La société FoodTech Miam Company lance une campagne de crowdfunding sur le site de financement participatif Happy Capital

Temps de lecture : 2 minutes

L’entreprise lyonnaise a déjà levé 175K€ auprès de ses premiers actionnaires en juillet et utilisera les fonds pour accélérer le déploiement au national de sa plateforme dood, le click and collect communautaire de la restauration à emporter.

Créée en 2018, Miam Company investit le monde de la FoodTech en éditant dood, la première solution communautaire de click and collect qui digitalise le commerce de proximité.

La première levée de fonds de 800K€ en 2018 a permis de valider le bon time to market avec 250 comptes clients signés en 9 mois d’activité sur la région Auvergne-Rhône-Alpes et des partenariats avec des enseignes nationales.

L’objectif de cette seconde levée est d’industrialiser le modèle en intégrant rapidement une force de vente nationale tout en continuant à développer de nouvelles fonctionnalités pour la plateforme technique. Le but est de compter 2 000 comptes commerçants sur le territoire français dès 2020.

Sur le modèle Booking.com, dood a l’ambition de devenir la plateforme communautaire de référence du secteur de la food sur le segment vente à emporter. La plateforme cible les 100.000 points de vente avec offre à emporter qui génèrent un chiffre d’affaires estimé à 5Mds€ ainsi que les 7 millions de français qui utilisent des applications mobiles pour commander un repas.

Avec une plateforme 100% SaaS (en ligne) qui inclut CMS commerçant et site web/application mobile pour le consommateur, dood adresse la chaîne de valeur dans son ensemble sur une approche communautaire.

Elle valorise le commerce de proximité avec un service qui ramène le client en point de vente et couvre les périphéries et les zones rurales délaissées par les acteurs de la livraison.

Sa mission est d’accompagner ces commerces de proximité dans leur besoin de digitalisation à travers la commande en ligne en click and collect et une présence en ligne incontournable. La plateforme dood est fournie clé en main et permet aux commerçants de proximité de disposer d’outils jusqu’ici réservés aux grandes enseignes. Dans un secteur concurrentiel et une société connectée, les commerces de restauration se doivent d’investir dans leur digitalisation pour pérenniser leur activité.

Pour le consommateur, d’offrir un nouveau service qui facilite son quotidien, répond à ses usages digitaux et sa volonté de consommer plus responsable (circuits-courts et anti-gaspillage). Autour de soi ou sur son trajet, on accède à l’ensemble de l’offre de restauration à emporter en temps réel sur le web ou sur l’application mobile.

À propos Olivier Kauf

Je suis journaliste, mais aussi et peut-être surtout depuis quelques années, je suis un influenceur. Les internautes rejettent de plus en plus les publicités et recherchent de l’information au travers d’articles présentant de manière objective des produits ou des services. Aujourd’hui, tout le monde a le réflexe, avant d’acheter, de regarder ce que les internautes en disent. En tant qu’influenceur, je serais ravi de présenter vos produits ou services de manière objective et critique, mais positive pour rassurer les internautes qui hésitent avant de vous faire confiance. Je vous propose de publier les articles, que je peux écrire pour vous, soit sur RiskAssur, soit sur Notre-Siècle, en les recommandant à mes abonnés sur les principaux réseaux sociaux : LinkedIn, Viadeo, Tweeter, Google + et Facebook. Je suis à votre écoute pour répondre à vos besoins, vous pouvez me contactez à olivier@notre-siecle.com autres sites https://www.riskassur-hebdo.com https://notre-siecle.com

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour PèreLaFouine.