ActualitésInformations

Plus d’1 adolescent sur 10 a déjà été victime de violences en ligne

Alors que de nombreux médias ont mis en lumière le phénomène de harcèlement en ligne subi par des élèves nés en 2010 et que le phénomène “Squid Game” a révélé la violence dont font preuve certains enfants dans la cour de récré , le Fonds de dotation Le Lab HEYME, revient sur les chiffres du harcèlement scolaire en France. (Étude réalisée par OpinionWay pour Le Lab HEYME et e-Enfance auprès de 1.000 parents et leurs enfants adolescents – 500 collégiens âgés de 10 à 15 ans, 500 lycéens âgés de 15 à 19 ans)

Le vécu des adolescents en matière de violences en ligne

Plus d’1 adolescent sur 10 a déjà été victime de violences en ligne. Selon eux, ces violences en ligne sont liées principalement à la jalousie et au physique (apparence physique et vestimentaire). Aussi, 9 adolescents sur 10 ont réagi afin de faire cesser ces violences en ligne. La plupart du temps, ils se tournent vers leurs parents ou un adulte de confiance.

« Depuis plusieurs années nous alertons sur les dégâts provoqués par le harcèlement scolaire et le cyberharcèlement. Les chiffres de notre dernière enquête sont criants et nous rappellent l’urgence à faire de la prévention active auprès des jeunes et de leur écosystème. Familles et enseignants, nous devons tous être mobilisés pour détecter et endiguer ces dérives qui ont bien trop souvent des conséquences dramatiques. » Céline BERARDO, Directrice Générale du Fond de Dotation, Le Lab HEYME

Les connaissances sur les violences en ligne

Le niveau de connaissance est plus élevé chez les parents que chez les adolescents. A noter que les parents semblent être davantage au fait de ces violences comparé aux jeunes eux-mêmes. En effet, le cyberharcèlement est connu par 70% des parents vs. 59% des adolescents ; le happy slapping est connu par 42% des parents contre 24% des adolescents. Enfin, le Revenge Porn est connu par 40% des parents contre 18% des adolescents.

Les impacts du numérique

La conscience des risques associés au numérique est partagée par les parents et leurs enfants. Pour les parents, l’usage du numérique engendre en moyenne 4 risques, davantage psychologiques que physiques.

En effet, les adolescents déclarent être concernés par de sérieux troubles psychologiques au moins une fois par mois : troubles de l’humeur, sentiment d’avoir une vie moins bien que celles des autres, perte de confiance en soi, ou encore sentiment d’angoisse.

Être victime ou auteur de violences en ligne : deux comportements qui semblent étroitement liés

Les adolescents ayant été victimes sont plus nombreux à avoir été auteurs de violences en ligne sur une même personne. Les parents, quant à eux, sous-estiment la capacité de leurs enfants à être auteurs de violences en ligne : leurs enfants sont quasiment deux fois plus nombreux à déclarer avoir été auteurs de violence en ligne que ce qu’ils pensaient. 56% des adolescents n’ont vu aucune conséquence suite à leur acte de violence en ligne. Pourtant les conséquences permettent une prise de conscience des adolescents car 9 adolescents sur 10, ayant vu une conséquence à leurs actes, ont pris conscience de leur geste et de ce que cela engendre sur la personne victime.

A propos du Lab HEYME

Le Lab HEYME est un Fonds de dotation qui a pour objet d’organiser et de soutenir des actions à but non lucratif et d’intérêt général dans les domaines sociaux, de la santé et de l’éducation. Le Lab HEYME mène notamment des actions de prévention et de promotion de la santé auprès des enfants, des familles, des équipes éducatives et professionnels de santé. Une approche positive et valorisante sur des sujets de santé publique actuels. lelab.heyme.care

 

perelafouine

Consultant depuis plus de 30 ans, Je suis depuis une dizaine d'années journaliste, professionnel dans le domaine des risques et des assurances pour le e-mag RiskAssur-hebdo (https://www.riskassur-hebdo.com) et témoin de mon époque pour https://notre-siecle.com et https://perelafouine.com RiskAssur, Notre-Siècle et PèreLaFouine proposent chaque jour de nouveaux articles issus de la rédaction : la vie des sociétés (nominations, acquisitions, accords, …), des tests/présentations de produits, des ouvrages (professionnels, romans, bd, …), … Je peux : - présenter vos produits ou nouveaux ouvrages (il suffit de me les envoyer) - écrire sur des sujets à la demande pour du référencement SEO - publier vos communiqués de presse - Publier vos AAPC - … Une question, une remarque : olivier@franol.fr

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :