ActualitésBusinesswireCryptoMonnaies

Un NFT vancouvérois entre en partenariat avec TIME Studios, et devient la première collection canadienne figurant dans une série originale pour les enfants

Alors que la scène Web3 de Vancouver continue de gagner du terrain à l’échelle mondiale, une collection NFT d’un couple local, inspirée par leur fille de deux ans, sera la première du Canada à figurer dans une série originale pour les enfants, dans le cadre d’un nouveau partenariat récemment annoncé par TIME Studios.

Avec une collection de 10 000 NFT uniques évoluant sur la chaîne de blocs Ethereum, the littles a vu le jour en novembre 2021 sous l’impulsion de Wilson Lee et Cass Chan, pour proposer des ours animés, l’animal préféré de leur fille. Le nombre de porteurs dépasse les 5 500, chaque NFT coûtant actuellement un minimum de 1 200 dollars.

Après un accueil fantastique, des ventes épuisées en moins de deux minutes après le lancement et plus de 40 millions de dollars en ventes secondaires à ce jour, la collection a attiré l’attention du studio primé aux Emmy Awards. Ne constituant que la quatrième propriété basée sur NFT de TIME Studio, la nouvelle série sera basée sur les personnages the littles dans le cadre de la franchise d’animation du studio.

“Le Web3 m’a permis de partager mes racines à l’échelle mondiale, et the littles de retrouver et partager la sensation, trop longtemps oubliée, d’émerveillement que vivent les enfants”, déclare Wilson Lee, fondateur de the littles. “Nous sommes ravis de continuer à toucher de nouvelles audiences et de pouvoir raconter des histoires via des NFT, pas juste à Vancouver, mais aussi dans tout le Canada et aux quatre coins du globe.”

En décembre 2021, le couple a fait don de 100 000 dollars des ventes du projet au BC Children’s Hospital afin de financer le premier registre de thalassémie pédiatrique du Canada. L’initiative a été inspirée par leur fille, qui est porteuse d’un variant de la thalassémie, un trouble sanguin héréditaire provoquant une baisse de la production d’hémoglobine dans l’organisme.

Même si the littles est son premier projet dans le domaine des NFT, Lee dispose d’une décennie d’expérience entrepreneuriale dans divers secteurs, notamment l’alimentation et la boisson, le divertissement et l’investissement providentiel. Il a appliqué son expertise des affaires au monde des NFT en tant que visionnaire et créateur, et prendra la parole lors du prochain VeeCon, une conférence de NFT organisée par Gary Vaynerchuk. Chan, son épouse et cofondatrice, a travaillé dans des entreprises du Fortune 500, et sera rejointe par Lee pour prendre la parole au NFTCON.co le jeudi 24 mars, à 11h05 PST, et présenter leur expérience durant la création de the littles.

“Wil est un dirigeant visionnaire et un entrepreneur d’exception dans l’espace Web3, et the littles fait partie des communautés parmi les plus positives et optimistes qui soient, ce qui correspond parfaitement aux valeurs portées par TIME”, déclare Keith Grossman, président de TIME.

En plus du partenariat avec TIME Studios, les fondateurs développent actuellement la première expérience de jeu axé sur les skins et les jetons dans le métavers, qui sera lancé sur sa plateforme en ligne, 1Up-Arcade. Et Lee d’ajouter: “Nous n’en sommes qu’à nos premiers pas. Notre objectif est de devenir le point d’inflexion de tous les partenaires majeurs du métavers, y compris d’autres grands projets de NFT comme Cyberkongz, Supducks, KaijuKingz et Coolcats.”

the littles en quelques mots

the littles NFT est un projet pensé dans le but d’apporter un peu de magie au monde en créant des tranches de vie. Depuis sa création en novembre 2021 avec 10 000 NFT uniques évoluant sur la blockchain Ethereum, la collection the littles a réalisé plus de 40 millions de dollars en ventes secondaires. Conçu avec amour à Vancouver, en Colombie-Britannique, le projet met en valeur des messages fondés sur des valeurs de joie, d’inclusion et d’humilité.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

perelafouine

Une question, une remarque : webmaster@franol.fr

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :