ActualitésAgenda

Une association innovante, dynamique et à l’écoute… Pour accompagner les femmes victimes de violences et leurs enfants

L’association le Moulin de Pont Rû a posé ses amarres en 2018 dans un ancien moulin du 18ème, installé en plein cœur du Vexin, sur un territoire francilien aux enjeux multiples pour une cause noble et riche en engagement dans l’accompagnement temporaire des femmes victimes de violences et de leurs enfants.

Le jeudi 24 Novembre 2002, de 12h à 16h…

Le Moulin de Pont Rû, havre de paix et acteur innovant de l’aide aux femmes en situation de détresse, ouvre ses portes dans le cadre de la Journée Internationale de lutte contre les violences faites aux femmes, et propose une visite-rencontre !

Positionné comme un acteur fédérateur et essentiel du territoire sur le sujet des violences faites aux femmes, le Moulin de Pont Rû, en présence notamment de Monsieur Xavier DELARUE, Préfet à l’Egalité des Chances du Val d’Oise et Madame Annaïck MORVAN, Directrice régionale aux droits des femmes et à l’égalité femmes hommes à la préfecture de région, ouvre ses portes à des partenaires, institutionnels, fondations et associations  à l’occasion de la Journée emblématique contre les violences faites aux femmes.

Différentes personnalité.es, élu.es, officiel.les, représentant.es de l’État, fondations et partenaires associatifs sont invité.es au Moulin de Pont Rû de 12h à 16h à venir se rencontrer, afin de développer les projets en synergie et améliorer les réponses auprès des femmes. Une visite des espaces sera suivie d’une table ronde de 14h à 16h sur la thématique du logement avec la participation d’une vingtaine d’associations du Val d’Oise et des Yvelines.

L’association du Moulin de Pont Rû propose aux femmes en situation de détresse …

>>> Des pauses de ressourcement, pour reprendre confiance en soi dans un havre de paix et couper avec un quotidien douloureux

Des séjours en totale immersion pendant 5 jours…

Au programme, une multitudes d’activités permettant de retrouver calme et sérénité, tout cela dans un cadre atypique, situé dans un domaine de 4000m² qui offre un jardin pédagogique, de jolis endroits où se relaxer et divers espaces en permaculture.

Mais aussi : relaxation, activités de bien-être, ateliers artistiques ou sportifs et retour à une alimentation saine… Un environnement propice au ressourcement et à l’expérimentation d’activités hors-normes : boxe, équithérapie, canoë, sauna et bien d’autres encore.

>>> Des résultats… positifs sur le moyen et long terme

Plus de 200 femmes victimes de violences et en détresse peuvent à ce jour attester des impacts et résultats positifs de l’accompagnement proposé lors de leur séjour au Moulin de Pont Rû :

  • Une sortie de l’isolement par la création de liens privilégiés, entre participantes, mais aussi intervenant.es grâce à un très fort accent mis sur la cohésion du groupe tout au long du séjour.
  • Une dynamique qui permet de redonner un élan pour clarifier et redéfinir leurs positionnements social et/ou professionnel
  • Un levier qui s’insère pleinement dans la globalité de leur parcours… Un besoin, qui reste peu ou non couvert.

Une des forces des séjours proposés par le Moulin du Pont Rû repose sur leur côté immersif. Il ne s’agit pourtant que d’une solution temporaire de 5 jours mettant en avant le manque flagrant d’hébergement pour les femmes victimes de violences et la nécessité d’une solution de logement pérenne pour pouvoir accompagner et atténuer le psychotraumatisme vécu par les hôtes du Moulin de Pont Rû.

* Objectifs : Renforcer l’accompagnement par l’hébergement… Une priorité pour protéger les femmes en détresse et leurs enfants !

Sécuriser les hôtes dans leur parcours grâce à l’hébergement est une véritable nécessité à laquelle les équipes du Moulin de Pont Rû souhaitent répondre en collaboration avec ses partenaires pour développer durant les prochaines années des logements de transition sur le moyen et long terme.

Le Moulin de Pont Rû est en plein essor dans la mise en place de solutions innovantes et dynamiques pour aider les femmes et enfants victimes de violences en Région Ile-de-France.

Plusieurs offres de logement pour une cinquantaine de femmes et enfants sont développées et en parallèle, différentes offres d’accompagnement autour de la mobilité, l’insertion sociale, professionnelle, l’insertion par l’activité économique…

Entre 20 000 et 30 000 femmes auraient aujourd’hui besoin d’un logement pour sortir des violences

  • Environ 4 femmes victimes de violences sur 10 ne se voient proposer aucune solution quand elles demandent un hébergement ;
  • Et in fine, seules 12% environ des demandes d’hébergement effectuées par des femmes victimes de violences aboutissent à une orientation sur une place adaptée à leur parcours spécifique.

*Source Fondation des femmes rapport 2021, Où est l’argent pour les femmes victimes de violences ?

Le double enjeux des zones rurales, quelles solutions envisagées ?

En pleine ruralité, l’association du Moulin de Pont Rû est au cœur des enjeux territoriaux d’équité entre femmes et hommes. Ce sont en effet près de la moitié des féminicides qui ont lieu en zones rurales chaque année, une situation amplifiée par le manque de dispositifs spécialisés en direction des Femmes Victimes de Violences sur ces territoires oubliés.

Le Moulin du Pont Rû…

Une association dont la priorité première, est le développement permanent en Ile-de-France d’une aide appropriée et d’une vraie réponse aux attentes des femmes en détresse, victimes de violences, accompagnées de leurs enfants.

perelafouine

Une question, une remarque : webmaster@franol.fr

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :