ActualitésOrganisation

Près de la moitié des Français déclarent ne jamais protéger leur audition

A l’occasion de la Fête de la Musique et du plaisir désormais pleinement retrouvé des Festivals et autres événements musicaux, Audika est allé interroger les Français sur leur rapport à l’audition et leur manière d’appréhender des situations d’écoute de musique forte et prolongée. Se posent-ils des questions de leurs impacts sur leur santé auditive ? Quelles sont leurs habitudes quant à l’écoute de la musique ? Sont-ils sensibles aux risques liés à la perte d’audition ?

Cette démarche visant à comprendre les habitudes et les modes de vie des Français s’inscrit pleinement dans les actions que mènent Audika au quotidien pour aider le plus grand nombre à entendre mieux et changer leur vie.

Audika, via la société Appinio, a réalisé une étude auprès de 1 000 Français, sur un échantillon représentatif de la société française, menée du 8 au 13 juin 2022.

Parmi les principaux enseignements :

60% des répondants disent avoir déjà ressenti des bourdonnements ou des sifflements après avoir passé une soirée en boîte de nuit ou participé à un concert. Pourtant, 43.8% admettent ne jamais se protéger les oreilles lors d’événements musicaux.

Près d’un répondant sur 3 (31.5%) se sent plutôt concerné par le sujet de la perte de l’audition, dont 42% des 25 à 34 ans.

Plus de la moitié des répondants (51.8%) n’a jamais fait de bilan auditif, dont 45.3% des répondants âgés de 55 à 65 ans, qui font pourtant partie de la classe d’âge la plus touchée par la baisse de l’audition.

La perception des risques liés à un mauvais entretien de sa santé auditive

A travers ce sondage, il est à noter que seuls 19.5 % des répondants associent l’écoute forte et prolongée de musique à une perte de l’audition et 5.9% à une baisse de l’audition.

Cela démontre que la majorité des Français représentée par ce panel n’est pas consciente des risques liés à une écoute trop forte et prolongée, alors que 47.4% reconnaissent avoir déjà souffert de maux de tête et 20.3% de perte auditive, après avoir écouté de la musique trop forte. Les Français semblent toutefois avoir une première prise de conscience en admettant ressentir certains maux dus à une mauvaise protection de leur audition, sans pour autant prendre la décision d’agir.

La protection et la prévention de sa santé auditive, un besoin secondaire ?

Depuis ses débuts, Audika s’intéresse au quotidien des Français et à leurs habitudes d’écoute, pour toujours mieux comprendre leurs modes de vie et appréhender leurs besoins.

43.8% des répondants déclarent ne jamais se protéger les oreilles lors de festivals, soirées en boîte de nuit ou concerts, des situations où l’audition est exposée à un volume sonore d’environ 110 décibels, soit un niveau bien supérieur au maximum recommandé (80 décibels), pour préserver une bonne santé auditive. En revanche, 27.8% des mêmes répondants expliquent y prêter plus attention lorsqu’ils écoutent de la musique dans les transports ou chez eux, en réglant le volume à environ la moitié du volume maximum recommandé. Cependant il est à noter que cette tendance n’est pas présente chez les jeunes de 18 à 24 ans qui sont 50% à déclarer écouter de la musique à plus de la moitié du volume sonore recommandé.

Claire Pernot, Directrice Marketing et Communication d’Audika, déclare :

« Convaincus que l’audition est un sujet qui nous concerne tous, nous avons mené cette étude qui nous permet de nous rapprocher au plus près des pratiques et ressentis des Français et de comprendre leurs besoins. Ces données confortent notre conviction quant à  l’importance de la sensibilisation et la prévention du plus grand nombre aux risques liés à de mauvaises habitudes notamment l’exposition soutenue à des niveaux sonores trop importants. Cela témoigne de la volonté d’Audika d’accompagner au mieux chaque patient-client pour une vie riche de sens et de partage. »

A propos d’Audika :

Avec plus de 40 ans d’expérience exclusivement dédiée à l’audition et près de 600 centres répartis sur l’ensemble du territoire, Audika est la marque leader de la santé auditive en France, élue Service clients de l’année 2022, pour la deuxième année consécutive. Audika c’est aussi et surtout plus de 1300 collaborateurs qui se mobilisent chaque jour pour aider le plus grand nombre à entendre mieux et changer leur vie. Nos audioprothésistes, spécialistes en correction auditive et diplômés d’État exercent en collaboration avec les médecins ORL. Ils proposent un accompagnement sur mesure et les produits les plus innovants afin que les patients-clients puissent retrouver le plaisir de bien entendre et ainsi améliorer leur qualité de vie. Audika est reconnu organisme interne DPC (Développement Professionnel Continu).

perelafouine

Une question, une remarque : webmaster@franol.fr

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :