembourser les frais de campagnes.

Anne Hidalgo a été raisonnable, il semble que sa campagne n’ait pas dépassé les 2 millions d’euros, ce qui est déjà une somme pour aboutir à rien. Elle a réussi à faire moins bien que Jean lassalle

Mais, concernant Valérie Pécresse, la somme dépensée pour sa campagne est incompréhensible, surtout en s’endettant personnellement à hauteur de 5 millions d’euros. (Certains disent qu’elle aurait un patrimoine de 7 à 10 millions d’euros, mais 5 millions n’est pas négligeable).

Avant d’emprunter 5 millions, puisque Les Républicains ne pouvaient mettre que 2 millions pour cette campagne, Valérie Pécresse aurait dû se poser 2 questions :

Vais-je dépasser les 5% et avoir le remboursement des frais de campagne ?

Normalement, c’était OUI, donc l’emprunt de 5 millions n’était pas risqué. Mais, les Français ont dit NON et Valérie Pécresse doit personnellement rembourser son emprunt de 5 millions.

Ai-je une chance d’être au second tour ?

Des semaines avant le premier tour, réponse était clairement NON, dans ces conditions inutiles d’emprunter 5 milllions et il fallait qu’elle se contente des 2 millions que son parti pouvait mettre sur la table.

Valérie Pécresse a joué, elle a perdu … tant pis pour elle !

Maintenant les dés sont lancés, comme il y a 5 ans Emmanuel Macron contre Marine Le Pen et dans une dizaine de jours nous aurons le nom que les Français auront choisi d’envoyer pour 5 ans à l’Elysée.

Olivier Kauf

Consultant depuis plus de 30 ans, Je suis depuis une dizaine d'années journaliste, professionnel dans le domaine des risques et des assurances pour le e-mag RiskAssur-hebdo (https://www.riskassur-hebdo.com) et témoin de mon époque pour https://notre-siecle.com et https://perelafouine.com RiskAssur, Notre-Siècle et PèreLaFouine proposent chaque jour de nouveaux articles issus de la rédaction : la vie des sociétés (nominations, acquisitions, accords, …), des tests/présentations de produits, des ouvrages (professionnels, romans, bd, …), … Je peux : - présenter vos produits ou nouveaux ouvrages (il suffit de me les envoyer) - écrire sur des sujets à la demande pour du référencement SEO - publier vos communiqués de presse - Publier vos AAPC - … Une question, une remarque : olivier@franol.fr

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :