ActualitésCryptoMonnaies
A la Une

Est-ce le moment d’acheter des Bitcoins ?

Depuis le début de l’année 2021, le Bitcoin n’arrête pas de fluctuer à très grande vitesse, capable de passer de 40 000 dollars le 8 janvier à 33 000 dollars le 12 janvier, puis 39 000 dollars le 14 janvier, 30 000 dollars le 21 janvier, et ainsi de suite pour se retrouver ce matin autour de 37 000 dollars.

Tout a débuté début décembre 2020, avec une montée progressive et rapide jusqu’à la pointe de 40 000 dollars.

Avec ses fluctuations rapides et importantes, le Bitcoin nous démontre (si c’est nécessaire) qu’il est indépendant, sans aucun organe de contrôle étatique pour veiller à éviter des mouvements trop erratiques.

Le Bitcoin, comme les autres cryptomonnaies, est totalement libre de ses mouvements, il fluctue au gré de l’offre et de la demande. C’est tout, rien ne l’empêche de passer du cours de 37 000 dollars, ce matin à 5 000 demain matin ou à 100 000 dollars, impossible à prévoir.

Points positifs

Il n’y a pas de risques de surabondance, le nombre de Bitcoins total est d’un tout petit moins de 21 millions (tout n’a pas été encore miné). Il n’existe pas de planche à billets, contrairement aux monnaies du monde réel, comme le Dollar ou l’Euro.

Le système de gestion est totalement décentralisé, basé sur les « chaînes de blocs » (Block Chain), donc pas sur un ordinateur central qui peut être détruit, piraté, et perdre toutes les données (ça serait catastrophique, le Bitcoin n’a aucune représentation physique et aucun État pour le garantir). Le Bitcoin ne peut pas disparaître, il peut juste fluctuer violemment au gré des achats et des ventes.

Peut-on acheter, en ce moment, du Bitcoin ?

Dans le monde réel, on achète des actions lorsqu’elles sont à la baisse et on vend lorsqu’elles sont la hausse, en estimant le moment le plus bas ou le plus haut.

Dans le monde des cryptomonnaies, c’est plus compliqué, les mouvements sont beaucoup plus rapides, sur des périodes qui peuvent être longues et ne peut rien prévoir. Est-ce que le Bitcoin va se calmer et se stabiliser, comme en 2020 (enfin jusqu’au mois de novembre) ? Excellente question … merci de l’avoir poser … mais c’est réponse possible !

Deux possibilités :

  • Si on ne veut pas prendre de risques sur le court terme, il est préférable d’attendre. Le Bitcoin finira bien par se stabiliser sur un certain plateau (à quel niveau … peu importe). Même comme cela, le risque existe, ceux qui ont acheté des Bitcoins en 2018 autour de 5 000 ou 6 000 dollars qui semblait être un plateau, l’ont vu plonger en 2019.
  • Si on est prêt à prendre des risques sur le court terme, autant guetter un creux et acheter. Mais, en sachant qu’il pourrait y avoir un creux encore plus bas, et être en capacité d’attendre des mois, voire des années pour que le cours remonte bien au-delà pour prix d’achat.

En conclusion, même si le Bitcoin est très haut en ce moment, on peut en acheter tout de même, à la condition de ne pas mettre le moindre euro dont on peut avoir besoin, juste mettre des sommes qui peuvent rester bloquer durant des années. On ne peut absolument pas prévoir le cours du Bitcoin d’ici 1 ou 2 mois.


Le bitcoin : qu’est-ce que c’est ?

Avant de mettre toutes vos économies dans le bitcoin, il est important de se rappeler deux choses.

  1. Vous devez investir uniquement ce que vous pouvez vous permettre de perdre. Chaque placement financier comporte des risques. Surtout, il ne faut jamais compter sur d’éventuelles plus-values pour payer un loyer ou vous permettre de manger.
  2. Comme le disait le célèbre Warren Buffett, “Le risque vient de ne pas savoir ce que vous faites”. Il est donc important de savoir dans quoi vous allez investir votre argent.

Alors, avant de vous rendre sur les sites pour connaître le cours du bitcoin, nous allons vous expliquer un peu plus en détail, ce qu’est cette monnaie virtuelle. Libre à vous ensuite d’y placer toutes vos économies ou simplement quelques euros pour diversifier votre portefeuille.

Commençons d’abord par l’histoire de cette monnaie. Elle a vu le jour en 2009 sous l’impulsion de Satoshi Nakamoto. Il va mettre en place une monnaie, pour permettre un transfert de valeur sans tiers de confiance. En effet, d’habitude, c’est l’État qui va fixer le cours de sa monnaie. Par exemple, un euro à Paris aura la même valeur qu’à Brest, à Lille ou à l’autre bout du monde.

Pour réaliser cette prouesse de se passer de tiers, le bitcoin a besoin de diverses technologies et d’une grosse puissance de calcul. Bien entendu, il existe un protocole pour sécuriser les échanges. Cela se nomme “blockchain”. Ce protocole a besoin de mineurs qui sont chargés de vérifier une partie de ce protocole. On parle alors de block. En échange de quoi, le mineur aura le droit à une rémunération en bitcoin. Cette rémunération est fixée à l’avance et est la même pour tous.

Vous pouvez donc obtenir des bitcoins gratuitement, mais vous devez savoir que cette option demande de lourds investissements et que les calculs sont de plus en plus complexes. En conséquence, il est impossible aujourd’hui de rentabiliser le coût de son installation, pour un particulier. Cette information a son importance dans le cours du bitcoin, car il est aujourd’hui difficile d’en obtenir, et donc, il devient plus rare. Un autre élément important est que le nombre de bitcoins est limité et fixé dès le départ.

Vous l’avez compris, le cours de cette monnaie virtuelle a de très fortes chances de continuer de grimper. Mais avant d’ouvrir un plan d’épargne Bitcoin, vous devez garder à l’esprit que cette monnaie est très volatile. La moindre annonce peut voir le cours de cette dernière s’effondrer ou monter en flèche. Nous saurions trop vous conseiller de ne pas investir toutes vos économies dans une valeur aussi peu stable, sauf si vous avez les yeux rivés sur les fluctuations de la bourse.

Olivier Kauf

Consultant depuis plus de 30 ans, Je suis depuis une dizaine d'années journaliste, professionnel dans le domaine des risques et des assurances pour le e-mag RiskAssur-hebdo (https://www.riskassur-hebdo.com) et témoin de mon époque pour https://notre-siecle.com et https://perelafouine.com RiskAssur, Notre-Siècle et PèreLaFouine proposent chaque jour de nouveaux articles issus de la rédaction : la vie des sociétés (nominations, acquisitions, accords, …), des tests/présentations de produits, des ouvrages (professionnels, romans, bd, …), … Je peux : - présenter vos produits ou nouveaux ouvrages (il suffit de me les envoyer) - écrire sur des sujets à la demande pour du référencement SEO - publier vos communiqués de presse - Publier vos AAPC - … Une question, une remarque : olivier@franol.fr

Articles similaires

Un commentaire

  1. A ma très modeste échelle, j’ai commencé à acheter du bitcoin il y a un peu plus de trois ans, après avoir vu un graphique représentant l’évolution du pouvoir d’achat du dollar sur quelques décennies (une pente descendante à 45 degrés tendant vers zéro), résultat d’une création monétaire débridée, et après avoir pris connaissance des grands principes régissant le bitcoin : l’exact opposé.
    Depuis lors, j’ai continué à en acheter pour des sommes à ma portée, à tous les prix (généralement de plus en plus élevés, le dernier achat ayant été fait à plus de 20 000 euros) et le montant global de mes achats a vu sa valeur, au cours actuel, multipliée par cinq.
    Acheter du bitcoin pour faire des profits à court terme, outre le fait que cela contribue à sa volatilité, et faire des aller-retours incessants entre bitcoin et euros, c’est passer totalement à côté du but, qui devrait être (comme le souligne la conclusion de l’article) d’acheter ce que l’on peut se permettre et de conserver ses bitcoins (ou satoshis) à long terme pour les utiliser lorsque leur acceptation sera plus répandue.
    Pour ceux qui s’accrochent à leurs “précieux” euros, je conseille de faire une recherche web sur les termes suivants “Intérêts négatifs, ou l’idéal de la monnaie fondante”. Edifiant.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :