iDGARAGES.COM publie la 3ème édition du Baromètre des prix de la réparation automobile

Temps de lecture : 5 minutes

iDGARAGES.com, spécialiste de la comparaison de devis automobiles spécialisé dans la prise de rendez-vous en ligne, publie la 3ème édition de son Baromètre des prix de la réparation automobile. Tendance vers une homogénéisation des prix entre les régions depuis trois ans, baisse des coûts des prestations mécaniques (Hors carrosserie, il s’agit des prestations des garages : disque et plaquettes de frein, diagnostic électronique, batterie, décalaminage…), diminution du coût de la révision avec l’âge du véhicule, comparaison de prix entre les nationalités des marques des véhicules… Retour sur les principaux enseignements de cette édition 2019.

Ce nouveau baromètre des prix de la réparation automobile iDGARAGES.com a été réalisé à partir de 6 millions de devis générés  lors  du  premier  trimestre  2019.  Ces devis   concernent   les   prestations mécaniques les plus courantes, effectuées dans plus de 3500 garages indépendants, agents de marque, centres auto, enseignes multimarques, partout en France.

Une tendance à l’uniformatisation des prix entre régions

La tendance sur les trois années du baromètre montre un resserrement des prix entre les régions, même si des disparités persistent. En effet, alors qu’en 2017 l’écart entre la région la plus chère et la moins chère était de 26 points de pourcentage, il était de 17 points en 2018, et ne représente cette année que 14 points.

Jonathan Bloch, directeur général d’iDGARAGES.com, donne les causes de ce resserrement des prix : « Il est vraisemblable que l’usage de plus en plus en fréquent de la comparaison sur internet a contribué à un nivellement des prix. Ce sont aujourd’hui plus de 650 000 automobilistes qui se rendent chaque mois sur iDGARAGES.com pour comparer en moyenne les devis de 12 garages afin de bénéficier du meilleur rapport qualité/prix pour leur prestation. Les professionnels de la réparation présents sur iDGARAGES.com ont parfaitement appréhendé le nouveau parcours client digital et mettent tout en œuvre pour répondre aux attentes des automobilistes ».

Le classement a été établi en comparant les prix moyens par région à un prix moyen national correspondant à la moyenne des 6 millions de devis générés au 1er trimestre 2019 sur iDGARAGES.com.

Le trio des régions les plus chères n’a pas changé depuis 2017. Il s’agit toujours de l’Île-de-France, où cette année, les automobilistes paient 10% plus cher que le prix moyen national, de la région Provence-Alpes Côte d’Azur qui, avec +6%, s’établit à la deuxième place, et de l’Auvergne Rhône-Alpes, où le prix moyen des prestations est 5% plus cher.

Pour les régions les moins chères, les Hauts-de- France, le Pays de la Loire et le Grand Est proposent depuis trois ans parmi les prix les plus bas : -4% pour les Hauts de France et les Pays de la Loire cette année, -3% pour le Grand Est par rapport au prix moyen national. Les disparités des prix entre les autres régions sont plus variables et moins marquées.

Un prix moyen de la réparation mécanique en baisse

En parallèle, cette année, le prix moyen de l’ensemble des prestations les plus courantes connaît une légère baisse de 2%.

Jonathan Bloch explique : « le prix moyen en baisse des prestations mécaniques peut s’expliquer par un âge moyen global des véhicules plus avancé, et donc des prestations d’entretien mécanique moins coûteuses. En effet, selon l’étude GiPA 2019, l’âge moyen du parc des véhicules particuliers s’accroît. Le parc 10 ans et plus concentre aujourd’hui 39% des véhicules ».

Les évolutions des prix par prestation

Le prix moyen du remplacement du kit d’embrayage baisse de 5% cette année, il était en 2018 de 689 €, il est de 653 € en moyenne. Cette prestation très technique reste la plus coûteuse.

Les postes climatisation, révision et recharge, connaissent de leur côté une augmentation progressive depuis trois ans, de près de 5% chacune. Une progression sans doute corrélée à la répercussion de l’augmentation du prix du gaz réfrigérant. Cette année, la révision climatisation coûte en moyenne 128 €, la recharge 64 €.

Le prix de la révision générale augmente également légèrement depuis 2017. En lien avec les enseignements du baromètre 2018, cette évolution s’explique par la hausse des technologies utilisées sur les véhicules. Ces prestations sont plus chères mais également plus espacées dans le temps.

Comparaison des prix entre la nationalité de la marque du véhicule, son âge et sa catégorie : les citadines et berlines/break de marque française moins chères à la révision.

À partir de 1,8 million de devis « révision générale », iDGARAGES.com a souhaité cette année comparer les prix en fonction de la nationalité de la marque du véhicule, son âge, ainsi que sa catégorie : Berline/Break versus SUV/Monospace.

Le bilan : pour toutes les marques, on assiste à une baisse importante des prix de la révision après 10 ans. De plus, pour les citadines et berlines/breaks, quel que soit l’âge du véhicule, la révision est moins chère lorsque la voiture est de marque française. A contrario, pour les voitures allemandes, de gammes généralement supérieures, la révision est la plus coûteuse. Pour les SUV et Monospaces, les prix sont quasi similaires pour les marques françaises, allemandes et américaines, de gammes quasi équivalentes, et ils sont moins chers pour les véhicules italiens, de gammes généralement inférieures. Enfin, de manière générale, le prix de la révision est 10% plus cher pour la catégorie Monospace et SUV que pour les citadines et berlines/break.

Jonathan Bloch indique : « cette nouvelle comparaison de prix conforte nos intuitions : d’une part, on constate l’importance de l’âge du véhicule dans le prix d’une révision générale, quelle que soit la nationalité de la marque. D’autre part, les automobilistes doivent avoir en tête qu’en achetant un véhicule haut de gamme d’une marque allemande, le prix d’une prestation d’entretien ou de réparation sera plus cher, compte tenu de la qualité et de la spécificité technique des pièces et matériaux. »

Quelles tendances à venir pour les prix de la réparation automobile ?

Pour Jonathan Bloch : « dans les années à venir, les véhicules devraient utiliser de plus en plus de technologies de pointe, le Parlement européen a notamment adopté un texte rendant obligatoire un certain nombre d’équipements de sécurité qui devrait être effectif en 2021. Le déploiement de ces équipements dans un objectif sécuritaire aura pour conséquence de complexifier la réparation des véhicules, ce qui entraînera très certainement une augmentation des prix. La comparaison en ligne devrait permettre de limiter cette hausse. Nous serons très attentifs à ces évolutions ».

À propos Olivier Kauf

Je suis journaliste, mais aussi et peut-être surtout depuis quelques années, je suis un influenceur. Les internautes rejettent de plus en plus les publicités et recherchent de l’information au travers d’articles présentant de manière objective des produits ou des services. Aujourd’hui, tout le monde a le réflexe, avant d’acheter, de regarder ce que les internautes en disent. En tant qu’influenceur, je serais ravi de présenter vos produits ou services de manière objective et critique, mais positive pour rassurer les internautes qui hésitent avant de vous faire confiance. Je vous propose de publier les articles, que je peux écrire pour vous, soit sur RiskAssur, soit sur Notre-Siècle, en les recommandant à mes abonnés sur les principaux réseaux sociaux : LinkedIn, Viadeo, Tweeter, Google + et Facebook. Je suis à votre écoute pour répondre à vos besoins, vous pouvez me contactez à olivier@notre-siecle.com autres sites https://www.riskassur-hebdo.com https://notre-siecle.com

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour PèreLaFouine.