Les Français sont prêts à dépenser 73€ pour leurs premiers rendez-vous amoureux

Temps de lecture : 4 minutes

  • Hésiter sur son look, ne pas savoir où aller et ne pas avoir de sujet de conversation sont les principaux écueils des premiers rendez-vous pour plus d’un Français sur deux
  • Les hommes déclarent avoir eu plus de surprises sur le physique de leur partenaire qui n’était pas semblable à la photo ou description. (52% contre 40% pour les femmes)
  • Pour un premier rendez-vous, les Français dépensent en moyenne 73€. Les hommes (90€) se montrent prêts à investir davantage que les femmes (58€),
  • Plus d’un Français sur trois (35%) préfèrent se retrouver dans un restaurant ou un café pour une première rencontre
  • Spectacles d’humour, concerts et visite de musée, le triptyque des sorties privilégiés pour que le premier rendez-vous soit marquant
  • 72% des Français pensent qu’il est possible de rencontrer l’âme-sœur en ligne. Ce chiffre étant plus fort encore chez les utilisateurs de site/application de rencontres (81%)

A l’approche de la Saint Valentin, Groupon et l’Institut de sondage Harris Interactive décryptent les premiers rendez-vous amoureux des Français

Moments de stress intense, d’excitation, de passion ou d’angoisse, les premiers rendez-vous amoureux ou « dates » font l’objet de nombreux fantasmes et chamboulent notre quotidien. Qui n’a jamais ressenti ce cocktail d’émotions à l’approche d’une nouvelle rencontre ? Groupon et Harris Interactive ont interrogé les Français sur ce moment si particulier. Comment choisir sa tenue ? Quels sujets de discussion privilégier ? Quelle activité choisir pour que le rendez-vous soit réussi ? Qui paye l’addition ? Autant d’interrogations légitimes auxquelles les Français déclarent être confrontés lors de leurs dates, alors que leur nombre augmente avec la démocratisation des applications de rencontre.

Le date : une pratique pour tous !

91% des Français ont connu au moins un « date » dans leur vie. Les célibataires sont eux 59% à y avoir eu recours au moins une fois au cours de l’année écoulée. L’essor des applications de rencontres y contribuent largement, 80% des utilisateurs déclarent avoir eu des rendez-vous amoureux cette année.

Le « first date » de tous les enjeux

Les premières rencontres sont des moments intenses, mais également source de situations compliquées ! Deux Français sur trois déclarent avoir hésité sur leur look (66%), tandis que 59% avouent s’être mis la pression pour choisir le lieu idéal. La préparation bouclée, nos « dateurs » ne sont pas au bout de leur peine : 55% déclarent n’avoir pas su quel sujet aborder, et plus d’un Français sur deux déclarent s’être déjà franchement ennuyé !

Les (mauvaises) surprises ne sont pas rares : 52% des hommes déclarent avoir déjà eu des surprises sur le physique de leur partenaire qui n’était pas semblable à la photo ou description (contre 40% pour les femmes). 38% des femmes déclarent avoir trouvé leur partenaire trop « radin ».

Les hommes sont 36% à s’être fait poser un lapin, contre seulement 17% des femmes. Pas étonnant qu’un quart des Français (24%) préfèrent passer la Saint-Valentin avec leur animal de compagnie plutôt qu’en rendez-vous amoureux !

Oser un premier rendez-vous original

Alors que plus d’un Français sur trois considère qu’un bar ou un restaurant reste le meilleur choix pour un premier rendez-vous, les Français sont prêts à tester de nouvelles expériences pour rendre leur « date » plus marquant. Spectacles d’humour (34%), concerts (29%) et visite de musée (22%) apparaissent comme les 3 sorties à privilégier pour marquer les esprits ! A moins d’être face à un profil aventurier, les activités à sensations sont à éviter : le saut à l’élastique n’attirerait que 3% des Français. Les plus de 50 ans se déclarent plus à l’aise à l’idée de se retrouver au restaurant (42% contre 35% en moyenne).

Je paye, moi non plus

La question de la note divise les Français : les femmes estiment principalement que chacun doit payer sa part (50%), tandis que les hommes considèrent qu’ils doivent prendre en charge l’addition (57%). Seul 15% des Français déclarent que celui qui a proposé le rendez-vous doit régler la note.

Les Français sont prêts à dépenser en moyenne 73€ (En cumulant l’argent dépensé pour se préparer/s’habiller, pendant le rendez-vous, pour rentrer chez eux) pour un premier rendez-vous amoureux. Les hommes (90€) se montrent prêts à investir davantage que les femmes (58€).

Les applications/sites de rencontres pour trouver l’âme-sœur ?

Plus d’un tiers des Français (38%) déclare avoir déjà utilisé une application ou un site de rencontres pour obtenir un premier rendez-vous. Les hommes (45%) et les plus jeunes (59%) indiquent y avoir davantage recours. Les femmes sont encore 68% à ne jamais avoir utilisé d’application de rencontres. Globalement, les applis permettent aux Français d’augmenter leur nombre de dates pour 41% des utilisateurs. Et l’heureux(se) élu(e) ? 72% des Français pensent qu’il est possible de rencontrer l’âme-sœur en ligne. Ce chiffre étant plus fort encore chez les utilisateurs de site/applications de rencontres (81%)

Du virtuel à la réalité

La phase de découverte et de séduction avant la rencontre réelle apparaît primordiale. En effet, 87% des Français préfèrent passer du temps à échanger par messages pour apprendre à se connaître avant de sauter le pas du premier « date ». Les femmes (30% contre 18% chez les hommes) préfèrent échanger pendant plusieurs semaines avant le rendez-vous physique alors que les hommes n’ont besoin que de quelques jours.

Aventurier, créatif, classique, sportif : quel premier rendez-vous pour vous séduire ?

Groupon invite les Français à découvrir quel type de rendez-vous est fait pour eux en participant à un test de personnalité.

Les rendez-vous avec des inconnus sont de plus en plus courants. Alors oui, les loupés font toujours d’excellentes histoires à raconter. Pour éviter les rendez-vous banals, option silences embarrassants et questions ennuyeuses, pourquoi ne pas apprendre à se connaître en partageant une activité qui vous corresponde vraiment ?

À propos de Groupon : Groupon (NASDAQ : GRPN) est un acteur clé du commerce local à travers sa vaste place de marché accessible en ligne et sur mobile. Avec Groupon, les consommateurs peuvent découvrir et économiser sur des propositions étonnantes dans l’univers des loisirs, des spectacles, du voyage, de la gastronomie et du shopping. En permettant l’achat en temps réel de produits et services d’entreprises locales, de voyages, de produits de consommation et d’événements, Groupon aide à trouver le meilleur de chaque ville où il est implanté. Groupon redéfinit la façon dont les petites entreprises attirent et fidélisent leurs clients en leur fournissant des outils et des services de marketing personnalisables et évolutifs pour développer leur entreprise de façon rentable.

 

À propos Olivier Kauf

Je suis journaliste, mais aussi et peut-être surtout depuis quelques années, je suis un influenceur. Les internautes rejettent de plus en plus les publicités et recherchent de l’information au travers d’articles présentant de manière objective des produits ou des services. Aujourd’hui, tout le monde a le réflexe, avant d’acheter, de regarder ce que les internautes en disent. En tant qu’influenceur, je serais ravi de présenter vos produits ou services de manière objective et critique, mais positive pour rassurer les internautes qui hésitent avant de vous faire confiance. Je vous propose de publier les articles, que je peux écrire pour vous, soit sur RiskAssur, soit sur Notre-Siècle, en les recommandant à mes abonnés sur les principaux réseaux sociaux : LinkedIn, Viadeo, Tweeter, Google + et Facebook. Je suis à votre écoute pour répondre à vos besoins, vous pouvez me contactez à olivier@notre-siecle.com autres sites https://www.riskassur-hebdo.com https://notre-siecle.com

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour PèreLaFouine.