ActualitésOrganisation

ecoATM prévoit d’installer plusieurs centaines de bornes automatisées en France en 2021 et plus de 1 000 en Europe

Fondé aux États-Unis en 2008, ecoATM s’est implanté en France à l’automne 2020 avec l’ambition d’être le partenaire éco-responsable de la distribution pour le rachat et le recyclage des smartphones inutilisés. Présent dans le monde avec un réseau de plus de 4 000 bornes automatisées, ecoATM, l’expert mondial du reconditionnement et du recyclage de téléphones portables, accélère son développement et prévoit de renforcer sa présence mondiale grâce à une levée de fonds de 75 millions de dollars. Celle-ci permettra la mise en place de nouveaux partenariats stratégiques en France avec les grandes enseignes de distribution.

En France, 110 millions de téléphones – soit quatre pour chaque ménage – sont inutilisés et dorment dans un tiroir, selon Ecosystem. Face à cet enjeu, inciter le consommateur au recyclage de ses téléphones portables par une rétribution permet non seulement de réduire le volume exponentiel de déchets électroniques mais aussi, pour les acteurs de la distribution, de générer du chiffre d’affaires additionnel et de contribuer à remplir leurs engagements ESG.

Déjà présent dans une cinquantaine d’hypermarchés Cora et Casino, de centres commerciaux Westfield, ecoATM accélère son développement en France en signant des partenariats durables et performants avec un plus grand nombre d’enseignes de la distribution, généraliste et spécialisée. Les partenaires d’ecoATM ont ainsi constaté que l’installation de bornes automatisées en points de vente et dans les centres commerciaux, avait un effet positif sur la fréquentation et la génération de revenus par une augmentation des dépenses en magasin, notamment grâce à l’émission de bons d’achats aux consommateurs.

 « Leader mondial du rachat immédiat de téléphones portables, ecoATM est une alternative innovante aux propositions de réduction des déchets électroniques traditionnels. Totalement automatisées, nos bornes sont des solutions clé en main sécurisées, qui ont permis, via nos partenaires, de collecter au niveau mondial jusqu’à présent près de 100 000 produits par semaine, soit 28 millions depuis la création de l’entreprise. Cela représente l’équivalent de plus de 132 000 tonnes d’émissions de gaz à effet de serre qui ont pu être évitées grâce à l’achat, la revente et le recyclage de ces appareils. Nous avons été agréablement surpris par la réactivité et la demande de partenariat de plusieurs enseignes, ce qui montre la pertinence de notre solution pour répondre à leur besoin d’étendre leur offre RSE. », précise Franck Thivet, Responsable France.

Contribution innovante, simple, rapide et vertueuse à l’enjeu de réduction des déchets électroniques, la borne automatisée ecoATM utilise l’Intelligence Artificielle pour faciliter le processus de recyclage et de reconditionnement des smartphones. En déposant les appareils dont ils ne se servent plus, les consommateurs peuvent estimer leur valeur selon la cote nationale de tous les modèles, se voir proposer le prix le plus juste et être rétribués en conséquence par un bon d’achat ou par un virement bancaire, même pour les modèles anciens, cassés ou fissurés. Et pour les téléphones qui ne pourraient pas être revendus, ecoATM propose une solution de recyclage de l’appareil.

ecoATM lève 75 millions de dollars pour accélérer son développement international

Pour soutenir son ambition face à une demande en forte croissance pour l’achat et la revente de smartphones reconditionnés, ecoATM a récemment levé 75 millions de dollars auprès de l’investisseur existant Cowen Sustainable Advisors (“CSI”). « La durabilité et la transition énergétique sont des domaines sur lesquels nous nous concentrons lorsqu’il s’agit d’investissements. Nous nous réjouissons du succès et de la croissance qui découleront de cet investissement, ainsi que d’un partenariat à long terme avec ecoATM. », a déclaré Ewa Kozicz, co-responsable de Cowen Sustainable Investments.

« Notre croissance à deux chiffres et nos solides résultats financiers sont portés par des consommateurs désireux d’apporter des contributions significatives à la durabilité environnementale et au bien social. Nos clients alimentent l’économie de la réutilisation en accédant à la proposition unique d’ecoATM pour échanger leurs smartphones ainsi que pour acheter des smartphones usagés de haute qualité. Cette démarche est non seulement plus durable, mais elle contribue également à réduire la fracture numérique, en permettant d’offrir des smartphones abordables et un accès à Internet à des personnes dans le monde entier », ajoute Dave Maquera, PDG d’ecoATM.

En juin 2021, ecoATM a atteint 28 millions d’unités de re-commercialisation de Smartphones et d’appareils mobiles, ce qui témoigne de la demande croissante et critique de recyclage des technologies. Pour en savoir plus sur le modèle économique d’ecoATM et sur la façon de recycler son appareil électronique en toute sécurité, visitez le site : https://fr.ecoatm.com.

A propos d’ecoATM

Fondé en 2008 aux Etats-Unis puis racheté en 2016 par Apollo Global Management, ecoATM, expert mondial du reconditionnement et du recyclage de téléphones portables, offre une puissante combinaison d’achat, de vente et de commerce d’appareils via ses bornes physiques et sa présence en ligne. Implanté aux États-Unis, au Royaume-Uni, en Allemagne et en France, ecoATM est le champion incontesté pour les consommateurs et les entreprises qui souhaitent le paiement et l’achat d’appareils mobiles aussi facilement que possible, rapidement, confortablement et à moindre coût, et ambitionne de devenir le leader mondial en matière de réduction des déchets électroniques.

perelafouine

Consultant depuis plus de 30 ans, Je suis depuis une dizaine d'années journaliste, professionnel dans le domaine des risques et des assurances pour le e-mag RiskAssur-hebdo (https://www.riskassur-hebdo.com) et témoin de mon époque pour https://notre-siecle.com et https://perelafouine.com RiskAssur, Notre-Siècle et PèreLaFouine proposent chaque jour de nouveaux articles issus de la rédaction : la vie des sociétés (nominations, acquisitions, accords, …), des tests/présentations de produits, des ouvrages (professionnels, romans, bd, …), … Je peux : - présenter vos produits ou nouveaux ouvrages (il suffit de me les envoyer) - écrire sur des sujets à la demande pour du référencement SEO - publier vos communiqués de presse - Publier vos AAPC - … Une question, une remarque : olivier@franol.fr

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :