AccordsActualitésOrganisation

JobyPepper lève 1,5 M€ pour organiser le marché du travail flexible en France

JobyPepper lève 1,5 million d’euros auprès de Newfund et de plusieurs business angels afin de déployer sa solution SaaS de gestion de personnel externe à l’échelle nationale. La start-up prévoit également de recruter une vingtaine de personnes dans les 18 prochains mois.

JobyPepper a été lancé à Lyon en mars 2017 par Yann Massol (ex-analyste financier dans un fonds d’investissement à Hong-Kong) et William Vacher (ex-responsable des ventes et marketing chez Thales en Allemagne) dans le but d’organiser le marché du travail flexible. La mission de la start-up  est double. Aux travailleurs, elle permet d’accéder à une source de revenus stable grâce à des missions de courte durée mais récurrentes tout en conservant une flexibilité d’organisation. Aux entreprises, elle apporte un outil de gestion du personnel externe et permet d’avoir un accès permanent à des ressources supplémentaires fiables, formées et disponibles. JobyPepper permet ainsi de faire face à  l’absentéisme inopiné et aux pics d’activité.

Concrètement, les entreprises constituent sur JobyPepper des équipes dédiées de 2 à 50 personnes qu’elles pourront solliciter en fonction de leurs besoins quotidiens. Pour travailler, un candidat doit se créer un profil sur l’application mobile – ce qui se fait en quelques minutes – et postuler aux équipes disponibles en fonction de ses compétences et de ses envies. Une fois sélectionné au sein d’une équipe, il reçoit des propositions de missions et peut travailler quand il le souhaite, selon ses disponibilités. Pour profiter de davantage d’opportunités, le candidat a la liberté de rejoindre plusieurs équipes. Il gère ainsi toute son activité professionnelle depuis une seule application.

La plateforme JobyPepper vise essentiellement les secteurs de la restauration, de l’hospitalité, de la distribution et du retail. En permettant aux entreprises d’intégrer la gestion de leur personnel externe, JobyPepper se distingue des nombreuses solutions de recrutement digitale déjà présentes sur le marché des RH. Ses atouts sont multiples : contrôle de ses ressources et gain en visibilité sur ses plannings, fidélisation des travailleurs, réduction des coûts et des intermédiaires, etc…

 « Depuis plusieurs années, le marché du travail à la demande est en croissance à travers le monde. Notre objectif est d’y apporter de la fluidité et de le « déprécariser ». JobyPepper offre en effet aux personnes la possibilité de gérer leur vie professionnelle en fonction de leurs impératifs en leur apportant notamment une sécurité de revenus et davantage de services complémentaires. Les entreprises y trouvent leur compte car la plateforme leur garantit une main d’œuvre déjà formée et très réactive », déclare Yann Massol, co-fondateur de JobyPepper.

Plus de 500 entreprises clientes et 30 000 personnes inscrites sur la plateforme

JobyPepper souhaite devenir le guichet unique pour ses utilisateurs et les accompagner au quotidien, de la phase de recherche jusqu’au paiement en passant par la gestion administrative. L’outil s’adapte également à l’organisation de chacun de ses clients en leur permettant de collaborer avec leurs travailleurs sous différents formats : intérim, CDD, micro-entrepreneur. Pour cela, elle intègre notamment les services administratifs de plusieurs agences de travail temporaire, dont Randstad et LIP.

Depuis son lancement, 500 entreprises ont été séduites, parmi lesquelles Les Mousquetaires, McDonalds et Accor. 1 000 équipes ont été créées et 50 000 missions ont été réalisées. La plateforme compte à ce jour 30 000 personnes inscrites (étudiants et jeunes diplômés, des personnes éloignées de l’emploi, mais aussi des actifs en recherche de revenus complémentaires et/ou souhaitant bénéficier de plus d’autonomie).

Déploiement à l’échelle nationale

La levée de fonds auprès de Newfund doit permettre à JobyPepper de déployer sa plateforme à l’échelle nationale, auprès de ses clients existants. La start-up souhaite également attirer les acteurs de la logistique, eux aussi soumis aux aléas de personnel. Selon Yann Massol, « l’équipe de Newfund a été séduite par nos valeurs et notre vision et s’est avérée être le partenaire idéal pour nous donner les moyens de nos ambitions ».

 « Nous sommes très heureux d’accompagner JobyPepper dans le déploiement de leur service. Leur solution répond aux changements du monde du travail, en pleine mutation sous l’impulsion des jeunes générations. Nous voyons d’ailleurs avec le lancement d’Uber Works à Chicago que ce concept de flexibilité devient de plus en plus crucial pour les entreprises, même outre-Atlantique. Un vrai enjeu sociétal dans les prochaines années », déclare Augustin Sayer, directeur des investissements Newfund.

A propos de JobyPepper

Fondée à Lyon en 2016 par Yann Massol et William Vacher, JobyPepper est une plateforme de gestion de personnel externe utilisée par 500 entreprises et 30 000 travailleurs en France. A propos de Newfund

Fondé en 2008 par François Véron et Patrick Malka, Newfund est un fonds d’investissement early stage doté de 230M€ avec des opérations en France et aux Etats-Unis. L’équipe de gestion comprend 14 professionnels, dont 2 partners dans la Silicon Valley en Californie. Newfund compte plus de 75 participations actives, parmi lesquelles Aircall, FlexyBeauty et Eqinov. Le fonds a opéré une quinzaine de sorties dont Medtech SA, Jobijoba, Luckey Homes (acheté par Airbnb) et Beyond Ratings (acheté par London Stock Exchange Group).

Tags

Olivier Kauf

Je suis journaliste, mais aussi et peut-être surtout depuis quelques années, je suis un influenceur. Les internautes rejettent de plus en plus les publicités et recherchent de l’information au travers d’articles présentant de manière objective des produits ou des services. Aujourd’hui, tout le monde a le réflexe, avant d’acheter, de regarder ce que les internautes en disent. En tant qu’influenceur, je serais ravi de présenter vos produits ou services de manière objective et critique, mais positive pour rassurer les internautes qui hésitent avant de vous faire confiance. Je vous propose de publier les articles, que je peux écrire pour vous, soit sur RiskAssur, soit sur Notre-Siècle, en les recommandant à mes abonnés sur les principaux réseaux sociaux : LinkedIn, Viadeo, Tweeter, Google + et Facebook. Je suis à votre écoute pour répondre à vos besoins, vous pouvez me contactez à olivier@notre-siecle.com autres sites https://www.riskassur-hebdo.com https://notre-siecle.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour PèreLaFouine.

Fermer
%d blogueurs aiment cette page :