La créativité de Dagoma vient de remporter 8 prix

Temps de lecture : 2 minutes

Le fabricant d’imprimantes 3D roubaisien vient de remporter pas moins de 8 prix, pour récompenser sa créativité dans le déploiement de la campagne #ArmesInoffensives. Cette campagne avait pour objectif de freiner le développement d’armes imprimées en 3D en rendant les modèles en ligne inoffensifs.

Depuis le début du mois de juin, la start-up roubaisienne a reçu un Crayon d’or, un Crayon d’argent, le prix Stratégies ainsi que 5 Cannes Lions. Ces prix récompensant la créativité font référence à l’action contre les armes imprimées en 3D, menée aux côtés de l’agence TBWA.

Cannes Lions, 5 médailles

Considéré comme le Graal de la communication, ce prix d’excellence n’est attribué qu’aux plus créatifs. Signe de la reconnaissance portée à la campagne #ArmesInoffensives, avec pas une mais 5 médailles :

  • L’or et le bronze dans la catégorie PR
  • L’argent et le bronze pour le Direct
  • Le bronze dans la partie Social & Influencer

Deux récompenses au palmarès D&AD

Ce prix mis en place par l’organisme D&AD est dédié à la créativité n’a été décerné qu’à 40 entreprises françaises sur les 20 dernières années. Ainsi, Dagoma reçoit un Crayon d’or dans la catégorie PR ainsi qu’un Crayon d’argent dans la catégorie Direct. Ces prix ont d’autant plus de saveur pour la startup roubaisienne qu’ils ont été décernés dans des catégories comptant de grandes entreprises.

Grand Prix Stratégies

Dagoma a remporté l’or dans la catégorie de la publicité. Pour cette 42e édition du prix, c’est l’audace de la campagne qui a été soulignée lors de la remise du trophée.

Retour sur une campagne de sabotage pour la bonne cause

La démocratisation des imprimantes 3D a fait naître de belles idées et de moins bonnes. Imprimer de la décoration, des jeux éducatifs ou encore… des armes à feu. Ce sujet à l’origine d’un déchaînement médiatique a inquiété bien au-delà des États-Unis.

Engagée dans la démocratisation de l’impression 3D, et animée par une volonté de mettre l’innovation au service d’un monde meilleur, le fabricant d’imprimantes 3D Dagoma a décidé d’agir aux côtés de l’agence TBWA. C’est le début de la campagne #ArmesInoffensives qui a vu le jour en ce début d’année. En l’espace de quelques semaines, la startup roubaisienne a modifié et remis en ligne plus de 400 modèles d’armes à feu imprimables… en les rendant inoffensives. Dagoma souhaite même aller plus loin en développant un détecteur de fichiers 3D d’armes sur leur logiciel qui permettra d’empêcher leur fabrication sur leurs imprimantes.

Née en 2014 de l’esprit de deux ingénieurs, Dagoma est un fabricant d’imprimantes 3D basé à Roubaix. Engagée, la marque œuvre pour faire naître de nouveaux modes de consommation locaux et éco-responsables, faisant de chacun des consom’acteurs.  Fortes de leur accessibilité, les trois modèles d’imprimantes 3D Dagoma s’adressent à tous. Cette facilité est renforcée par l’accompagnement pointu et personnalisé mis en place pour les clients.

À propos Olivier Kauf

Je suis journaliste, mais aussi et peut-être surtout depuis quelques années, je suis un influenceur. Les internautes rejettent de plus en plus les publicités et recherchent de l’information au travers d’articles présentant de manière objective des produits ou des services. Aujourd’hui, tout le monde a le réflexe, avant d’acheter, de regarder ce que les internautes en disent. En tant qu’influenceur, je serais ravi de présenter vos produits ou services de manière objective et critique, mais positive pour rassurer les internautes qui hésitent avant de vous faire confiance. Je vous propose de publier les articles, que je peux écrire pour vous, soit sur RiskAssur, soit sur Notre-Siècle, en les recommandant à mes abonnés sur les principaux réseaux sociaux : LinkedIn, Viadeo, Tweeter, Google + et Facebook. Je suis à votre écoute pour répondre à vos besoins, vous pouvez me contactez à olivier@notre-siecle.com autres sites https://www.riskassur-hebdo.com https://notre-siecle.com

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour PèreLaFouine.