ActualitésCryptoMonnaies
A la Une

Pourquoi certains établissements financiers s’intéressent au Bitcoin ?

Depuis quelques mois, alors le cours du Bitcoin stagnait gentiment depuis 2018, il s’est brutalement réveillé, comme un volcan.

Il a abandonné sa valeur autour des 10 000 dollars pour flirter un instant avec les 60 000, puis tournicoter autour des 50 000 dollars pour 1 Bitcoin.

Soit il va rester autour de ce pivot un certain temps (un certain temps dans le monde des cryptomonnaies ça peut être une semaine comme des années), soit il va plonger peut-être pas à 10 000 dollars mais autour de 20 ou 30 000, soit il va poursuivre sa progression par bonds plus ou moins importants.

Impossible de prévoir quoi que ce soit avec un actif qui fluctue sans aucun contrôle de qui que ce soit (sauf peut-être quelques sous-marins, les baleines, qui tireraient les ficelles et influenceraient le cours).

En tous les cas, le Bitcoin fait de plus en plus parler de lui depuis le début de l’année.

À tel point que des établissements financiers commencent à s’y intéresser sérieusement. Pour en citer quelques-uns : Paypal, Visa, BNP Paribas, N26, Bank of New-York, …

Ces établissements estiment que le Bitcoin existe, ce qui est indéniable. Est-ce que ces établissements considèrent que l’on peut placer de l’argent sur le Bitcoin ?

Techniquement il n’y a pas de problème. Est-ce un placement sérieux et fiable ? Là c’est une autre histoire.

Ces établissements financiers s’intéressent au Bitcoin simplement parce que leurs clients s’intéressent au Bitcoin. Ce sont des commerçants. Comme me l’avait fait remarquer, il y a quelques années, un commercial « il ne faut pas vendre les produits que l’on aime, mais ceux que nos clients, nos prospects aiment ».

Si la banque X propose à ses clients la possibilité d’acheter des bouts de Bitcoin, mais pas la Banque Y. Si je suis clients de la Banque Y et si je veux acheter du Bitcoin, je quitterai cette banque pour la banque X. Donc la banque Y n’a pas le choix, elle doit suivre le mouvement.

Le fait que les établissements financiers du vrai monde s’intéressent au Bitcoin, ne signifie pas qu’ils croient en ce crypto-actif. Cela démontre simplement qu’ils veulent être prêts à répondre aux attentes de leurs clients. Rien de plus.

Olivier Kauf

Consultant depuis plus de 30 ans, Je suis depuis une dizaine d'années journaliste, professionnel dans le domaine des risques et des assurances pour le e-mag RiskAssur-hebdo (https://www.riskassur-hebdo.com) et témoin de mon époque pour https://notre-siecle.com et https://perelafouine.com RiskAssur, Notre-Siècle et PèreLaFouine proposent chaque jour de nouveaux articles issus de la rédaction : la vie des sociétés (nominations, acquisitions, accords, …), des tests/présentations de produits, des ouvrages (professionnels, romans, bd, …), … Je peux : - présenter vos produits ou nouveaux ouvrages (il suffit de me les envoyer) - écrire sur des sujets à la demande pour du référencement SEO - publier vos communiqués de presse - Publier vos AAPC - … Une question, une remarque : olivier@franol.fr

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :