TOENNJES a repris la part de la société Utsch AG et ainsi la majorité chez UTSCH TOENNJES INTERNATIONAL

Temps de lecture : 3 minutes

Donner une identité aux véhicules tout autour du globe, créer un système entre les autorités et les automobilistes et agencer le tout d’une manière aussi sûre et moderne que possible, voilà ce que l’entreprise TOENNJES s’est donné à cœur. Par ce rachat de dernière date, le groupe a réussi désormais l’étape voulue pour passer leader du marché mondial. Le 20 décembre, TOENNJES a repris la part de la société Utsch AG et ainsi la majorité chez UTSCH TOENNJES INTERNATIONAL ce qui élimine définitivement le concurrent de la société.

Alors que TOENNJES a agi ces dernières années en tant que fournisseur de technologie, l’entreprise devient maintenant un prestataire de systèmes proposant une palette qui va de la production et distribution de plaques d’immatriculation à la création d’un registre central d’immatriculations, donc tous les domaines d’enregistrement et d’identification des véhicules en une seule main. A ce jour, le groupe a déjà institué des participations dans 50 sites à l’étranger et emploie environ 2.000 personnes avec ses partenaires.

Participations locales à l‘étranger

TOENNJES mise sur le modèle commercial durable des participations locales, au lieu de se contenter d’exporter à l’étranger. Dietmar Moenning, le gérant, dit: « nous continuons d’être une entreprise familiale et poursuivons l’objectif de travailler à long terme avec nos partenaires sur place. Nous sommes ainsi, pour l’Etat respectif, un fournisseur et producteur fiables. Que ce soit aux Etats-Unis, au Canada, au Brésil ou en Afrique du Sud, nous assumons partout la responsabilité directe dans le pays. Nous apprenons à mieux connaitre les Etats et leurs besoins, et pouvons adapter les systèmes voulus aux expectatives locales. » Qu‘en plus, le groupe soutient l’économie autochtone en créant des emplois. Il contribue par sa part à la protection de l’environnement grâce aux voies nettement plus courtes de transport. Par exemple, les autorités des Philippines ont chargé TOENNJES au début de l’année, de la production de 5,5 millions de numéros d’immatriculation et de vignettes électroniques avec puce RFID pour cet Etat insulaire. En plus le groupe a créé une coopération à Manille où depuis des plaques minéralogiques et des étiquettes électroniques RFID pour les autos et les motos se produisent et se personnalisent.

TOENNJES poursuit une stratégie internationale en tant que prestataire de systèmes

« Nos partenaires, les autorités et les gouvernements tirent profit de la reprise », selon Moenning. « Nous avons gagné en fiabilité et en force parce que les structures sont maintenant plus homogènes; nous décidons plus vite et pouvons agir de manière plus efficiente. » Même la direction et le management de la société Utsch Toennjes International qui à l’avenir ne se produira plus que sous le nom TOENNJES INTERNATIONAL GmbH, ne changent pas.

Le groupe poursuit sa stratégie couronnée de succès: « Nous voulons agencer l’identification des véhicules de manière aussi moderne et sûre que possible – en ayant une expérience internationale mais aussi une présence locale », explique Moenning. Dans ce sens, la société TOENNJES elle-même entreprend des recherches et des mises au point en technologie sous l’aspect Industrie 4.0. La première production de plaques d’immatriculation entièrement automatique du monde voit le jour en ce moment à l’Imprimerie Nationale d’Italie. A Dubaï, un système de presses intelligentes (IDePRESS) entre en activité et empêche les plaques minéralogiques de recevoir un faux numéro. Aussi l‘automatisation et l’insertion de robots d’estampage (IDeROBOT) apporte un maximum de sécurité. „Nos machines ne se laissent pas manipuler, chaque étape de production pouvant se retracer. Même encore quand le numéro d’immatriculation est déjà en circulation sur la route“, selon les explications de Moenning.

Technologie futuriste « Made in Germany »: la plaque d’immatriculation numérisée pour la reconnaissance des véhicules

TOENNJES l’a numérisée pour rendre infalsifiable la plaque minéralogique: ladite plaque IDePLATE est un numéro d’immatriculation ayant une puce RFID intégrée (Ucode DNA) où est mémorisé uniquement un seul numéro d’identification codifié pouvant se déchiffrer par des lecteurs autorisés et se comparer avec la banque étatique de données: mot clé Electronic Vehicle Identification (EVI). « Cette invention est unique au monde », selon Dietmar Moenning. « Ça va révolutionner la reconnaissance des véhicules ». En la complétant par une vignette électronique RFID collée au pare-brise et s’appelant IDeSTIX, le système empêche la manipulation de plaques minéralogiques, la falsification de plaquettes et l’emploi abusif de numéros d’immatriculation volés. La plaque IDePLATE et la vignette IDeSTIX sont déjà apposées aux véhicules dans beaucoup de pays.

TOENNJES coopère pour le développement avec deux entreprises qui sont aussi des leaders mondiaux du marché dans leurs domaines. La société NXP Semiconductors est un fabricant de semi-conducteurs qui a conçu le Ucode DNA Chip, donc la puce RFID dans la plaque IDePLATE et l’autocollant IDeSTIX. Kathrein est un fabricant en technique satellitaire et antennes et a mis au point les lecteurs pour l’identification électronique des véhicules.

À propos Olivier Kauf

Je suis journaliste, mais aussi et peut-être surtout depuis quelques années, je suis un influenceur. Les internautes rejettent de plus en plus les publicités et recherchent de l’information au travers d’articles présentant de manière objective des produits ou des services. Aujourd’hui, tout le monde a le réflexe, avant d’acheter, de regarder ce que les internautes en disent. En tant qu’influenceur, je serais ravi de présenter vos produits ou services de manière objective et critique, mais positive pour rassurer les internautes qui hésitent avant de vous faire confiance. Je vous propose de publier les articles, que je peux écrire pour vous, soit sur RiskAssur, soit sur Notre-Siècle, en les recommandant à mes abonnés sur les principaux réseaux sociaux : LinkedIn, Viadeo, Tweeter, Google + et Facebook. Je suis à votre écoute pour répondre à vos besoins, vous pouvez me contactez à olivier@notre-siecle.com autres sites https://www.riskassur-hebdo.com https://notre-siecle.com

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour PèreLaFouine.