ActualitésNominations

Nathalie Yserd nommée Directrice générale d’ecosystem

Nathalie Yserd, 49 ans, prend la direction de l’éco-organisme ecosystem, en charge de l’allongement de la durée de vie et du recyclage des équipements électriques. L’ambition de son mandat est claire et se résume en un mot : « accélérer » … pour contribuer à la protection de l’environnement, de la santé et des ressources naturelles.

Recrutée en 2012 au sein de l’éco-organisme en tant que Directrice déléguée, Nathalie Yserd succède à Christian Brabant, à compter du mois d’avril 2021. Son parcours professionnel effectué au sein des groupes Carrefour, PPR puis FNAC et eBay, avant de rejoindre ecosystem, confère à la nouvelle dirigeante, une connaissance parfaite du secteur des équipements électriques et électroniques.

4 piliers fondamentaux définissent l’engagement de Nathalie Yserd, qui entend accélérer et contribuer au mouvement de l’économie circulaire, pour répondre à l’urgence climatique : « La politique des petits pas, si elle a fait ses preuves dans bien des domaines, ne suffira pas face aux enjeux climatiques. Il nous faut donc tout mettre en œuvre pour contribuer à l’allongement de la durée de vie des équipements électriques et électroniques et à la réutilisation de matières issues du recyclage ».

Accélérer…en facilitant la réparation

La mise en place d’un « fonds réparation » début 2022, inscrit dans la loi AGEC*, va permettre à ecosystem de définir les modalités pour rendre accessible à tous les Français, une réparation de qualité pour leurs appareils électriques et électroniques : « Pour développer la réparation en France, la filière a deux enjeux, qui sont notre capacité à orienter les consommateurs vers un réseau de professionnels compétents et labellisés. Mais également de rendre compétitive la réparation en rendant son coût raisonnable ».

Accélérer… en augmentant le réemploi et la réutilisation des appareils

Le « fonds Réemploi », lui aussi issu de la loi AGEC*, permettra d’augmenter la part des équipements électriques réemployés et réutilisés. « Il est pour cela nécessaire que nous puissions donner accès à un gisement d’appareils de qualité notamment aux acteurs de l’Économie Sociale et Solidaire (ESS) ». Le soutien de l’ESS fait partie de l’ADN d’ecosystem depuis sa création en 2005, et sa nouvelle Directrice générale compte bien conserver cette politique, tout en conciliant l’intégration de nouveaux acteurs.

Accélérer… en recyclant toujours plus et mieux les matières premières

Le recyclage doit rester l’unique exutoire d’un appareil en toute fin de vie pour qu’il soit dépollué avant que l’on en recycle les différentes matières qui le composent. Ces matières, réintroduites dans l’industrie (métaux, plastiques, verre…) pour fabriquer de nouveaux produits, évitent l’extraction de nouvelles matières premières. L’enjeu pour ecosystem, notamment s’agissant des plastiques, est d’accompagner les producteurs pour qu’ils introduisent de plus en plus de matières recyclées dans leurs processus de fabrication. Mais également de poursuivre ses programmes de recherche pour recycler les métaux rares et stratégiques contenus dans les équipements.

Accélérer … en faisant du bilan environnemental un indicateur clé de la filière

Si l’atteinte des objectifs de réparation, de réemploi et de collecte en vue du recyclage est nécessaire, elle doit impérativement s’accompagner d’un bilan environnemental positif et en croissance constante. « Toutes nos actions seront mesurées à travers ce prisme dès que cela sera possible. De plus, nous ambitionnons de diviser par deux l’empreinte environnementale de nos activités logistiques et de traitement, dans les 10 prochaines années ».

Le président, Alain Grimm-Hecker et les membres du Conseil d’Administration d’ecosystem, ont toute confiance en Nathalie Yserd, pour poursuivre l’immense travail accompli par Christian Brabant, ces 15 dernières années. Christian Brabant a été un architecte majeur de la filière de recyclage française, exemplaire et ambitieuse. Sa vision, sa persévérance et son management ont permis à ecosystem d’être l’un des éco-organismes les plus performants d’Europe.

*Loi AGEC : La loi anti-gaspillage pour une économie circulaire (dite AGEC)

A propos : ecosystem est un éco-organisme, c’est-à-dire une entreprise à but non lucratif d’intérêt général agréée par les pouvoirs publics pour gérer les appareils ménagers et professionnels complexes usagés et prolonger leur durée de vie par la réparation et le réemploi ou les recycler sous forme de nouvelles matières premières dépolluées et réutilisables.

perelafouine

Consultant depuis plus de 30 ans, Je suis depuis une dizaine d'années journaliste, professionnel dans le domaine des risques et des assurances pour le e-mag RiskAssur-hebdo (https://www.riskassur-hebdo.com) et témoin de mon époque pour https://notre-siecle.com et https://perelafouine.com RiskAssur, Notre-Siècle et PèreLaFouine proposent chaque jour de nouveaux articles issus de la rédaction : la vie des sociétés (nominations, acquisitions, accords, …), des tests/présentations de produits, des ouvrages (professionnels, romans, bd, …), … Je peux : - présenter vos produits ou nouveaux ouvrages (il suffit de me les envoyer) - écrire sur des sujets à la demande pour du référencement SEO - publier vos communiqués de presse - Publier vos AAPC - … Une question, une remarque : olivier@franol.fr

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :