ActualitésInformations
A la Une

Quoi qu’il fasse … Vladimir Poutine a perdu

Le président Russe, Vladimir Poutine a imaginé qu’une simple guerre éclair serait suffisante pour annexer l’Ukraine, que lui et son armée serait vu comme des libérateurs … il n’en est rien.

Même s’il existe des groupes «pro-russes », dans sa grande majorité le peuple n’a pas envie de devenir Russe soit en étant purement et simplement annexé, soit en devenant un vassal de la Russie.

Sans entrer dans cette guerre, la plupart des pays de l’OTAN fournissent de l’armement aux combattants Ukrainiens.

Le drame ce sont les civils qui sont bombardés par l’armée Russe, qui fuit par millions leur pays.

Mais, le côté positif est que l’armée conventionnelle Russe est beaucoup moins puissante que ce qu’on pouvait craindre. Ses blindés ne sont pas maniables hors de routes, ses soldats sont peu formés, l’intendance devant fournir des munitions, du carburant, de la nourriture … est aux abonnés absents. Et comme les Russes ne sont pas les bienvenus, ils ne peuvent pas compter sur les Ukrainiens (et c’est tant mieux).

Au rythme actuel, Poutine avec son armée aura détruit nombre de bâtiments, de villes, tués des civils, conduit à la mort ses militaires. La volonté combative des Ukrainiens soutenus par la fourniture d’armement de l’OTAN leur permettra de bouter l’envahisseur hors de leurs frontières.

Vladimir Poutine a perdu et va sortir ridicule et coupable de crimes guerres de cette tentative d’annexion.

Sauf que s’il n’a pas envie de comprendre, qu’il veut tout même jouer le tout pour le tout, la situation peut devenir dramatique, bien plus dramatique qu’elle ne l’est actuellement pour les civiles en Ukraine.

Se sentant perdu, mais ne voulant pas l’admettre, Vladimir Poutine pourrait utiliser des armes d’une autre nature, tel que les armes chimiques ou bactériologiques. A ce moment, les forces de l’OTAN ne pourront plus rester à simplement fournir de l’armement. Et nous tomberons dans une guerre globale. Même si les forces l’OTAN sont bien supérieures à celle d’armée Russe, les pertes humaines et matérielles seront considérables.

Et Poutine sortira perdant, il restera dans les livres d’histoires comme le premier criminel de guerre du XXIème siècle.

Maintenant, si Poutine ne veut pas reculer, pas perdre, ne pas être dans les livres faisant partie des hommes détester de l’histoire, si sa folie est sans limite, il a les moyens de conduire l’humanité à sa perte avec l’arme nucléaire.

Même si, sur ses plus de 5000 missiles tous ne sont pas opérationnels, c’est suffisant pour signer la fin du monde. Poutine ordonne le tir, les autres pays nucléaires ripostent et … c’est la fin.

S’il y a des survivants, ils auront d’autres préoccupations que de parler de Vladimir Poutine.

Nous ne sommes pas dans sa tête, nous ne savons pas ce qu’il va faire, pour le moment profitons de l’instant présent : Carpe Diem.

Olivier Kauf

Consultant depuis plus de 30 ans, Je suis depuis une dizaine d'années journaliste, professionnel dans le domaine des risques et des assurances pour le e-mag RiskAssur-hebdo (https://www.riskassur-hebdo.com) et témoin de mon époque pour https://notre-siecle.com et https://perelafouine.com RiskAssur, Notre-Siècle et PèreLaFouine proposent chaque jour de nouveaux articles issus de la rédaction : la vie des sociétés (nominations, acquisitions, accords, …), des tests/présentations de produits, des ouvrages (professionnels, romans, bd, …), … Je peux : - présenter vos produits ou nouveaux ouvrages (il suffit de me les envoyer) - écrire sur des sujets à la demande pour du référencement SEO - publier vos communiqués de presse - Publier vos AAPC - … Une question, une remarque : olivier@franol.fr

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :